AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 B005 - Miya&Hayden - Forbidden love in boy's room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité
Jeu 12 Mai - 19:28
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden
Droite. Gauche. Droite. Gauche. Petit rond. Un, deux, trois. Ok. Cheville faite. Poignet. Petit rond. Un, deux, trois. Ok poignets fait. Qu'elle autre partie de son corps pouvait-il bouger pour tenter de se détendre? Son cou? Droite.. Gauche... Droite... Gauche...Petit rond! Un, deux trois. Bon.. Ça n'avait rien changer. Toujours aussi tendu, toujours aussi stressé, le voilà qui sautillait comme un idiot dans son appartement. Est-ce que tout est propre? Il faisait un tour du propriétaire.. La chambre fait, salle de bain faite, salon fait, cuisine fait, frigo rempli. Ben non tout est parfait... Pourquoi stressait-il autant au juste? C'est juste sa sœur bordel! Sa sœur qui vient passer une journée tranquillement avec son frère. Rien de bien méchant! Un soupir s'échappait de ses lèvres alors que ses yeux fixaient le plafond mélancoliquement. On aurait pu dire ça en effet si on était pas dans sa tête, mais au fond.. C'était un bon gros désespoir qui se sentait. Il était paisiblement debout, dans un pull noir un peu trop grand tout doux, en train de subir un crash mental quand subitement son cours sursautait. Un bond d'au moins un mètre en entendant frapper à la porte. Bordel. Ses joues rougissaient après réaction et il ouvrait timidement la porte... Ah non c'est un livreur.

Il signait et prenait le bouquet de fleur dans ses bras avant de retourner à l'intérieur. Comment il avait pu oublier le bouquet de fleur pour sa magnifique sœur? Franchement. Qu'elle tête en l'air il faisait. Il posait les fleurs sur le canapé avant d'entendre frapper à la porte à nouveau. Encore une fois il sursautait, un peu moins violemment que tout à l'heure quand même, et, le cœur battant, il allait ouvrir la porte. Ses yeux se mettaient à briller et un sourire béat prônait sur ses lèvres.

« Miya! »

Ni une ni deux, il l'attrapait dans ses bras, le nez dans ses cheveux si doux. Ah.. Il pourrait passer sa vie à l'avoir contre lui comme ça.. Sentir son petit cœur battre contre son torse.. Avoir ses mains qui se baladaient sur son dos, ses reins et.. Hop là! Son esprit commençait déjà à trop s'échauffer. Il la lâchait, les joues roses, et lui faisait un petit signe de main pour qu'elle rentre. Pourquoi avait-il du tomber amoureux de Miya, sa sœur légalement.. Pourquoi?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Ven 13 Mai - 0:32
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden


Un bruit sourd. Diffus dans sa tête. Elle n'écoutait rien, n'entendait rien, juste ce bruit sourd alors qu'elle était dans son appartement, chez elle, à se regarder dans le miroir. Et qu'est-ce que ça frappait dans sa poitrine... Son coeur faisait des bonds ou s'amusait à imiter le bruit sourd d'un tambour. En fait, elle n'arrivait pas à croire qu'elle allait passer la soirée chez son "frère" adoré, Hayden. Elle. Lui. Tous seuls. Dans l'appartement du jeune homme... Rien que d'y penser et voilà qu'elle se retrouvait les joues roses devant le miroir. Elle se donna de petites baffes. Yah ! C'était quoi son problème ! Ce n'était qu'une soirée entre frère et soeur !... Tellement plus dur à se dire qu'à supporter. Quelle idée aussi d'être amoureuse de son frère légal !

Qu'y pouvait-elle aussi ? L'amour ça ne se décide pas, on ne choisit pas de qui on aura le coup de foudre et donc elle n'avait choisi de craquer et fondre pour son adorable Hayden. Elle quitta ces pensées pour se reconcentrer sur sa tenue. La chemise n'était pas trop large ? Le pantalon pas trop moulant ? Elle se pinça la lèvre. N'en faisait-elle pas trop ? Elle finit par quitter la vision de son reflet fatiguée de se prendre trop la tête. Elle prit alors le temps de mettre un peu de maquillage, mais pas trop histoire de rester naturelle. Et puis voyant l'heure, elle pris une grande inspiration et son courage à deux mains pour se rendre chez son frère. Mais elle n'y allait pas non plus les mains vides ayant pensé à un petit cadeau pour lui, à savoir ses pâtisseries préférées.

Bathump...Bathump...Bathump... De nouveau ce son envahissait ses oreilles alors qu'elle était maintenant devant la porte de l'appartement de son frère. Elle inspira un bon coup et toqua doucement. La porte s'ouvrit. Elle rougit légèrement face au visage rayonnant et souriant de son frère. Elle lui sourit.
- Coucou, Chouu !

Elle lui rendit bien sûr son étreinte. Ah.. Elle pourrait rester là contre lui des heures entières, à sentir son coeur battre lui aussi comme un fifou, et à frissonner sous ses caresses. Elle entra peu après, retirant bien sûr ses chaussures.
- Tu vas bien ? lui demanda-t-elle tout en allant vers le salon.

Et s'arrêtant au milieu de la pièce, elle lui fit face cachant son cadeau derrière son dos.
- J'ai une surprise pour toi, Chou ~ Elle lui tendit alors le paquet cartonné dans lequel se trouvait les pâtisseries Tadaaam~, et bien sûr y'a que celles que tu aimes ! Elles étaient rares en plus. Elle avait dû parcourir quasiment toutes les boulangeries pour les retrouver. Mais que ne ferait-elle pas pour son Hayden ? Elle l'aimait trop pour ne pas se sentir pousser ainsi des ailes quand il s'agissait de lui faire des cadeaux.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Ven 13 Mai - 22:26
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden
Hayden, semblable à un enfant le soir de Noël, souriait jusqu'aux oreilles. Jamais ses pommettes n'avaient été aussi hautes sur son visage! Enfin, si, mais uniquement avec Miya. Elle était son rayon de soleil dans une journée pluvieuse, son petit oasis au milieu du désert aride, cette étoile au milieu des constellations qui permettait de les reliées et de leur donner un sens, cette première neige qui fait battre son cœur pur d'enfant... Elle était un tout qui mettait des étoiles dans sa vie.

Sa tête s'hochait à sa question de façon positive avant que sa voix n'accompagne ses gestes. « ça va! Et toi? » Il fermait la porte et la suivait, ayant complètement oublié le bouquet de fleur posé sur le canapé. D'ailleurs une petite carte menaçait de tomber d'un instant à l'autre sur le parquet. « Oh? Vraiment? » Ses yeux, ronds comme des soucoupes, détaillaient la boîte qui venait d'apparaitre sous ses yeux. Des pâtisseries? Elle avait vraiment acheter ses pâtisseries préférées?

Ni une, ni deux, le voilà qui la tenait entre ses bras. Il lui était tellement reconnaissant de faire tant d'efforts pour lui! Si elle savait! Mais.. Il ne se souvenait pas avoir vu une boutique qui en vendait dans le coin.. Est-ce qu'elle avait chercher pendant longtemps ces pâtisseries? Qu'elle est adorable. Il embrassait sa joue et prenait la boîte entre ses mains, ses doigts effleurant ceux de la jeune femme. « Merci Miya! T'es un amour! » Un amour oui.. Il peut pas dire de choses telle que « t'es mon amour, ma chérie, ma princesse! Merci mon ange! » non, tout ça c'était impossible pour lui de le dire. Ah... Qu'elle tristesse... S'ils n'avaient pas été de la même famille, aucun doute qu'il lui aurait tout avouer! … Sans doute! Parce que oui, sinon il aurait risquer de la perdre et c'est pire!

Un léger « toc » se faisait entendre d'un coup mais le garçon était bien trop accaparé par les gâteaux pour y porter attention. La carte venait de tomber au sol, non signée, avec une déclaration cachée digne d'Hayden. Mais à la première lecture... On pouvait très facilement se méprendre sur la nature de ce bouquet... Le rookie posait la boîte et l'ouvrait pour prendre u premier gâteau en bouche. Il fermait les yeux sous cette texture et ce goût si unique et délicieux. « hhhhmmmmm! Miya c'est trop bon! Vraiment! Aaah.. » Oui bon, son esprit ne s'occupait pas de savoir si ses gémissements étaient étranges ou non. Mais vu de l'extérieur et ben... ça pouvait laisser un doute sur la cause de ces derniers. Il sautillait sur place et finissait par allait vers elle, un sourire aux lèvres. « Miya! Miya! … Oh! J'ai un cadeau pour toi aussi! Attends.. Merde c'était quoi... Attends... Aaaah! » Il sautait de désespoir. Qu'est-ce que c'était que ce cadeau? Un collier? Un gâteau? Oui, ça y en avait un qui trônait dans le frigo mais c'était pas ça.. Bordel... Bordel c'était quoi?!
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Sam 14 Mai - 0:02
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden

Ce sourire, ce visage, cette voix et cette tendresse... Son Hayden était toujours aussi adorable. Pour elle aussi il était un rayon de soleil dans sa vie, sa source même de bonheur. Elle ne voulait que lui dans sa vie. Si seulement, ils pouvaient faire fi des papiers ! Elle souriait, les joues légèrement rosées.
- Oh un petit peu épuisée après toute cette semaine de travail, mais ça va très bien ! Et puis maintenant que je suis là avec toi je ne peux qu'aller encore mieux ! A ses yeux il n'y avait que lui pour lui redonner la pêche et de l'énergie même quand cela n'allait pas forcément bien. C'était comme quand elle revoyait son père, sauf que c'était plus fort avec Hayden. Et comme quand elle était petite, elle ne souhaitait que le bonheur de son frère. Le couvrir de cadeaux était donc une façon de le faire.

Elle savait très bien que son cadeau lui ferait extrêmement plaisir. Et vu la vitesse avec laquelle elle finit dans ses bras, elle se dit qu'elle avait bien fait de poser la boîte une seconde avant, sinon elle n'aurait pas pu être sûre qu'il trouve les pâtisseries dans le même état. Elle lui rendit la boîte ceci dit, et lui offrit de nouveau un magnifique sourire.
- Mah ~ De rien ! Savoure-les bien ! Elles deviennent de plus en plus rares tu sais ?

Elle le regarda commencer à découvrir le contenu de la boîte et savourer les douceurs qui s'y trouvait quand elle entendit le son de quelque chose de cartonné tomber par terre. Elle tourna la tête vers le canapé et remarqua la carte par terre. Elle pencha un peu la tête sur le côté et intriguée, elle alla la ramasser. Se redressant, elle découvrit le gros bouquet de fleurs. Elle rougit. Etait-ce pour elle ? Avait-il prévu de lui faire une surprise ? Elle jeta un coup d'oeil à son frère qui poussait des bruits assez étrange en mangeant les pâtisseries. Elle reporta son attention sur la carte. Si c'était pour elle, ce serait forcément écrit dedans ! Elle l'ouvrit et lu le contenu.

Elle se figea. Au vu du contenu, Miya se posa soudainement des questions. Etait-il déjà amoureux ? Dans le même temps elle l'entendait s'agiter. Mais elle avait un léger pincement au coeur.
- Nee... Chou... A l'entendre là, son japonais ressortant un peu, on pourrait vraiment se demander si elle n'allait pas se mettre à pleurer. Mais son ton changea quand elle se tourna vers lui avec une moue boudeuse sur le visage, se faisant presque capricieux. Depuis quand on cache à sa soeur qu'on est amoureux ? Hein ?! Et en plus t'as oublié mon cadeau ?! Le monde et la vie sont parfois cruels. Et l'amour l'était encore plus. Tant pis ! Elle sera la seule à l'aimer très fort. Elle se rapprocha alors de lui, son regard rempli de curiosité insistante dans les yeux.

- Alors alors ?? Dis moi tout ~ Elle est comment ? Grande ? brune ? blonde ? Et elle est belle au moins ? Elle fait quoi dans la vie ??? Dis tout à Onee-chaaan ~ Ah... Elle et sa manie d'utiliser le japonais par réflexe... Elle ne voulait jamais causer du soucis à Hayden. Alors même si là, elle se sentait triste, elle lui offrait un sourire, un visage radieux, sans nuages. Sauf que sa manie d'utiliser sa langue d'origine la trahirai sans doute... C'est pour elle aussi les fleurs n'est-ce pas ? Ah ! D'ailleurs c'est quoi son nom ? Y'a pas marqué sur la carte...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Dim 22 Mai - 21:36
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden
Hayden était tout simplement aux anges, des gâteaux, sa Miya juste à côté rien que pour lui pendant des heures… Que demander de plus au ciel ? Rien… Il avait tout ce qu’il voulait de plus précieux à ce moment. Tout semblait bien se passer, sa sœur lui disait Ô combien ses gâteaux préférés devenaient de plus en plus rares mais d’un seul coup la voix de la jeune femme s’élevait d’une façon qu’il détestait. Ses yeux s’arrondissaient alors qu’il avait un demi-gâteau dans la main, l’autre partie dans la bouche.

Son cœur s’accélérait alors qu’il la regardait être de dos, ses longs cheveux bruns longeant une partie de son dos. Il n’arrivait pas à déglutir, pas pour le moment, il avait trop peur de louper quelque chose s’il déglutissait. D’un coup elle se tournait vers lui, les mains tenant quelque chose. Une.. La carte ! Bon sang ! Le bouquet qu’il voulait lui offrir ! Il s’en souvenait maintenant, ce qu’il voulait lui offrir… Mais aux mots de Miya, il prenait une inspiration qui ne faisait qu’amener quelques miettes dans sa gorge. Et le voilà qui toussait doucement, sa main libre devant ses lèvres rosées.

Une petite peur commençait à prendre possession de son corps quand elle s’approchait. D’ailleurs, son regard changeait, passant de la joie à une anxiété assez notable. Attrapant la bouteille d’eau pour nettoyer sa gorge légèrement irritée, il en profitait pour la laisser poser ses questions, utilisant parfois du japonais. Mais Hayden n’était pas assez perspicace pour comprendre son état d’esprit à l’heure actuelle. Tout ce à quoi il pensait c’était : « comment régler ça ? » Comment ne pas la faire souffrir ? Ne pas lui faire peur ? Devait-il annoncer les choses légèrement ? C’était sans doute le mieux qu’il pouvait faire non ?

Reposant la bouteille, il attrapait la carte de sa main libre. Ses yeux bruns se plantaient dans ceux de Miya alors qu’il esquissait un sourire.

« Elle est aaaaaadorable ! Elle fait un mètre soixante je pense un peu plus, elle est assez fine, elle est brune, avec des cheveux longs qui sont trooop beaux quand elle les ondule. Elle a les yeux marron, qui brillent assez souvent quand on se voit et des lèvres super belles ! Si je pouvais j’aimerais les embrasser.. Elle est célèbre et est dans l’agence ! Quant à son nom… »

Il laissait un moment plané, voulant aussi savoir comment sa sœur allait réagir face à ce qu’il venait de dire rapidement. Parce qu’il faut dire que son cœur s’emballait, que ses mains tremblaient légèrement et ses joues. Oh mon dieu, ses joues étaient déjà rouges ! Ni une, ni deux, il enfournait le gâteau dans lequel il avait croqué plus tôt dans la bouche de sa sœur alors qu’il lançait simplement un « c’est toi idiote ! »

Il la tournait dos à lui, la carte toujours dans la main, et se mordait la lèvre. Mais d’un coup ses yeux s’arrondissaient et il la tournait face à lui de nouveau.

« Je t’ai pas fait mal avec le gâteau ? »

Quel idiot il était…

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Sam 28 Mai - 23:36
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden

Miya avait du mal à faire face à cette situation. C'était un véritable chaos dans sa tête. Son frère était tellement mignon, qu'il avait pris une place importante dans son petit coeur. Elle était sa soeur, se devait d'être heureuse de le savoir amoureux de quelqu'un ! Il avait bien le droit après tout ! Il était son précieux frère, même s'ils n'avaient aucun lien de parenté ensemble. Il faisait partie de sa famille. Cependant à ses yeux il était plus que ça, mais elle ne pouvait pas non plus exiger qu'il la voit de la même façon ! Mais alors pourquoi malgré tout, tout ceci venait faire naître une drôle de douleur dans sa poitrine ?

Elle le vit manqué de s'étouffer à peine lui avait-elle demandé pourquoi il ne lui avait pas dit qu'il aimait quelqu'un. Apparemment il ne s'était pas attendu à ça non plus... Elle n'était donc pas censé le savoir? Tout devenait louche... Tout devenait étrange. Parce que jamais son Hayden ne lui cacherait des choses, si? Miya se sentait bizarre, faisant face à un flux d'émotions contradictoires. Elle lui posa cependant des questions, alors qu'il se désaltérait. Elle lui jeta un regard surpris alors qu'il venait de lui prendre la carte des mains.

Elle aurait voulu qu'il se taise, qu'il ne parle pas, ne lui dise pas comment elle était. Voilà qu'elle avait envie de pleurer maintenant. Son amoureuse était donc si parfaite? Si seulement elle avait pu l'être encore plus... non elle ne devait pas penser ainsi. Et le pire dans l'histoire c'est que l'heureuse élue du coeur de son frère adoré était idole dans la même agence. Le monde est vraiment mal foutu !

Elle ne savait pas du tout comment réagir face à tout ça. Elle lui adressa malgré tout un sourire, pour ne pas qu'il se fasse du soucis pour elle.
- Waaah... Elle est donc si belle ? Cela devenait dur de garder un air normal. Très très dur. Mais comme il ne disait toujours pas le nom de cette fille qui avait réussi à la devancer, elle commença une petite moue d'impatience : Oui ? Alors ? Elle s'appelle comm-

Impossible de terminer sa phrase. Hayden venait de lui caler un gâteau dans la bouche. Cela la prit tellement par surprise, qu'elle faillit s'étouffer avec. Plaquant ses mains sur sa bouche, toussotant un peu et commençant à mâcher, elle se figea de nouveau. S'arrêtant de mâcher, elle redressa la tête vers son frère, les yeux écarquillés. Quoi ? Comment ça "elle" ? Soudainement, Hayden la tourna dos à lui. Mon dieu qu'il a eut raison de faire ainsi.

Miya sentit son coeur battre la chamade. Cela cognait tellement fort ! Les mains toujours sur sa bouche remplie du gâteau, elle s'empressa de le finir, non sans sentir son visage devenir rouge, presque jusqu'aux oreilles. Ses mains sur ses deux joues, elle le sentait. Elle chauffait fortement des joues. Avait-elle vraiment bien entendu et bien compris ? Hayden... il venait de lui dire qu'il l'aimait non ? Ah mais quelle idiote avait-elle donc fait ! Se sentant extrêmement embarrassée, ses mains cachèrent son visage. A ce moment précis, Hayden l'avait retournée vers lui.

Elle secoua la tête à sa question. Non elle n'avait pas eu mal. Mais elle ne pouvait que se dissimuler derrière ses mains à présent. Ses pensées fusaient à toute allure et la seule question qui la taraudait était : "oh my god ! Que faire à présent ? lui dire tout également ? ah mon dieu !" Elle tenta de se calmer, et après un très gros effort, et décida de prendre son courage à deux mains. Elle retira ses mains de ses yeux pour le regarder. Son coeur eut un battement plus fort. Et d'un coup elle se remit dos à lui, ses mains agrippant le pan de sa robe.

- N-ne me regarde pas ainsi !... Je vais bien !... de nouveau elle dû faire de son mieux pour se détendre au mieux et pouvoir parler correctement. Chou, je... Pardon, je ne pensais pas que ce serait... pour moi tout ça... En fait, pour être honnête, je... Moi aussi je suis amoureuse... Et elle se tourna soudainement vers lui pour lui dire, les joues rosies par l'embarras extrême : Moi aussi je t'aime !

Ah. Elle l'avait dit. Les mots étaient même sortis tel un véritable cri du coeur. C'en était même vraiment un. Et tout ce qu'elle pouvait faire pour l'instant, c'était de chercher des yeux la moindre petite réaction de sa part. Et dieu sait combien elle avait peur... Peur qu'il soulève cette question du lien familial, peur qu'il ne comprenne pas le sens de ces mots là, et qu'il ne les entende pas de la bonne façon... Aussi ses mains ne se détachaient absolument pas de la jupe de sa robe, ni ne réduisait leur prise sur le tissus.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 1 Juin - 3:22
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden
Hayden avait fait une bourde, une très grosse bourde. Il l'avait su dès le moment où sa sœur avait trouver cette carte. Il l'avait compris. Et pour sortir de cette situation, il n'y avait pas trente-six solutions et pourtant.. Il avait pris la plus risquée. Celle qui risquait de faire basculer leur relation, celle à cause de laquelle il risquait de dire adieu à sa sœur qu'il aime tant.. Qu'il aime beaucoup trop même.. Il n'avait pas le droit de l'aimer de cette façon, c'était interdit et pourtant... Le voilà le cœur battant pour cette femme impossible à avoir. La vie est injuste, cruelle, son cœur l'est tout autant. Et il faisait tout pour échapper à la réalité, quitte à la mettre dos à lui dès qu'il avait lancer la bombe. Comme un enfant qui se cachait après avoir fait une bêtise, il se réfugiait dans son dos. Elle ne disait rien.. Absolument rien.. « Elle me déteste.. » pensait-il en boucle, comme un CD rayé qui tournerait encore et encore dans le disque qu'est devenu son esprit. Mais son amour pour elle refait surface. Sa toux tout à l'heure!

Rapidement, le voilà qui la remettait face à lui, inquiet, très inquiet. Ses yeux scrutaient ce visage rosit si magnifique. Elle est magnifique. Peu importe combien il la regarde, elle est parfaite.. Pourtant elle le sortait de sa contemplation en lui faisant volte face à nouveau. Son cœur se serrait d'un seul coup, étouffant, douloureux, piétiné. Alors elle le détestait vraiment? Hayden faisait de son mieux pour ne pas fondre en larme dans les secondes qui suivent, la demande de Miya rajoutant une couche sur cette plaie déjà bien ouverte.. Comme un clou que l'ont enfonce dans la glace grâce à plusieurs petits coups de marteau, son cœur se fissurait peu à peu dans un craquement sourd que seul lui pouvait entendre et sentir. Sa tête se baissait et il attendait, il ne faisait que ça, attendre. Qu'elle lui parle, qu'elle se remette du choc, qu'elle le gifle, qu'elle rigole. Qu'elle fasse quelque chose.. Il ne supporterait pas de la voir juste l'ignorer à cause de ça. Pourquoi? Pourquoi le prendre aussi sérieusement? Elle n'avait pas penser à combien il pouvait rigoler en disant cela?

« Chou, je... Pardon » Tais-toi.. Il voulait juste qu'elle se taise, si c'est pour s'excuser il préférait ne rien entendre. « je ne pensais pas que ce serait... pour moi tout ça... En fait, pour être honnête, je... Moi aussi je suis amoureuse... » Une fissure de plus dans cette plaie plus que douloureuse déjà, elle l'étouffait entièrement. Sa gorge se serrait, incapable de dire quoi que ce soit, comme s'il attendait une suite qui venait trop rapidement.

« Moi aussi je t'aime ! »

Ses yeux se plantaient dans ceux de Miya, surpris, très surpris même. Elle? L'aimer? Au début, c'est de la surprise que l'ont peu lire dans ses pupilles. La surprise de l'annonce, qu'elle lui réponde de la sorte. Puis un joie, une lueur d'espoir venait mettre un baume sur le cœur meurtri qu'était celui d'Hayden. Un baume apaisant, chaleureux, il voulait penser de cette façon, que l'amour qu'elle lui porte est ce qu'il veut croire. Il veut pouvoir l'aimer comme il faut mais le pansement que cet espoir à fait naître fini par vite disparaître pour ne devenir qu'une autre douleur encore plus terrible.

Ses joues rougissaient avec les secondes qui passent alors que Miya restait le regarder. Pourquoi elle le regarde de cette façon? Il ne comprenait pas. Il était sûr que ses yeux lui jouaient des tours. Elle ne pouvait pas être en train de l'analyser, si? D'un seul coup, ses bras attrapaient sa sœur contre lui pour cacher son visage. Il avait mal. Tellement mal.. Celle qu'il tenait dans ses bras ne l'aimait pas de la même façon.. Il le savait. Il en était persuader. Pourtant il déglutissait et ravalait ses larmes. Pas maintenant, pas devant elle. Il ne pouvait pas se laisser aller devant elle, définitivement pas!

Alors il restait ainsi quelques temps, attendant que son cœur se dénoue, lui fasse moins mal pour prendre la parole. « Je sais.. Je sais que tu m'aime Miya.. » Un léger rictus étirait ses lèvres et il la lâchait enfin. Après tout ce temps passer sans un mot, il avait enfin murmurer difficilement ces deux phrases. Sa main se posait sur les cheveux bruns et aussi doux qu'un coussin en duvet pour les caresser doucement, ne perdant pas ce rictus qui lui donnait un air heureux. Sourire quand on n'est pas vraiment heureux, merci les cours de la UNIQ pour cela! « Alors c'est moi ton amoureux hein? »

Il rigolait et ébouriffait les cheveux de sa sœur « T'es tellement adorable.. Mais ne dis pas ce genre de choses.. Je sais que je suis gentil avec toi et tout ça, mais je suis ton frère, c'est bizarre.. On peut pas rigoler avec ça devant des gens.. » Il laissait un rire remplir la pièce qui lui pesait. Faux. Tout est faux. Cette amusement qu'il lui montre n'est pas vrai, seulement le résultat de ses entrainements dans l'agence. « Heureusement pour toi, on est que tous les deux et je comprends ce que tu veux dire hm? » Son doigt se posait sur son nez et il lui faisait un léger clin d'œil rapide, furtif, comme si c'était naturel alors qu'absolument pas. Il ne pouvait pas comprendre, mais il se sentait rassuré de cette façon. Prendre ces mots pour un jeu, un simple jeu que lui avait commencer. Tout serait plus facile comme ça pas vrai?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 1 Juin - 17:19
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden

Miya ressentit soudainement une drôle d'impression. Elle venait de lui révéler son secret, le seul secret qu'elle ne pourrait jamais partager avec personne d'autre que lui. Son coeur cognait si fort que dans le silence qui venait de s'installer entre eux, elle avait la sensation de n'entendre que lui. Elle fixait toujours Hayden du regard, cherchant une réaction, une réponse dans ses yeux. Ses mains s'étaient crispées sur sa jupe par crainte de la réponse. Elle l'attendait. Elle la voulait. L'attente devenait difficile. Qu'il parle ! Qu'il lui dise quelque chose ! Mais soudainement un doute fit irruption dans ses pensées. Un doute si mauvais qu'il nourrissait ses craintes. Hayden ne venait-il donc pas de dire qu'il l'aimait ? Qu'il l'aimait plus que comme une soeur ? Sa carte pourtant... les mots choisis... Les fleurs... Elle ne devait tout de même pas se tromper, alors pourquoi à le regarder elle avait l'impression que quelque chose clochait.

Soudainement, elle se retrouva dans ses bras. Ah ! Elle ne s'était pas trompée n'est-ce pas ? Mais elle trouvait la réaction de son frère adoré trop étrange si bien que le doute ne se dissipa pas le moins du monde. Il la serrait même assez fort. Il devait pouvoir en cet instant sentir les coups donné par son palpitant dans sa poitrine, à un rythme bien trop rapide. Ses joues devinrent rose. Mais le silence la pesait encore plus à présent.
- ... Chou ?... Elle voulait lui demander si tout allait bien. Il prit cependant la parole. Elle fut étonnée de ce qu'il lui disait. Comment ça, il le sait ? Elle ne l'avait jamais dit ! Elle en rougit violemment. Alors il l'avait deviné ? il avait deviné ce qu'elle ressentait pour lui ? Vraiment ? Elle ne savait plus du tout où se mettre. Le rouge au joues, elle se retrouva de nouveau face à lui, les yeux dans les yeux. Il lui adressait comme toujours ce merveilleux sourire qu'elle aimait tant. Elle aurait aimé pouvoir lui voler un bisous, rêvait déjà qu'il l'embrasse de ses jolies lèvres roses... Elle chassa bien vite ces pensées alors qu'il lui demandait confirmation de ce qu'elle venait de lui dire. Sa voix se fit timide, presque instable.
- ... Eh bien... oui.

Elle accusa malgré tout le coup. Pourquoi il riait ? Pourquoi il l'ébouriffait ? Elle le regarda extrêmement surprise, remettant ses cheveux en place, encaissant comme elle le pouvait les mots qu'il était en train de prononcer. C'était dangereux de le dire devant des gens... Elle ne devait pas dire ça... Elle avait du mal à comprendre... Pourquoi était-il en train de lui dire de telles choses, alors que le premier à lui faire les aveux c'était lui ? Et puis... Ils ne sont là que tous les deux, et même son cher papa qu'elle aime pourtant énormément n'est pas au courant de ce qu'elle ressentait pour Hayden. Son coeur se serra brusquement.

D'un coup, elle avait l'impression que l'adorable Hayden était en train de se faire cruel.... Il comprend ce qu'elle voulait dire ? Non. Elle, elle comprenait ce que lui venait de comprendre. Elle en perdit son sourire. Et malgré tous les efforts qu'elle avait pris pour ne jamais montrer une telle expression devant lui, elle se retrouva les yeux légèrement baissés, les bras le long du corps, la mine triste. Sa gorge s'était serrée, et elle avait même du mal à avaler sa salive. Ne pas pleurer... Ne pas pleurer.... Elle se le répétait sans cesse, mais elle sentait les larmes lui monter aux yeux malgré tout. Elle fit de son mieux pour les maintenir en place, malgré sa voix déjà déstabilisée par l'émotion. Dans un geste calme et doux, elle poussa la main venue jouer avec son nez.

Il pensait donc ainsi. Qu'elle ne le voyait que comme un frère. Et même pire que ça... Il lui disait clairement qu'elle ne pourrait jamais avoir droit à des sentiments similaires de sa part. Que ça ne devrait jamais être autrement que fraternel. C'était si dur... Si difficile à accepter. Surtout après tant d'années à avoir nourri des sentiments si forts pour lui.
- ... Idiot... Suis-je encore qu'une enfant à tes yeux à toi aussi, bien que l'on ait le même âge ? Ai-je tant l'air de ne pas être sérieuse ?... Elle fronça légèrement les sourcils, ses mains se refermant sur elles-mêmes, serrant ainsi un peu les poings. Elle n'avait jamais élevé la voix sur son frère, mais elle avait du mal à contrôler le flux d'émotions qui l'envahissait en cet instant. Ce n'est pas quelque chose avec lequel tu peux te permettre de jouer avec et je n'aurais rien dit si tu n'avais pas commencé !... BAKA ! Elle avait presque crié le dernier mot, avant de courir vers la salle de bain, s'y enfermant et y étouffant ses pleurs dans l'une des serviettes.

Elle s'en voulait de lui avoir crié dessus. Mais plus que tout, il lui était difficile de supporter l'idée que son frère puisse voir ainsi ses sentiments. Elle l'aimait sincèrement, de tout son coeur, coeur qu'elle était toujours prête à lui donner. Que devait-elle faire pour qu'il comprenne vraiment ? Ou alors, avait-elle compris ses mots de travers ? Elle se trouvait bête de s'être emportée au lieu de lui demander directement confirmation de ce détail pourtant important finalement.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 7 Juin - 0:35
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden
Alors qu'Hayden la serrait ainsi contre lui, il pouvait sentir cette pulsion régulière contre son torse, quoi que pas si régulière que ça en se concentrant dessus. Son cœur battait tellement fort, pourquoi au juste? Le sien se serrait mais celui de Miya semblait s'exciter, comme s'il dansait après avoir été libéré d'un trop gros poids... C'était étrange, beaucoup trop étrange. Si bien que cela ne l'aider pas à réfléchir au sens des mots de la jeune femme. Mais tout s'enchainait et rien n'allait dans le bon sens. Il voulait l'attraper contre lui, l'embrasser, poser ses mains sur ce corps frêle et fin qui faisait celui de sa sœur, la débarrasser de ses.. Oula, non... Ce n'était pas le moment de penser à ça. Pas avec Miya qui a ce genre d'expression! Pourquoi avait-elle même cette expression tiens? Est ce qu'il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas?

Hayden perdait lui aussi ce faux sourire avec lequel on l'avait confectionner. Le voilà qui s'inquiétait maintenant, les yeux de Miya s'humidifiaient devant les siens. Alors il l'a fait pleurer? Pourquoi? Comment? Pourquoi? Oui, la raison était la chose la plus importante. Il voulait détendre l'atmosphère, ne pas penser à ce flux de sentiments trop pesant mais il avait blesser sa soeur qu'il aimait tant...

Une enfant? Non, elle était une merveilleuse femme, aux courbes parfaite, la voix parfaite, le touché parfait, tout était parfait! Il voulait qu'elle soit sérieuse, qu'elle lui dise "Hayden! Sortons ensemble!" ou "Hayden, je t'aime plus qu'un frère" mais il ne pouvait qu'en rêver. Il n'avait pas droit d'entendre ces mots... Est-ce que par hasard... Non. Son esprit lui jouait des tours! Oui c'est ça, il lui jouait des tours comme à chaque fois hein?! Elle devait avoir penser... penser que.. penser quoi d'ailleurs? Qu'avait-elle compris pour qu'elle se mette dans cet état?

-Miya..

Sa voix tremblait, mais elle continuait à parler dans ce flux d'émotion incontrôlable qu'elle était devenue. Jouer avec elle? Mais de quoi elle parle? Elle avait compris quoi?! Il était perdu. Hayden n'avait plus ses mots en tête, tout ce qui le troublait était les larmes qui s'accumulaient aux coins des yeux de cette femme qu'il aime et sa voix tremblante qui l'engueulait. Idiot. Elle venait de le traiter d'idiot?! La porte de la salle de bain se fermait brusquement alors que le jeune homme restait ainsi dans l'appartement, incapable de réfléchir.

Une tempête. Une tornade? Peut-être plutôt un tsunami? Il était loin d'être fier et il voulait se cacher, se terrer dans un trou et ne jamais en ressortir.. Sa sœur.. Sa petite Miya.. Il venait de la briser? Ne sachant pas quoi faire, Hayden allait devant la porte de la salle de bain et levait la main pour frapper sans le faire. Il en était incapable... Que devait-il faire pour la rendre heureuse de nouveau? Lui offrir un gâteau? Un cadeau? Sans doute les deux non? Le gâteau était au frigo mais le cadeau?

Se dépêchant, il prenait son portefeuille et filait hors de l'appartement en fermant à clef. Manquerait plus qu'elle s'enfuit de son logement tiens! Ignorant les quelques personnes qui se trouvaient sur son chemin, Hayden allait à la bijouterie juste en face de chez lui. Là il fouillait partout jusqu'à trouver le collier qui faisait battre son cœur. Se souciant peu du prix, l'artiste l'achetait et revenait chez lui quelques minutes après être parti. Elle ne devait pas avoir bouger hein?

S'approchant de la porte, il toquait doucement. "Miya... Je suis désolé..." en disant cela, il s'agenouillait contre la porte et faisait glisser le bijousous la feinte de la porte doucement, du bout des doigts. "Je suis désolé.. Excuse moi Miya...Arrête de pleurer... Je... Cadeau.. et.. y.. y a un gâteau.. celui que t'aime.. je.. désolé...Excuses moi.." Il ne savait même pas si elle était encore dans la pièce ou pas! Si elle est sortie, il allait pas avoir l'air idiot à parler à une porte.... Mais il se sentait vraiment, terriblement désolé sans vraiment avoir compris la situation en réalité.. Pourquoi elle s'était mise à pleurer? Pourquoi elle l'avait fui de la sorte? Pourquoi...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 7 Juin - 14:52
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden

Ses larmes roulaient sur ses joues sans qu'elle n'y puisse vraiment faire quelque chose. Plus ça allait, plus ses joues rougissaient sous la légère agression salée. Miya était triste et déçue. Elle avait tout envisagé quand elle imaginait le moment où elle dirait ses sentiments. Elle avait vraiment tout envisagé, le bon comme le mauvais. Mais entre imaginer et vivre l'instant réellement, il y avait une grande différence. Et présentement, elle ne ressentait qu'une douleur vive dans sa poitrine. Elle avait eu le sentiment qu'Hayden ne l'avait pas comprise et ne la prenait pas au sérieux. Qu'il la rejette était tout à fait possible, et elle l'avait même imaginé des tas de fois. Mais de là à le faire de cette manière... Miya le trouvait d'un coup bien cruel pour un garçon aussi mignon. Comment pouvait-il agir de cette manière ?

Mais pire que tout, elle ne supportait même plus l'idée d'avoir ainsi élevé la voix sur son frère qu'elle aimait si fort. Le nez dans une serviette, assise par terre, le dos contre la baignoire, elle l'entendit de l'autre côté de la porte. Du moins elle l'avait entendu approcher de la porte. Elle s'était montrée alors attentive. Allait-il tenter de se faire pardonner? Il n'en fut rien. Pire, elle l'entendit partir de l'appartement et le fermer à clé. Si bien qu'elle en pleura un peu plus fort. Il ne lui fallut que quelques minutes pour finir par se calmer et se redresser. Sachant son maquillage foutu en l'air, elle renifla et s'approcha du lavabo, n'osant même pas se regarder dans le miroir. Elle se passa un coup d'eau sur le visage. Quitte à avoir un maquillage détruit, autant ne plus en avoir du tout. Une fois rafraîchie, elle reprit la serviette et s'essuya doucement.

Légèrement cachée derrière la serviette, elle se regarda.
- Baka Miya... Voilà ce que ça donne à crier sur un garçon aussi adorable... Il fuit... Nulle... Je suis nulle. Oh ça oui. Elle se sentait profondément idiote. En y réfléchissant, elle avait vraiment eu une réaction excessive. Trop peut-être. Elle voulut se cacher dans un trou. Même si présentement, elle était déjà dissimulée. Et puis elle entendit son frère rentrer. Ses doigts se crispèrent sur la serviette qu'elle n'avait toujours pas décoller du bas de son visage. Elle n'émit plus un son, ne bougea plus d'un pouce, cherchant à se faire toute petite.  

La voix pleine d'émotions de son frère secoua violemment son coeur. Ses mains serrèrent davantage le tissus éponge qu'elle tenait contre elle. S'il y a bien une chose qu'elle déteste, c'est faire du mal à Hayden. Et que venait-elle donc de faire finalement? Ce qu'elle détestait le plus. Elle prit soin de l'écouter, avançant silencieusement de la porte qu'elle fixait de ses yeux bruns, comme si elle pouvait voir Hayden à travers. Elle baissa les yeux, et ramassa le bijou qu'il venait de faire passer sous la porte. Sa gorge se serra, ses dents pincèrent sa lèvre. Vraiment. Quelle idiote elle faisait ! C'était elle qui n'avait rien compris. Son frère ne la détestait pas, son frère n'avait juste pas saisi le bon sens de ses paroles. Il n'était pas idiot ! C'était elle qui l'était !

Elle poussa un soupir qui brisa le silence et le calme de la salle de bain. Les joues rosies, elle posa la serviette et tenta de mettre le collier. N'y parvenant pas, il n'y eu plus qu'une seule solution. Serrant le bijou entre ses doigts, elle finit par ouvrir la porte. Elle se sentit d'un coup tellement intimidée. Tellement bête aussi. Tendant le collier, il lui fallut tout de même dix secondes pour réussir à articuler une phrase :
- T-Tu... T-tu veux bien me le mettre ?...Autour du cou ? En même temps, c'était un peu logique pour un collier. Elle ne le quitta pas des yeux. Pas un seul instant. Même quand il s'était mis si près pour fermer le fermoir sur sa nuque. Ses mains s'étaient de nouveau crispée sur sa jupe. Et sans prévenir elle se mit sur la pointe des pieds, et déposa un baiser, non pas sur sa joue mais sur ses lèvres. Elle les pressa doucement contre celles d'Hayden, pendant un court instant qui lui parut être une éternité.

Reposant ses pieds à plat juste après, les joues encore plus roses, elle s'éclaircit un peu la voix. Elle était si nerveuse qu'elle n'osait pas trop croiser son regard.
- Excuse-moi... D'avoir élevé la voix... Et Merci pour le collier... Et le gâteau... Elle tripotait d'ailleurs le bijou, cherchant un moyen comme un autre de se calmer. Elle l'avait tout de même embrassé... Enfin... Ce fut un petit bisous oui, mais elle se disait que c'était déjà un début...

Elle releva les yeux vers Hayden, espérant ne pas avoir encore fait une gaffe. Avec ce bisous, elle avait encore mis en jeu ses sentiments les plus sincères et elle espérait vraiment que cette fois, Hayden comprenne les mots qu'elle lui avait dit plus tôt.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Sam 11 Juin - 1:51
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden
Hayden, idiot qu'il était, ne savait plus où se mettre ni quoi faire. Rentrer dans la salle de bain de force? Il était bien trop doux pour cela, et puis Miya s'était enfermée pour une bonne raison! Même si « bonne raison » il ne connaissait point à cet instant! Cela dit, il espérait vraiment pouvoir savoir une fois qu'elle sortirait de là-dedans! Enfin.. si elle y est encore. Mais vu la porte qui s'ouvrait, elle était encore dedans. D'ailleurs les joues pâles du garçon se mettaient à rougir. Elle avait tant pleurer qu'elle n'avait plus de maquillage... A cette idée, son coeur se serrait fort, tellement fort qu'il aurait voulu qu'on le lui arrache pour qu'il n'ait plus mal! Mais.. Son amour pour Miya partirait également alors il préférait le garder encore, car ne plus aimer Miya lui semblait impossible.. Même is c'était douloureux, impossible, impensable, inhumain.. Il ne pouvait s'y résigner et avait fini par l'accepter.

Se mordant la lèvre, il attendait patiemment une réponse de Miya. Mais il ne s'attendait pas à la voir tendre le collier qu'il venait d'offrir en faisant cette demande. Alors il était pardonner? Lui offrant un sourire sincèrement heureux, Hayden attrapait le bijou et se rapprochait pour le lui attaché. Il prenait soin de ne pas toucher sa peau, se disant qu'elle devait être sensible à cet endroit. Hayden sentait le regard de sa sœur sur lui, oh oui il le sentait et ça ne le faisait que rougir encore plus! Pourquoi le regarder de la sorte? C'était gênant un peu.. Un peu. Beaucoup même! Il pouvait sentir son parfum lui remonter jusqu'aux narines et faire battre son cœur un peu plus vite si c'est possible.

Reculant d'un pas une fois le bijou attaché, il s'attendait à un sourire et un merci de sa part mais ce qui suivait le laissait vide. Aussi vide qu'un ordinateur portable qui a rendu l'âme, qu'un corps sans âme, qu'un cœur sans amant... Le sien avait sembler ralentir d'ailleurs.. Pourquoi il ralentissait d'ailleurs? Elle venait juste de lui donner un bisou.. un.. un bisou sur.. sur les.. les lè.. lèvres... les lèvres.. Elle vient de l'embrasser.. De l'embrasser..? Vraiment ? Elle.. Oh.. Mais.. Donc.. son « je t'aime » de tout à l'heure.. Elle.. Son cerveau n'arrivait plus à faire de phrases, seulement des mots et des bouts de mots qu'on peine à remettre correctement ensemble. Puis d'un seul coup tout chauffait.

Son cœur se remettait à courir comme un fou dans son corps, chaque pouls, celui de ses genoux, de ses poignets, de son cou, de ses tempes chacun d'eux se mettait à pulser. Ses joues, que dis-je, son visage devenait rouge d'embarras. Ses yeux. .Dieu, ses yeux semblaient vouloir sortir de leur orbites tant ils étaient ouvert! Ses mains devenaient moites et ses lèvres s'ouvraient pour dire quelque chose qui restera un silence de mort. Comment il pouvait réagir face à un baiser aussi soudain? Le lui rendre? La prendre dans ses bras en l'embrassant? Lui dire qu'il l'aime? Faire comme si de rien n'était? Oh avec ces secondes d'absence de réaction qui s'accumulaient, il n'allait vraiment pas être crédule! Son corps tremblait peu à peu devant le stress qui le gagnait. Que faire? Que dire? Il était perdu le pauvre Hayden, plus rien ne semblait réel.. et puis .. sa tête tournait et se faisait lourde.. Ah merde! Ses poumons se gonflaient enfin. Pas étonnant que ça tourne si on ne respire pas!

D'ailleurs il baissait ses yeux ronds toujours pour ne plus voir le visage de Miya et ainsi, espérer mieux réfléchir. « Elle m'a embrasser, m'a dit je t'aime.. alors.. elle m'aime.. mais.. pas comme un frère.. Alors.. comme quoi? Un garçon? Je suis un garçon à ses yeux? Un petit garçon qu'on peut embrasser sur les lèvres ou un homme? Un vrai homme? Je suis plus un bébé donc un homme est la réponse. .dans ce cas.. elle est amoureuse? De moi? C'était ce qu'elle disait tout à l'heure.. mais pourquoi elle m'a embrasser? Pour me faire comprendre? J'avais compris quoi tout à l'heure? Ah qu'elle m'aimait comme un frère.. mais je suis con. Elle a dit amoureuse... pas aimer.. Bordel, elle a pleuré pour rien? Je suis idiot en fait.. C'est ça.. je suis idiot... »

Après avoir penser toooout cela, Hayden attrapait Miya par les hanches et la tirait contre lui pour lui rendre son baiser. Mais le sien était tout sauf tendre et innocent! Son corps inexpérimenté demandait de l'attention, des caresses, et encore de l'attention! Si bien qu'il la pressait contre lui avec le peu de force qu'il a dans le corps après ce choc bien trop grand. Son muscle rose caressait les pulpes si désirées de la japonaise avant de rompre l'échange. « Stop! Stop stop! » La voix d'Hayden sonnait comme si il n'était pas celui qui avait engagé le baiser alors que.. si. La lâchant, il soupirait encore et encore, tentant de se calmer. Qu'est-ce qu'il lui arrivait au juste? Lui qui était si doux avec sa soeur venait de la.. plaquer contre lui.. De sentir contre son ventre ses... ses s-s-seins?! Ses mains se posaient sur cette partie bénie de son corps après un tel contact dans ces circonstances et il se mordait la lèvre.

« Il.. Il fait chaud non? Tu trouves pas? Je meurs de chaud.. Je.. Je vais aller ouvrir la porte.. Non la vitre.. la .. la fenêtre.. c'est la fenêtre que je dois ouvrir.. le frigo? Ça refroidira plus vite non?.. Non la fenêtre.. La fenêtre il faut.. »

Maladroit qu'il était, il faisait un tour sur lui-même comme pour se repérer avant de sourire de Miya et de courir vers le salon. Oui, courir. Il fuyait pour pouvoir réfléchir plus calmement! Il n'avait pas le choix, il devenait complètement fou avec elle pas loin. Est-ce que ça allait continuer à chaque fois? Oh pitié non.. pas à chaque fois... Ouvrant la fenêtre, Hayden passait la tête dehors et appuyait son menton sur le rebord pour souffler. Du frais.. ça faisait du bien de sentir la brise sur sa peau écarlate. Pourtant son cœur ne se calmait pas, comme s'il n'était pas satisfait avec les événements... Mais malgré l'étonnement, la confusion, le choc, la joie était belle et bien là! Miya l'aimait comme un homme et il lui suffisait de ça pour faire de lui un homme comblé!
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Ven 1 Juil - 0:26
Forbidden love in boy's room
Miya & Hayden

Que venait-il de se passer? Miya ne savait plus vraiment. Elle était sorti de la salle de bain, les larmes séchée, le coeur apaisé, demandant simplement à son frère de l'aider à attacher le collier qu'il lui avait offert autour de son cou. Et après ? Elle lui avait donné un baiser innocent. Un simple baiser que même deux enfants en bas âges pouvaient se donner dans leur grande innocence, mais qui pour elle avait beaucoup plus de signification. Et avec appréhension, elle se trouva à tripoter ce pendentif se trouvant maintenant là autour de son cou. Miya attendait une réaction de la part de son frère, une réponse, un mot, un geste. Elle sentait son coeur cogner affreusement fort contre sa poitrine. Les joues rosies, elle le voyait pris d'un stress immense, si bien qu'elle s'en maltraitait la lèvre.

Elle allait faire un pas en arrière, et lui dire quelque chose, mais la main de son frère soudainement la tira et la serra contre lui. Et rapidement, elle reçu un baiser de sa part. Plaquée contre son frère, un frisson la saisit et son coeur se mit à avoir des battements plus rythmés, alors que le baiser se faisait brûlant. Ne s'attendant pas du tout à ce genre de réponse de la part de son frère, Miya en eut les joues rouges et les yeux écarquillés, sur le coup. Elle n'osa même pas respirer. Elle reprit sa respiration quand Hayden mit fin à ce moment fougueux de lui-même. Elle se sentait prise d'une forte chaleur, son coeur battant comme si elle venait de courir un marathon.

Gênée par ce qu'il venait de se passer, Miya n'arriva pas à faire disparaître ce rouge de ses joues et décida de ne pas trop regarder son frère.

- O-Oui... Haha !... ce fut tout ce qu'elle réussit à dire alors qu'il déclarait qu'il faisait chaud. Chaud... Évidemment... ... La.. La fenêtre oui... Et euh... Je... J'ai soif moi... D'eau fraîche... Elle fila à la cuisine alors qu'il filait à la fenêtre pour boire un grand verre d'eau fraîche. Comment envisager le reste de cette journée à présent ? Son esprit partait dans des directions farfelues et qui ne l'aidait pas du tout à se calmer. Instinctivement, elle se passa les doigts sur ses lèvres, ses incisives venant mordiller un peu l'inférieure. Elle aura du mal à oublier le contact de celles de son frère.

Son frère? Son petit ami?... Comment le nommer maintenant? Elle reprit un nouveau verre d'eau. Qu'importe finalement ! La seule chose qui comptait à présent c'était de savoir qu'il partageait ses sentiments et c'était tout ce qui comptait. Aussi, peu après, elle vint se mettre près de lui à la fenêtre, un peu timidement, n'osant pas trop le regarder, sachant qu'elle allait finir encore toute troublée si elle le regardait.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

B005 - Miya&Hayden - Forbidden love in boy's room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forbidden Love [Willow & Tara]
» Sorties Manga mois par mois ^.^
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIQ Entertainement :: TIME TO TAKE A BREAK MY FRIEND ! :: This is the end-