AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wang Bo Hai ⁂ The little princes- prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité
Lun 27 Juil - 2:13
Wang Bo Hai


▸ Nom de Scène/ d'artiste : Boo ▸ Âge : 23 ▸ Lieu de naissance : Taipei ▸ Origines - Nationalité : Taïwanais/coréen ▸ Groupe : Idol ▸ Statut financier : aisé ▸ Statut Social : célibataire ▸ Orientation Sexuelle : bisexuel ▸ Qualités  : Franc ⁂ Confiant ⁂ Taquin ⁂ Coquet ⁂ Doux ⁂ Imaginatif ⁂ Mignon ⁂ Curieux ▸ Défauts : Lunatique ⁂ Colérique ⁂ Introverti ⁂ Impatient ⁂ Têtu ⁂ Maladroit ⁂ Flemmard ⁂ Possessif ▸ Vis à : RESIDENCE UNIQ ▸ Featuring : Byun BaekHyun (EXO)

Idole depuis 5 ans
Ta spécialité c'est le chant
Fais aussi: Drama, MC
Il est complexé par son nom et sa taille
Il dort avec une grosse peluche
Accroc au chocolat-chantilly
Il veux toujours paraitre masculin et viril malgré son visage fin et féminin
Publiquement il dit aimer les filles fragiles, petite, mignonne et pleine d'énergie mais en réalité il ne sait pas vraiment le type de personne qu'il aime.
Une fois au lit avec une femme il est mal à l'aise et ne la touchera pas.
Il a tendance à être plus pervers avec les hommes, et finit souvent au lit avec eux
Il n'aime pas être soumis ou de devoir obéir à des ordres quel qu’ils soient
Il a une petite sœur
Il est bélier et singe
Il a encore des difficultés en coréen
Il adore le gris argenté et le turquoise, quand bien même il aime aussi le rose et le blanc mais ne le dira jamais parce que ça lui rappel son enfance où il portait des robes.
Il n'a pas de diplôme mais à déjà travailler comme plongeur dans un restaurant ainsi que serveur au même endroit.
Il a du mal à avouer son homosexualité, vu qu'il est soumis avec les hommes.
Il passe beaucoup de temps à se faire des soins du visage
Il ne sortira dehors jamais, au grand jamais sans être absolument préparé
Il fait tout pour avoir ce qu'il veut
Il est fier de ses fesses qu'il trouve parfaite
Il a tendance à rouler du cul un peu excessivement
Dès qu'une situation ne tourne pas comme il veut il fera sa tête de bébé
Il pleure dès qu'on se moque de lui même si c'est gentil et fait par des amis
 Il évitera toujours le sujet de sa famille ou mentira à leur propos
▸ Ton plus gros secret : De mon enfance à me travestir à ma sexualité, en passant par mes parents infidèles et les substances que j'ai déjà consommer (et que je peux encore consommer)... Je pense que j'ai à peu près tout à cacher non? 

92.03.22

Des cris. Des larmes. Un silence. Tout arrivait rapidement. Peut-être trop rapidement. Enfin, le silence presque pesant était rompu par des cris. Ceux d’un nouveau-né.  Puis cette phrase que tous parents étaient heureux d’entendre résonnait dans la pièce blanche « félicitation madame, c’est un petit garçon ». Tous les parents auraient été heureux, sauf les miens. Ma mère me regardait avec stupéfaction et mon père, il n’était pas là. Encore et toujours et déplacement. De grandes mains me soulevaient, ma mère reprenait ses pleurs et moi on allait me laver. Quelques heures plus tard j’étais allongé dans quelques choses de doux dont j’ignorais encore le nom, mais c’était confortable et finissais par dormir.

94.04.15

Comme d’habitude, je courrais dans le jardin, affublé d’une robe blanche et toute mignonne accompagné d’un nœud dans les cheveux. Le regard de ma mère était posé sur moi, un sourire aux lèvres, un regard fier et pétillant. Puis une voix, grave et basse, me faisait stopper et tourner la tête. Mon père. C’était la première fois que je le voyais. Il engueulait ma mère à propos de quelque chose, elle se mettait à pleurer et taper le torse du grand homme. J’observais la scène avec mes grands yeux, ne comprenant rien à la situation.

02.05.08

Tout recommençait. Les mêmes cris. Les mêmes pleurs. Le même silence rompu par de nouveau cri. Plus aigu, plus fort. Ma petite sœur venait de naitre. D’un coup sans que je ne le sache tout allait se bousculer et devenir d’une façon que je n’aimais pas. Ma mère avait un sourire heureux, et d’yeux que pour elle. Alors je faisais n’importe quoi dans la chambre d’hôpital essayant de capter son attention comme avant, mais tout ce qui me parvenait, et qui me faisait sursauter et trembler, était une dispute. Ma mère m’engueulait et m’avait dit de sortir de la chambre. Alors j’obéissais, la tête basse alors qu’elle reprenait ses gazouillis avec sa fille.

02.05.18

Ma mère avait changé les chambre, mon armoire était remplit de vêtement que je n’avais jamais mis avant. Pourtant quand j’allais à l’école avec, les autre élèves ne se moquaient plus de moi, alors j’en ai conclu que c’était une bonne chose. Je me faisais des amis et rigolais avec eux, mais quand je rentrais et voulais parler à ma mère elle m’envoyait sur les roses. Elle disait qu’elle devait s’occuper de ma sœur et passait sa journée dans la chambre avec elle, même sa soirée. Je me souviens avoir beaucoup pleuré ce soir-là, tellement que le lendemain j’avais de tous petits yeux et il me piquait un peu, mais ma mère n’était pas là pour le voir.

⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂

Au fur et à mesure que les années passaient, je m’éloignais de ma mère par moi-même. Apprenant à me gérer seul, à me nourrir et m’occuper de moi-même. En rentrant un soir, ma mère était en train de cuisiner. Oui ma mère cuisinait, mais pas pour tout le monde bien sûr. Je m’asseyais sur la table, un sourire narquois aux lèvres alors que mes bras était croisés sur mon torse. Je lui demandais où était mon père, à défaut d’avoir une mère je pourrais avoir un père non ? Séoul ? C’est en Corée du Sud ça. Mon père travaillait dans l’international, il était donc souvent en déplacement par ci par là. Ce soir-là je m’étais mis en tête de partir le rejoindre, j’irais à Séoul retrouver mon père, cette silhouette qui m’avait fait peur à mes deux ans mais qui n’était jamais revenu. Oui ma sœur était en fait ma demi-sœur, ma mère a dû se taper un jardinier ou un voisin pour l’avoir. Mais ça je l’avais compris qu’à mes 15 ans.

J’avais arrêté mes études pour travailler, bien décidé à me tirer d’ici. Je rentrais tard et pas mal fatigué, ma mère ne s’inquiétait pas, elle dormait quand je partais et dormais quand je rentrais, ça m’arrangeais. Moins je la voyais et mieux je me portais. A mes dix-sept ans je prenais enfin mon envol vers Séoul, j’étais trop heureux pour pouvoir stresser et m’inquiéter quant à ce qui m’arriverait là-bas. Et puis ce n’était pas dans ma nature, m’inquiéter à l’avance ne faisait pas partie de mon caractère. Mes yeux brillaient en arrivant, tout était tellement différent de Taipei que je me sentais comme un enfant dans un parc d’attraction. Sauf que trois détails me percutait : le premier, je ne parle pas coréen. Le second je ne sais pas où travaille mon père. Le dernier je ne connais pas le nom de mon père. J’étais bien avancer avec ça.

J’errais dans les rues, essayant de me trouver un boulot. A défaut d’être heureux là-bas, je le serais ici. Je trouvais un travail comme plongeur, mon patron étant assez gentil pour m’apprendre quelques mots de coréen histoire de survivre. Le soir je dormais soit dans un hôtel, soit dans des karaokés ou des saunas. Tout endroit était bon à prendre pour me reposer à pas cher.

Quelques mois plus tard, une dame venait me voir. Elle parlait tellement vite que j’avais l’impression que c’était du charabia, quoi que même lentement elle aurait dit du charabia pour moi. Je prenais sa carte, lui disant de mon pauvre coréen que je viendrais la voir. Comme promis j’allais a l’adresse et demandait à la voir à l’accueil. Quelques jours après mon contrat était signé et c’était le début de la course pour moi.

Entrainements de chant, de danse, sport, régime, photo, mensurations, contrats, poses, shoot... Je dormais peu, mangeais peu, les débuts étaient dur je l'avoue mais je m'amusais tellement que je m'en fichais. Mon manager me donnait tous les droits au début mais voyant que j'en profitais, il se ravisait pour enfin tenter de me contrôler au maximum pour ne pas me voir devenir un de ses artistes pourris gâté.

En cinq ans j'avais tourner dans quelques drama, pas franchement à succès il faut le dire honnêtement, dans quelques films aussi. Ce n'est qu'après quatre ans dans l'industrie que des gens commençaient à me reconnaitre dans la rue, entendant parfois mon nom, signant des autographes et prenant des photos avec eux.

Si j'ai commencer à Séoul ma vie d'artiste, c'est depuis deux ans et demi que j'ai rejoins UNIQ et donc Jeju. Pourquoi avoir changer d'agence? Tout d'abord parce que la ville et son mouvement constant me fatiguait, je sentais mon énergie drainé dès que je devais mettre le pied dehors.

L'agence n'aidait pas non plus puisque comme tout idol, je n'avais pas vie. Interdit de ci, de ça, d'aller là, de dire ça. Mon caractère ne collait pas avec cette agence, avec cette vie. Je ne suis pas le gentil garçon qu'on veut me forcer à montrer. Même si je dois toujours montrer une gueule d'ange publiquement, j'ai plus de marge de mouvement à UNIQ, je me sens plus libre sans véritablement l'être.

Et enfin, la dernière raison qui m'a poussé à venir: pouvoir chanter. J'aime chanter depuis des années mais avec l'agence qui me poussait à me concentrer sur mon jeu d'acteur, je n'avais pas la possibilité de faire ce que j'aimais. Peut-on dire que je suis épanoui dans ce que je fais? Plus ou moins, ben oui, j'aimerais bien être plus connu encore.. Mais vais-je réussir à avoir une vie à moi après?

▸ PSEUDO : KwonHyo ▸ ÂGE : 19 ans! ▸ COMMENT T'AS CONNU UNIQ ? : Grâce à Weera et toute la bande bien que j'ai déjà fait un tour avant pour jeter un coup d’œil vite via les top sites ▸ DÉJÀ PARMI NOUS ? : nop  ▸ QUE PENSES-TU DU GRAPH / DU FOFO ? : j'adore *,* ▸ UN DERNIER MOT ? : Squatteuse de CB à temps partiel, je fail assez souvent et j'ai un humour de merde 063  


Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 27 Juil - 2:17
BIENVENUE MON AMOUUR. 008 003
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 27 Juil - 2:19
LE PLUS BEAU PAIRING AU MONDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 27 Juil - 2:38
Coucou toi 003 Merci 001
Ouaiiiiiiiiis 013
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 27 Juil - 2:38
Bienvenuuue !!
Baekhyun... *^*
Bref ! bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 27 Juil - 2:42
Merci 003
hihi 019

Merciiiiii je la finis d'ici tout à l'heure 025
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 22 Déc - 11:28
Mon beau pervers :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 28 Déc - 0:49
Bienvenue à la Uniq Entertainement !


Félicitations te voilà validé !! Tu vas pouvoir commencer à vivre l'aventure Uniq et découvrir les merveilles de l'île de Jeju ! Mais avant tout, il faudra que tu n'oublies pas de remplir ton profil de l'ensemble des détails concernant ton personnage et d'aller créer ta fiche de relations ! Tu as aussi la possibilité d'installer ton téléphone et si tu le souhaites d'avoir ton Facebook et ton Twitter ! N'oublies surtout pas d'aller te recenser parmi les artistes et d'aller faire ta demande de logement !
Et si tu veux déjà te lancer dans le rp, n'hésite pas à aller faire une demande de rp !
Voilà ! N'hésites pas non plus à venir faire un tour dans le flood ou sur la ChatBox pour rencontrer le petit monde de la Uniq ! TRÈS TRÈS BON RP sur UNIQ ENT. !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Wang Bo Hai ⁂ The little princes- prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bordage Pierre - Les aigles d'Orient - Wang T2
» Le monnayage sous Wang Mang (spéciale dédicace a Bruno ;) )
» Cyndi Wang ft Show Luo - 陪我到以後
» WANG (Tome 1) LES PORTES D'OCCIDENT de Pierre Bordage
» Lulu WANG (Chine/Pays-Bas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIQ Entertainement :: TIME TO TAKE A BREAK MY FRIEND ! :: This is the end-