AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 YuSheng [16/18?] - Who'll be the winner tonight?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité



Invité
Ven 8 Jan - 5:56
Who'll be the winner tonight?
Sheng & Yu Hin
Des basses. De l’alcool. De la drogue. Des décolletés. Des abdos bien musclés. C’est tout ce que l’on peut retrouver dans cette espèce de bar qui fait office de boite de nuit arrivé à une certaine heure. Les corps s’agglutinaient les uns aux autres sur la piste de danse, se touchant, se chauffant, s’embrassant, se caressant. Ici,  plus aucunes obligations. Plus de problèmes. Plus de stress. Tout disparait, emporté par la musique et l’alcool. Voilà pourquoi la plupart des gens étaient ici ce soir encore, pour boire jusqu’à ne plus se souvenir de ce qu’ils ont fait pendant les prochaines heures, pour passer du bon temps avec des amis, ou avec une conquête. Ma place là-dedans ? Parfois devant le comptoir, parfois derrière. Ce soir, j’étais derrière avec quelques collègues, profitant de ne pas avoir beaucoup de monde pour danser et boire un verre par ci par là de temps en temps…  Et pis cette fois-ci une cliente venait me voir, un autocollant de la soirée « touch me » pour le coller sur moi. Un sourire aux lèvres, j’ouvrais ma chemise et m’approchais d’elle, lui donnant le loisir de coller le symbole sur mon torse.  Je dansais un peu avec elle avant de repartir derrière le comptoir avec ma chemise en moins et quelques autocollant « touch me » et « kiss me » en plus ici et là.

Je prenais un verre et le descendais  cul sec, l’alcool me brulait les lèvres, la langue, la gorge, très rapidement ses vapeurs me donnait un léger tournis, agréable. J’étais bien là maintenant, même si ce soir je ne ramène personne pour finir la nuit, j’aurais passé une bonne soirée. Enfin, c’est ce que je me disais jusqu’à ce que je vois ce beau brun arriver au bar. Ni une ni deux,  je me frayais un chemin d’un bout à l’autre du comptoir et m’appuie sur celui-ci face à lui, un sourire aguicheur aux lèvres. « Toi, tu rentreras avec moi mon beau. » C’est tout ce à quoi je pensais. Mes yeux se perdaient sur le bord de ses vêtements, cherchant à redessiné sa silhouette en détail avant de décider de vraiment le mettre dans mon lit. Mais tout ce que je voyais me confinais dans l’idée que l’aurais besoin de lui pour bien dormir. Mes pupilles dilatées par l’alcool et l’envie se plantaient dans les siennes alors que ma voix s’élevait dans cette question qui revenait souvent, rajoutant une touche personnelle pour ce joli minois.

« J’te sers quoi mon beau ? »

Je l’écoutais me répondre et préparais ce qu’il voulait en prenant soin de bien bouger, voulant le faire me regarder. Je voulais qu’il se perde en me regardant, que quand je le servirais il soit toujours perdu dans sa contemplation et rougisse en me voyant de retour, qu’il bafouille. Je voulais être désirable à ses yeux, aux siens plus qu’à n’importe qui ici. Je prenais un papier et un crayon, marquant l’heure à laquelle je finissais cette nuit, un numéro de téléphone pour lui faire comprendre le message et un nom, qu’il pensera bien évidemment être le mien. Désolé mignon, un soir, pas plus. Je revenais avec son verre près de lui, le posant avec le papier devant le garçon. « Et voilà pour toi mignon, garde ça précieusement » lui dis-je avec un clin d’œil en lui montrant le papier. Mais pas le temps de draguer tranquille qu’il fallait que j’aille m’occuper d’une autre commande, mais, ouais nan toi tu vas arrêter de boire ici hein. Je lui expliquais qu’elle boirait pas plus ici, dans cet état et voilà que la minette me tapait une crise pour descendre un dernier verre. Je soupirais et roulais des yeux avant d’appeler un premier taxi pour la raccompagner. Il allait y en avoir ce soir, je le sentais… Mes yeux se reposaient sur l’homme pendant l’appel, c’était plus fort que moi, je voulais voir qu’il me voulait autant que je le voulais, qu’il n’avait d’yeux que pour moi, en bref, qu’on se chauffe sans un mot jusqu’à ce que l’un de nous craque et dise « viens on s’trouve un hôtel, là maintenant ». Ben oui, j’suis en heure sup’ là, bonus beauté pour la soirée histoire de ramener des filles au bar, rien d’autre…
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Dim 10 Jan - 23:01
    Sheng avait voulu passer une soirée sympathique. Il avait rejoins un groupe d'amis. Enfin groupe d'amis. Cela était assez drôle de qualifier des coups d'un soir comme des amis. Mais ils avaient pris l'habitude par la suite de chasser à quatre. Hommes ou femmes, peut importe, tant que c'était beau, c'était à prendre. Notre cher Sheng n'était plus aussi adorable et timide lorsqu'il sortait le soir. Par chance, il n'avait jamais croisé la route d'une idole un soir. Cela lui évitait des gros soucis par la suite. Profitant de l'ambiance d'un premier bar, le petit groupe de jeunes hommes avaient fini par croiser des étudiants italiens venu en Corée du Sud pour les études, mais surtout pour s'amuser. Oh ! Ils n'étaient pas mieux tomber. Rapidement Sheng avait vite compris que ce cher Luca était fortement intéressait par sa personne. Oh après tout pourquoi pas, un beau brun aux yeux bleu clair et la peau bronzé. Comment oser refuser ? Cela serait un affront n'est-ce pas ? En tout cas, ce cher Luca avait prit l'option de venir lui parler gentiment. Sûrement pour tester le terrain, au fond c'était plutôt astucieux comme technique. Il était assez drôle et plutôt touchant avec son accent italien. Et puis, on raconte toujours que les occidentaux sont bien membrés. Super, comment dire non ? Deux trois baisers, plus tard, les deux jeunes hommes étaient partis pour passer la soirée ensemble. Rien ne pourrait les faire se séparer.

    La soirée continuait de passer tranquillement. Après quelques verres dans ce bar, le groupe décida de quitter les lieux pour voir ce qu'il se passait ailleurs. Un autre bar qui faisait boite de nuit à cette heure-ci. De quoi s'amuser plus longuement et continuer à séduire son charmant Italien. Rentrant dans le bar, Sheng afficha rapidement un beau sourire amusait. Cela était vraiment génial. Il avait vraiment une bonne ambiance. Rapidement, il prit son bel italien par le col de son haut pour aller danser à peine arrivait. Se trémoussant contre lui, il comptait bien marquer des points. Il continuait de danser plusieurs minutes, voire peut-être une heure avant de sentir la soif arriver. Quittant alors la piste et son cher ami italien, le jeune homme s'approcha du bar tout en passant une main dans ses cheveux.

    Rapidement, son regard se posa sur le beau mâle en train de servir. Oh, oh. Cela était vraiment beau à voir. Bon, ok. Il avait son italien, mais il ne faisait rien de mal non ? Il avait un physique vraiment intéressant et puis … Il avait un genre totalement de l'italien qui était très gentil. Peut-être trop gentil pour réellement plaire à Sheng. Souriant en voyant le barmaid s'approcher, Sheng réfléchi rapidement à ce qu'il voulait avant de commander. «  Je vais prendre un mojito champagne !  » Le regardant bouger, le chinois ne pouvait s'empêcher de fantasmer mentalement. Il était le plus attirant dans ce bar. Il avait tout pour lui plaire. Se léchant les lèvres avec envie, il restait à le fixer. Le voyant revenir pour lui donner son verre, Sheng le fixait avec envie. Oh ! C'était quelque chose de le voir bouger de la sorte. Alors qu'il posait son verre, un papier l'accompagnait. L'attrapant rapidement, pour ne pas le perdre. Il afficha un sourire en coin au jeune homme avant de hocher la tête. Il ne put s'empêcher de rougir un peu. Il était peut-être plus dévergondé, mais il ne pouvait s'empêcher d'être lui-même.

    Il attendit qu'il parte avant de regarder le mot. Oh oh ! C'était intéressant. Buvant une gorgée, il fut rattrapé par Luca qui venait à sa rencontre. Glissant le mot dans sa poche arrière, Sheng souriait tout content. Bon, il fallait qu'il trouve un moyen de se débarrasser de lui. «  Luca … Excuse moi, je viens de voir un ami que j'ai pas vu depuis longtemps. On peut se voir plus tard ? Tu veux bien ?  » Affichant un beau sourire, il embrassa la joue de l'italien lui prenant son numéro de téléphone au passage. L'italien disparut bien vite et Sheng finit rapidement son verre. S'approchant du bar, il n'avait pas de nouveau le beau serveur, mais une collègue. «  Excusez moi, vous pouvez dire à votre camarade que je l'attends devant ? On doit se parler. Merci !  » Le tout accompagné d'un beau sourire, le chinois avait prit le temps de bien montrer Yu Hin. Pas question que cette idiote se trompe. Et sans perdre de temps il sortit du bar pour attendre devant tranquillement. Avec de la chance, il n'allait pas trop tarder non ? Ils ne pouvaient pas rester à l'intérieur, sinon Sheng allait foutre en l'air toute ses chances de concrétiser avec un bel italien plus tard. Cela serait dommage de rater une telle expérience non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 12 Jan - 23:23
Attrapant une chemise qui trainait derrière le bar pour l’enfiler sur mes épaules sans la boutonner. Mes yeux surveillaient la jeune femme pas trop loin, complètement raide, et un soupire s’échappait de mes lèvres. Si seulement on avait été seul, ça aurait été intéressant mais là… Aucune utilité. Je prenais quelques affaires, de quoi payer en somme et une collègue venait me voir.

« Y a un garçon qui m’a demandé de te dire qu’il t’attendais devant. Tu le connais ? »

J’arquais un sourcils et regardait dehors, à la recherche de ce fameux garçon mais la foule devant m’empêchait de voir. Ce que je constatais cependant, c’est que le garçon à qui j’avais donné un numéro de téléphone n’était plus là. Hmm ? Est-ce que ce serait lui ? Je disais à ma collègue de partir pour continuer son travail et arrivait vers la fille pour la guider jusqu’à dehors. Là je le voyais qui semblait attendre quelqu’un, et ce quelqu’un devait être moi à n’en pas douté… Un sourire aux lèvres je me concentrais pour placer la demoiselle dans un taxi, lui demandant de l’amener dans un hôtel pas trop loin, donnant exactement le montant de la course. Non pas que je le connaissais par cœur hein… mais en fait si. Un sourire au chauffeur et je le laissais partir avec la fêtarde.

Je me retournais et posais mes yeux sur le bel inconnu, un sourire charmeur étirant mes lèvres. Mes pas me rapprochaient de lui dans une démarche féline et arriver à sa hauteur, deux doigts se posaient sur son menton, amenant mon visage près du sien pour murmurer doucement.

« J’aurais préféré que tu viennes me voir directement… Ta voix est trop belle pour que tu parles à mes collègues. »

Un baiser déposé au coin de ses lèvres, les miennes s’étiraient dans un sourire joueur. Ses réactions montraient qu’il avait l’habitude lui aussi des aventures d’un soir, se laisser tomber amoureux le temps de quelques heures de la personne sur qui on jette son dévolu. Il connaissait ça tout aussi bien que moi. Je me reculais d’un pas, hors de question de le laisser aussi près plus longtemps, il fallait qu’il vienne à moi lui aussi.

« Alors ? Pourquoi tu voulais me voir dehors ? De quoi tu voulais me parler ? »

Ma voix se faisait suave, douce et pourtant assez forte pour être entendue malgré la musique qui s’échappait de la porte du bar. Mes doigts attrapait un pan de son vêtement, jouant avec délicatement, n’hésitant pas à effleuré sa peau du bout des doigts. « Tu tomberas pour moi avant même que je n’ai commencé à fermer mes griffes autour de toi. » Mes yeux ne bougeaient pas des siens, brillant d’une petite lueur joueuse qui leur étaient familier. Ce regard, seuls mes conquêtes y avait le droit, et jusqu’à maintenant il arrivait à toutes les déconcentrées. Est-ce qu’il va être un simple numéro en plus sur la liste déjà longue ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 13 Jan - 18:02
    Cela serait une nuit sans lendemain. Une de plus ou de moins. Cela ne serait pas trop grave. Le jeune homme était dehors et il sentait le froid lui mordre la peau. Il aurait mieux fait de prendre une veste. En regardant les gens partir, il ne pouvait que sourire en voyant des couples se former. Peut-être que certains pourront durer. En tout cas, une chose était sûre, Sheng s'arrangeait toujours pour faire les mauvais choix. N'avoir aucune chance pour un lendemain. Il ne voulait pas prendre ce risque. S'il devait un jour se mettre en couple, cela ne serait que bref. Il ne pouvait après tout pas donner à une personne le poids de gérer son handicap plus tard. Perdu un peu dans ses pensées, il ne vit pas de suite le barmaid sortir. Ce fut en voyant un taxi se stopper et une fille grimper qu'il semblait réaliser. C'était qui elle ? Il n'allait quand même pas la choisir elle ? Froncant les sourcils, Sheng se mit à douter. Renoncer à un bel italien pour se retrouver seul. Non ! C'était pas une bonne chose. Mais … Apparemment, il avait l'air de la laisser monter seule. Tant mieux. Se mordant la lèvre inférieure, il regarda son futur amant arriver vers lui. Hum. Il était vraiment canon. S'il était bien monté il serait presque le mec parfait. Mais bon, ca … Il aurait la chance de le savoir un peu plus tard.

    Relevant le visage, alors qu'il souleva son menton, il ne put s'empêcher de rougir un peu. Oh ! Il voulait la jouer ainsi. Le tout étant de savoir ce qu'il préférait, les beaux mais tais toi ? Ou alors ceux qui ne sont pas à se laisser marcher dessus peut-être ? Hum. Oh et puis, on s'en fiche, il voulait juste passer une bonne soirée et c'est tout. Le regardant alors, Sheng afficha un petit sourire en coin. Oh, il était plutôt douée pour les mots attentionnés. «  Oh … Je comprends, je peux faire des efforts pour te laisser entendre ma voix angélique continuellement alors.  » Oh, ce petit baiser aux coins des lèvres. Fermant les yeux un bref instant il frémit d'envie. C'est fou ce qu'il pouvait être réceptif quand il avait juste en tête l'envie de coucher avec quelqu'un.

    L'écoutant de nouveau, s'adresser à lui, le chinois soutenait son regard sans grande difficulté. Il frémit de nouveau en sentant sa main frôler son corps. «  Ce que je veux ? Passer une nuit avec une personne qui veut la même chose que moi. Une nuit, juste une nuit et après on s'oublie. Je pense que tu connais cette histoire non ?  » Le jeune homme vint doucement glisser son index sur lèvres de Yu Hin. «  Tu penses qu'on peut s'amuser ? Je veux quelqu'un qui me fasse vivre un moment mémorable. Tu en es capable ?  » Sheng approcha ses lèvres pour venir déposer un chaste baiser sur les lèvres de Yu Hin. Il fallait l'allumer un peu. Mais soudainement, quelque chose traversa l'esprit du chinois et il se recula un peu. «  Tu t'appelles comment au fait ?  » Ben oui, cela était important de savoir au moins un prénom. C'était un point important, même pour une nuit …
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 13 Jan - 20:31
Je le trouvais mignon à rougir de la sorte pour un geste aussi simple. Alors il était aussi sensible ? ça allait être drôle. Un baiser déposé au coin de ses lèvres, une seule phrase murmurée et le voilà déjà frémissant, avide de mes caresses. J’aurais bien envie de lui dire qu’avec moi dans un lit, il allait forcément me laisser entendre sa voix, de la plus belle façon qui soit même, mais à la place je me contentais de sourire.

«  Ce que je veux ? Passer une nuit avec une personne qui veut la même chose que moi. Une nuit, juste une nuit et après on s'oublie. Je pense que tu connais cette histoire non ?  »

Une seule nuit ? Est-ce qu’il pensait vraiment pouvoir coucher avec moi et m’oublier après ? J’arquais un sourcil légèrement alors que mon index frôle l’os de sa hanche au moment où il posait son doigt sur mes lèvres. Celles-ci s’entre ouvrait comme pour lui demander de se glisser entre, mais d’un seul coup ses lèvres prenait possession des miennes dans un baiser que j’aurais pensé plus sauvage. Bah, on a encore toute la nuit devant nous…

« Tu risques de m’en redemander tu sais ? »

Voilà ma réponse pour sa question précédente. J’aimais tourner autour du pot comme ça, faire monter la tension jusqu’à ce que l’un de nous deux craque. Qui ça allait être ce soir ? J’aurais bien misé pour lui, vu son comportement là maintenant, mais j’avais déjà eu des surprises en jugeant trop tôt des partenaires alors maintenant, prudence pour continuer à mener le jeu. Et tout se passait à merveille, vraiment… Jusqu’à cette putain de question.

« Hein ? »

Je le regardais surpris un instant, perdant ce visage taquin et charmeur pour faire place à mon visage de chiot abandonné habituel. Et merde, j’aurais du contrôler ma réaction. Je fronçais les sourcils, enfonçait ma main dans la poche avant de son jean, prenant bien soin de tâter sa cuisse au passage.

« Hmmm.. Où est ce que tu l’as mis mon beau ? »

Je me rapprochais de lui pour enfoncer ma main dans sa deuxième poche avant, ne trouvant toujours pas ce que je cherchais. On met les choses dans les poches avant normalement non ? Je le collais un peu plus à moi en posant mes mains sur ses reins. Mes yeux se plantaient dans les siens, brillant à nouveau de cette lueur taquine. Glissant mes doigts sous son t-shirt avant de les glisser dans ses poches arrière, me mordillant la lèvre inférieure en sentant enfin entre mes mains ce que je n’avais pas pu toucher encore. Je sentais le papier contre mes doigts mais mes mains profitaient encore de pouvoir le caresser un peu plus longtemps. Il était bien foutu putain. Je déposais un baiser sur son nez avant de sortir une main de sa poche pour lui montrer le papier.

« C’est marquer dessus, tu l’as pas lu ? »

J’avais un minimum de cerveau pour ne pas lui donner un faux nom différent du premier quand  même. Mon coup ce soir c’est lui et pas un autre, alors jouons finement. Je dépliais le papier avec une seule main et posait les yeux dessus avant de lui offrir un grand sourire.

« Song Min ! Tu t’en souviendras au moment où tu seras dans le lit avec moi ? J’ai pas trop envie de d’entendre gémir le nom d’un autre tu vois ? »

Techniquement, si, il allait prendre son pied avec un Song Min éphémère, mais s’il l’entendait dire ce nom-là, alors il saura qu’il aura une totale maîtrise du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Jeu 14 Jan - 21:11
    Affichant un petit sourire en coin, le jeune homme semblait bien sûr de lui. C'était amusant à voir. Il devait sûrement avoir l'habitude de faire fondre ses partenaires. C'était une chance pour le chinois. Profiter de la vie, c'était la seule chose d'importante pour lui. « Tant mieux alors. Je ne suis pas contre.  » Il continuait ses petits regards aguicheurs. Mais rapidement, son esprit avait repris le dessus et il avait demandé au jeune homme son prénom. Ouais, le bout de papier, il l'avait déjà oublié. Il n'avait même pas fait attention au prénom. Il avait juste compris le message... Tout ce qu'il savait sur le coup c'est qu'un beau mâle voulait de lui dans son lit. Il n'allait pas dire non. Cela serait de la pure folie. Mais étrangement, son bel apollon réagit étrangement. Qu'est-ce qu'il avait ? C'était étrange. Pourtant, il n'avait pas fait la connerie de parler en chinois. Cela lui arrivait quand il buvait de trop et se met à parler en chinois. Pas pratique, mais assez amusant vu ses têtes ne comprenant pas pourquoi on ne lui réponds pas. Mais il avait un drôle de comportement. C'était presque à se demander s'il savait comment il s'appelait. Se mordant la lèvre, le jeune homme se laissa fouiller sans broncher. Au contraire, il aurait bien eu envie de guider ses mains vers son entre jambe, mais en pleine rue... Ça aurait pu faire un peu désordre. Au final, il ne savait pas vraiment si ce cher barmaid avait des soucis de mémoires ou un trouble étrange, mais se faire tripoter de la sorte... Il n'était pas contre. Affichant un beau sourire pervers, il finit par balancer ses hanches de gauche à droite avant de lâcher d'une petite voix suave. «  Quoi donc ?  » Il avait vite compris ce qu'il cherchait, mais il n'allait pas lui en parler.

    Le voyant se rapprocher, le chinois en profita pour humer son odeur. Oh ! C'était réellement appréciable. Oui, c'était un élément important à prendre en compte avant de coucher avec lui. Son odeur corporelle. Souriant, il regarda le cou de son futur amant avec envie. Ah. Une si jolie zone à mordiller. Juste une petite morsure... Il risquait pendant l'acte sous une pulsion d'en avoir très envie. Déjà là, sans sexe c'était dur de résister.

    Hum, malheureusement il trouva trop rapidement le petit papier. Faisant presque une moue boudeuse, le jeune homme se mit à rire à la réflexion de l'autre. Haussant les épaules, il finit par rire de nouveau. «  Oh ! C'est à dire … Que je ne pensais pas que ton prénom me soit très utile au début.  » Son regard se posa sur le bout de papier avec les informations sur lui. Il finit par afficher un beau sourire et hocha la tête à sa remarque. «  Tu ne doutes vraiment pas de toi. Song Min.  » Laissant ses doigts se poser au dessus de ceux de Yu Hin, enfin de Song Min, il reprit le mot pour le glisser de nouveau dans sa poche. Il n'en avait pas réellement besoin. Mais qu'importe. Alors qu'il allait se rapprocher de lui pour venir l'embrasser, son regard se posa sur le bar. Voilà que ces amis sortaient du bar plus ou moins accompagné. En tout cas Luca semblait repartir seul. Tant mieux. Souriant à ses amis, il leur fit un petit signe de la main avant de regarder l'italien lui sourire. Ah ! Cet idiot, ne semblait se douter de rien. Attendant qu'ils soient assez loin, il se rapprocha de nouveau du barmaid. «  On va où ? Je suis pas trop adepte pour faire ca dans la rue tout de même.  » Non pas que cela ne lui était pas déjà arrivé. Mais il préférait ne pas revivre ce genre d'expérience. Ce n'était pas trop pour lui. Un comble pour un nudiste. Laissant ses lèvres effleurées celle de Song Min, il finit par venir l'embrasser sensuellement. Il adorait pouvoir venir jouer avec la langue des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 19 Jan - 11:29

Il semblait apprécier la sensation de mes mains se baladant sur lui, chose normal, qui n’aimerait pas venant de moi ? Ses hanches bougeaient doucement, me faisant sourire. Il me provoquait ou il en pouvait déjà plus ? Les deux options me vont, cela dit la deuxième me semblait plus amusante, je pourrais l’entendre me supplier d’arrêter de jouer s’il me voulait déjà à ce point. En tout cas il était assez conscient pour me dire la vérité... Attends, la vérité ? Tss.. Comme si je portais mon attention sur n’importe qui pour n’importe quoi.

« Evidemment que je doute pas, pourquoi je le ferais ? »

J’arquais un sourcil avant de lui offrir un sourire aussi charmant que possible, mes doigts maintenant libre venant se posés sur sa joue que je caressais doucement jusqu’à sa commissure de lèvre. Ils dérivaient sur sa lèvre inférieure, son menton, son cou, l’effleurant comme s’il était la chose la plus précieuse et la plus fragile au monde. Je fronçais les sourcils en le voyant porter son attention ailleurs, il ne devrait pas regarder ailleurs, pas alors qu’il était avec moi, que mes doigts étaient sur sa peau.

«  On va où ? Je suis pas trop adepte pour faire ca dans la rue tout de même.  »

Un rire s’échappait de mes lèvres en l’entendant. Dans la rue ? Hmm.. Ma main venait contre son dos, le tirant vers moi et même contre moi. Ma chemise ouverte que faisait qu’on était qu’à un tshirt de se retrouver peau contre peau ? On s’en fiche. Les passants ? On s’en fiche aussi. Je plantais mes yeux bleu-gris sur ses yeux, le regardant sérieusement malgré le léger sourire narquois qui étirait mes lèvres.

« Hmmm.. je t’aurais proposer chez moi vu comment t’es mignon mais… tu comprends.. J’ai pas envie de te montrer où je loge. »

Encore cette phrase. Je pense que je la sortais souvent quand mon partenaire me plaisait visuellement comme lui me plait là maintenant. Mes doigts se frayaient un chemin sous son tshirt, caressant sa peau à la limite de son pantalon. Je me sentais un peu désolé pour lui mais j’allais devoir le punir d’avoir porté son attention ailleurs au moment où on se parlait. Mais avant ça ma seconde main se posait sur sa hanche, voulant lui faire comprendre que non, il ne pourra pas partir maintenant.

« Y a un hôtel pas loin si t’es pressé… Ou un plus beau à une dizaine de minutes en voiture… Décide où tu veux avoir ton meilleur coup »

Je rigolais après lui avoir murmuré ces mots. Oui j’étais confiant, et ? Je l’ai toujours été, on ne me fera pas changer ça, pour rien au monde. Je penchais la tête et déposais un baiser sur sa mâchoire, son cou puis prenait son lobe d’oreille entre mes dents, chacun de mes baisers reflétant une douceur et une délicatesse sans fin. Non Xun n’était pas le seul à bénéficier de ce privilège visiblement, l’homme qui était dans mes bras aussi allait en avoir sa dose cette nuit. Dans un sens, j’aimais être aussi doux avec mes partenaires, je voulais les voir quémandeur de mes caresses, de mes baisers, de ma simple présence. Je voulais les sentir frissonné, soupiré, les voir défaillir au plus petit touché, les faire tomber amoureux de moi en une nuit. Et cette nuit-là, j’espérais pouvoir voler son cœur à lui.

« Comment tu t’appelles mignon ? »


Je soupirais presque ma question, trop occupé à lui offrir mes baisers et mes caresses pour élever la voix. Et puis, je me laissais enivrer petit à petit par son parfum, il devait avoir prévu de finir sa nuit avec quelqu’un pour sentir aussi bon, c’est obligé. En même temps… Je suis qui pour dire ça ? J’étais toujours prêt à trouver un partenaire même au café où je bosse alors…
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Sam 23 Jan - 16:15
    Cette soirée allait être fort intéressante. Il n'aurait jamais cru qu'il allait faire la rencontre d'un magnifique jeune homme. C'était plaisant de pouvoir l'embrasser et commencer à sentir son corps contre le sien. Frissonnant, il fermait doucement les yeux alors que sa peau vient au contact de la sienne. Oh, il avait un charme irrésistible. Pourquoi devrait-il douter ? Hum. Par peur de ne pas réussir à le satisfaire au final. Mais rien qu'à sentir ses petites attentions, Sheng semblait fondre d'envie. Hum. Finalement, c'était peut-être bien partit pour le rendre dingue et lui donner envie de lui. D'ailleurs si cela continuait ainsi, même s'il n'était pas friand de le faire dans la rue, il risquait de vouloir le violer ici. Cela irait contre ses projets, ce jeune homme avait beaucoup l'air trop dominant, pour apprécier que Sheng change brusquement de comportement et désire le dominer. Il faudra donc faire avec. Il était quand même sur de passer un moment mémorable c'était déjà une bonne chose.

    Il ne voulait pas le ramener chez lui ? Tant mieux, il aura encore plus d'excuse pour faire semblant de l'avoir oublier le lendemain. Faisant semblant d'être soudainement blessé, Sheng roula un peu des fesses. « C'est tellement dommage, j'aurais aimé en savoir plus sur toi.  » Souriant pour se donner l'air adorable, Sheng en avait en réalité … Pas grand chose à faire. Il voulait juste passer un bon moment, pas vivre une histoire d'amour romantique. Ce type ne semblait pas vouloir quelque chose de sérieux et c'était exactement la même chose pour lui. Juste … S'amuser. Rien de plus.

    Alors qu'il vit ses amis partir, le jeune homme eut pour reflex de le rattraper un peu. Une chance son bel italien ne semblait rien voir. Il était un peu possessif ? Le regardant en souriant en coin, Sheng revint se coller à lui pour caresser ses lèvres avec son index. Il sentait même son propre corps frémir en sentant sa peau contre la sienne. Un hotel ? Ouais, mais lequel. Se mordant la lèvre inférieure il finit par venir l'embrasser chaudement. Liant sa langue à la sienne, Sheng caressa la nuque de son « Song Min ». Lâchant doucement son emprise il regarda dans les yeux son futur amant. «  Le plus loin … Ca laisse le temps de faire monter l'envie. J'adore ca.  » Soudainement, 'Song Min' eu des baisers plus attentionné et plus insistant. Ses lèvres sur son lobe d'oreille et voilà que Sheng ne put empêcher un petit gémissement doux. Griffant légèrement son cou sous l'envie, le chinois se frotta contre lui. «  Moi ? Sheng.  » Souriant doucement, il finit par l'embrasser de nouveau d'envie. «  Allez ! Emmène moi ! Je veux rentrer profiter de ton corps.  » Se retirant de son emprise, il finit par se décaler. Attrapant la main de Yu Hin, il l'attira vers les taxis. «  Dépêche toi ! J'ai hâte maintenant ! J'ai tellement envie de faire sa rencontre …  » Il lécha ses lèvres en fixant le barman. Il roula un peu des fesses sous ses yeux. Il lui fit signe d'approcher. Regardant les taxis, un s'arrêta et Sheng grimpa à l'intérieure en attirant Yu Hin à l'intérieur. «  Alors ? On va où ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Dim 24 Jan - 15:40
Il avait du mal à croire aux mots du jeune homme lorsqu'il disait être déçu qu'il ne l'amène pas chez lui. Comme si. Il voulait seulement s'amuser, il le sentait, sinon jamais il n'aurait chercher quelqu'un dans ce bar. Et dieu sait qu'il n'aime pas les gens qui se jouent de lui... Il lui fera comprendre cette nuit. Mais malgré ça, le fait qu'il le sente lui mentir, il n'as pas pu réprimer ses  gestes lorsque son amant saluait ses amis. Personne ne devait toucher sa proie, sinon il montrait les crocs.

«  Le plus loin … Ca laisse le temps de faire monter l'envie. J'adore ca.  »

Alors ce garçon aimait tout autant prendre son temps que lui? Interessant. Cette nuit allait être mémorable, Yu Hin qui était habitué à avoir des gens pressé allait pouvoir savourer leur rencontre cette fois. Un frisson le parcourait lorsqu'il entendit la voix du garçon s'élever faiblement dans ce gémissement. Le corps du barman frissonnait en sentant ses ongles le griffer légèrement. Le garçon qui venait de lui dire son nom n'en pouvait déjà plus. Il le savait et il en avait la confirmation lorsque celui-ci finissait par le traîner par la main pour le conduire jusqu'aux taxi.

Un rire s'échappait des lèvres du garçon, amusé mais aussi flatté. Ses yeux se posaient sur le fessiers de Sheng, le faisant se mordre la lèvre. Est-ce qu'il va tenir jusqu'à l'hôtel?  Il l'espérait mais tout dépend de ce qui se passera dans ce taxi... Un sourire aux lèvres, il rentrait dans l'habitacle et donnait une adresse au chauffeur, prenant bien soin de lui indiquer l'hôtel le plus loin pour qu'ils aient tout le temps de profiter du voyage. Le véhicule démarrait doucement en direction de l'hôtel et Yu Hin se calait au fond de son siège, un bras sur le dossier pour que ses doigts effleurent la nuque de son amant. Ce soir plus que les autres soirs, il avait bien l'intention  de faire crier son partenaire. Même s'il finissait avec des griffures ou des morsures, peut importe, il était prêt à sacrifier sa peau laiteuse pour leur ébat.

-Alors Sheng, dis moi.. Quel âge à un bel homme comme toi?

En réalité il se fichait royalement de son âge ou de toute autre information que pourrait lui donner son amant. Non ce qu'il voulait, c'était le voir chercher ses mots, chercher sa concentration et entendre sa voix défaillir à mesure que ses caresses devenaient de plus en plus provocantes. Yu Hin savait garder son calme, il avait l'habitude de ce genre de petit jeu. Mais les réactions qu'il voyait avec lui semblait précieuses, plus excitantes que les autres. Peut être parce qu'ils étaient sur la même longueur d'onde? Ses doigts continuaient leurs caresses sur son cou, à l'opposé de là où il se trouvait, comme pour l'attirer vers lui ou l'inviter à se blottir contre lui. Caressant sa mâchoire, son cou, son lobe l'oreille, il effleurait sa peau alors que ses yeux observaient ses réactions, taquins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 25 Jan - 21:00
    Grimpant en voiture, le jeune homme fixa son futur amant. Il était impatient de pouvoir s'enfermer dans la chambre avec lui. Le regardant monter en voiture à son tour. Sheng se mordit sa lèvre inférieure. Oh ! Qu'il vienne vite. Il avait besoin de vite se retrouver avec lui en intimité. Le regardant en souriant, il le fixait avec envie. Écoutant l'adresse qu'il donnait au taxi. Cela satisfaisait le plus jeune. Ils auraient du temps pour eux, juste pour eux. Sentant les doigts de Song Min dans sa nuque, il frémit. Cela allait sûrement être une nuit magnifique. C'était le moment le plus précieux qu'il pouvait avoir. Un souvenir et une future nuit à chérir dans ses pensées. Écoutant le barman, Sheng mordilla nerveusement sa lèvre inférieure. Est-ce qu'il allait faire demi tour en sachant son âge. Sérieusement, il ne pouvait pas s'occuper de ses fesses, plus que de son âge ? C'était quand même plus intéressant les fesses de Sheng. «  Je te trouve tellement curieux. Pourtant, tu ne veux pas me mener chez toi … Fais pas semblant de t'intéresser à cela. Tu n'as pas compris que cela ne m'intéresse pas ?  » Il affichait un beau sourire en coin alors que sa main se posa sur la cuisse de Yu Hin. Il appuya sur cette dernière en remontant vers son entre jambe. «  Mais je vais te montrer ma bonne fois et ne pas mentir. J'ai dix neuf ans … Ne te sauves pas. Je ne serais pas contre passer du temps plaisant avec toi … Et toi mon beau ? Si tu veux donc parler...  »

    Laissant sa main sur la cuisse de Yu Hin, il la caressa doucement. Il frôla doucement et lentement l'entre jambe de son futur amant. Ca avait l'air intéressant dis donc. Souriant ravi, Sheng vint murmurer à son oreille. «  Ca à l'air sympa dans ton pantalon.  » Il lâcha un petit rire avant de venir l'embrasser presque sauvagement. Laissant alors ses dents lui mordiller la lèvre inférieure. Sa main caressant son entre jambe sans se priver. Il avait envie de ce qu'il sentait sous ses doigts. Un amant qui a de quoi vous satisfaire, c'était quand même mieux ! Bon, il est vrai que Sheng n'avait jamais eu à se plaindre, mais tout de même. Lâchant ses lèvres il regarda Yu Hin avec un sourire malicieux. Penchant sa tête sur le côté, il prit une moue adorable et craquante. «  C'est mieux que faire semblant de s'intéresser réellement à la vie de l'un et l'autre non ? Me fait pas croire que tu veux faire ta vie avec moi, je ne te croirais pas … Je n'ai pas besoin de tout cela. Je veux juste vibrer.  » Oui, autant être clair … Il n'avait pas besoin de lui raconter sa vie, Sheng s'en fichait. Il voulait prendre un moment de pur plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Sam 12 Mar - 19:10

Sa main se perdait sur la nuque de son amant de cette nuit, la caressant, la découvrant sans s’en lasser. Tout comme il était sûr de ne pas se lasser de la sensation qui courrait sur sa cuisse quand il y posait ses doigts. Curieux ? Non, il s’en fichait royalement. Vraiment. Ce n’était ni son nom, ni son âge qui allait le faire jouir ce soir, alors c’était inutile à savoir. Pourquoi demander alors ? Parce que certains aimaient penser qu’on s’intéressait à eux. C’est idiot, mais ça marche. Et ce sont ces mêmes personnes que Yu Hin prenait plaisir à faire souffrir. Horrible hm ?

« Hmmm.. 19 ans ? A la limite de pouvoir rentrer dans ce bar dis donc.. » Un rire s’échappait de ses lèvres avant qu’il ne mordre l’inférieure. Lui donner son vrai âge ou mentir ? Bah, ça ne changerais pas grand-chose. « 23 ans. Je t’autorise à m’appeler hyung si tu veux, si tu trouves ça plus excitant. » Il avait eu tellement de nom différent qu’il n’était plus à un surnom près. Un sourcil s’arquait en sentant la main du garçon sur son entrejambe avant que ce ne soit un sourire qui n’apparaisse sur ses lèvres. Ce qui avait dans son pantalon avait l’air sympa ? Sympa ? Très drôle. Wow. C’était bien la première fois qu’on lui disait ce genre de chose tiens. Le barman était toujours aussi surpris de ce qu’il venait de dire que ni une ni deux, ses lèvres étaient prises d’assaut par celles du plus jeune. Son ventre se contractait, un soupire passait ses lèvres celles de son amant et son excitation déjà difficilement gérable venait de grimper en flèche. Si Yu Hin n’était pas un garçon avec un minimum de retenu, les vêtements du dénommé Sheng auraient déjà volé dans le véhicule pour commencer leur affaire ici, sans aucune gêne.

Leurs lèvres se séparaient et les pupilles grisées par les lentilles se plantaient dans le regard de son cadet. Il le provoquait ? C’était donc ça. De la simple et pure provocation. Les doigts du garçon se posait sur le bras de Sheng et l’effleurait de son poignet à son coude pour vite trouver un nouveau refuge contre son cou, près de son oreille. « Je pense que je t’aime bien toi. Ta façon de penser m’plait. » Un nouveau rire passait ses lèvres avant qu’il ne les abat sur la jugulaire du garçon, déposant un baiser dans un premier temps, enchainant avec une infime caresse de son muscle rose pour dériver vers son menton qu’il embrassait et suçotait quelques secondes.

Agilement, deux de ses doigts ouvraient le pantalon du garçon, juste assez pour glisser sa main sous le tissu de son pantalon et agripper sa fesse. « Hmm.. Elles m’ont l’air accueillantes dis donc.. » Il n’était pas fou, il avait bien vu comment Sheng roulait des hanches, comment il portait de l’intérêt à son membre et non à ses fesses. C’était assez pour comprendre sa place pendant l’ébat. Taquin, il glissait sa main sous le boxer du garçon et faufilait un doigt entre ses fesses, titillant son intimité. Sheng n’était plus vierge, il en était persuader à sa façon de jouer avec lui, mais sa réaction. A quoi elle allait ressembler ? Combien avait-il envie de lui ? Jusqu’où son self-control allait marcher ? Il était tellement curieux à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 15 Mar - 17:57
    Oh le bar … C’est vrai. Il était un peu jeune. Mais qu’importe. Il était chinois, il avait une excuse de ne pas savoir ce qu’il pouvait faire. Il fit une petite moue toute mignonne avant de rire un peu. En tout cas, son beau serveur était plus vieux que lui. Tant mieux … C’est vrai, il avait un faible pour les hommes plus vieux que lui. Il ne se verrait pas trop avec un homme plus jeune que lui. Il aimait se sentir totalement dominé, aussi bien physiquement que mentalement. Souriant en coin, il finit par hocher doucement la tête à sa remarque. « Oh Hyung … J’espère tellement que tu vas me faire du bien. Hyung est gentil avec moi ? Hyung … Tu me trouves mignon … » Riant un peu il finit par pencher la tête. « Tu aimes les hommes mignons ? » En tout cas, cela ne l’excitait pas plus que cela de l’appeler ainsi, mais … Si cela pouvait plaire un peu plus à son bel étalon, pourquoi pas.

    Jouer ainsi avec « Song Min » était réellement plaisant. Il n’aurait jamais cru éprouver une telle envie et aussi vite pour quelqu’un. En tout cas, en caressant un peu son futur amant, Sheng était plus que ravi de sentir ce qu’il avait dans le pantalon. Finalement son italien n’était pas une si grosse perte. Il allait avoir de quoi faire ce soir. Et puis … Ce cher Song Min avait un petit quelque chose en plus et de particulier. C’était vraiment excitant d’être avec lui. Il était persuadé que ce cher Lucas aurait été trop romantique. Ce n’était pas mal aussi, mais pour le coup Sheng avait plus envie de s’amuser et profiter.

    Sentir le corps de Song Min contre lui, le chinois se mit à frémir de tout son être. Fermant un peu les yeux, il mourrait d’envie en sentant son corps contre le sien. Il ne voulait pas se laisser avoir aussi rapidement. Il était prêt à tout pour prendre du plaisir. Regardant sa conquête du soir ouvrir son pantalon, Sheng sentit vite son envie monter d’un cran. En sentant, la main de Song Min toucher ses fesses, un petit gémissement de surprise lui échappa. Riant un peu, il continua de remuer les hanches maintenant qu’il avait sa main bien placée. « Oui … Et je pense qu’elles seraient ravis de faire plus ample connaissance avec toi. » Souriant toujours malicieusement, Sheng se mordit doucement la lèvre inférieure. En sentant la main de Song Min glisser sous son boxer, le cœur de Sheng se mit à battre à la chamade. Il se doutait bien de ce que son compagnon pouvait avoir en tête. Il n’aurait cependant jamais cru qu’il aurait osé agir de la sorte surtout dans un taxi, avec un chauffeur. En même temps, il y avait rarement des taxis qui se conduisaient seuls. Se cambrant légèrement, le plus jeune grogna quelque peu de plaisir. C’était cruel de le titiller de la sorte. Sa tête se posa sur le repose-tête du siège devant en fermant les yeux. Ses mouvements de bassin se faisaient plus lents. Glissant ses mains dans le cou du jeune homme il lâcha un petit gémissement en griffant légèrement sa peau. Oh. C’était pas possible, le taxi n’était plus loin non ? « J’aurais du mal … Tu me fais souffrir ! C’est cruel de me faire cela. Je … Je vais avoir envie de ton membre rapidement. » Il avait réellement envie de lui. Des frissons le traversaient alors qu’il regardait dehors dans l’espoir de voir l’hôtel. « Song Min … On est encore loin ? » Se redressant un peu, sa main se glissa vers le pantalon du jeune homme. Rapidement il l’ouvrit à son tour pour venir caresser son membre avec envie. Il se pencha pour venir murmurer à son oreille. « Tu veux que je te suce ? Tu crois qu’il ne nous en voudra pas trop ? » Souriant, il vint mordiller doucement la joue de son futur amant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Jeu 31 Mar - 19:54

Un rire passait ses lèvres devant l’engouement que mettait Sheng à la tâche. Aimait-il à ce point appelé ses partenaires de cette façon ? Intéressant quand même. On dirait qu’il aime être soumis de façon totale à ses partenaires… Ce qui, avouons-le n’était pas pour déplaire à Yu Hin ! « Tu aimes les hommes mignons ? » Cette question sonnait comme s’il essayait de savoir s’il l’aimait ou non… Pourquoi voulait-il savoir ça ? Il n’avait qu’à se comporter normalement et se laisser dominer ce soir, il n’en serait que plus reconnaissant. Voilà ce que pensait Yu Hin. Non mais, comme s’il allait lui dire ses préférences en matière d’homme… D’ailleurs il ne lui répondait pas, soyons clair…

La suite des évènements amenaient Yu Hin à désirer de plus en plus son cadet, sa main sur son entrejambe, sa façon de rouler des hanches qui l’avait amené à glisser un doigt dans son sous-vêtement et même à jouer avec ses nerfs en le titillant. Si le chauffeur les voyait ? Sans doute. Est-ce que ça le dérangeait ? Pas le moins du monde. Puis son gémissement.. Il voulait en entendre d’autres, encore et encore, toute la nuit, qu’il ne puisse plus parler demain tant il aura crié son plaisir ! Puis sa réaction était tellement mignonne, posé ainsi sa tête contre l’appui-tête, grogner de plaisir, réduire ses mouvements de bassins, glisser ses mains dans son cou. Non vraiment, ce garçon respirait la mignonnerie…

Il lâchait un nouveau rire devant ses mots. « C’est fait pour, Sheng.. » Tout est fait pour qu’il ait envie de lui le plus vite possible. Qu’il souffre d’avoir ainsi voulu jouer avec lui cette nuit. Il le voyait ensuite regarder dehors et il déposait un baiser sur sa joue avant de lui répondre, amusé : « t’as voulu le plus loin mignon… Patiente encore un peu hm ? » Sa voix était incroyablement douce, révélant une tendresse sans faille alors que son doigt venait rencontrer l’intérieur de son intimité lentement, rentrant une phalange pour la ressortir, caresser cette zone si sensible pour y insérer à nouveau une partie de son doigt. Il voulait le voir défaillir petit à petit, l’entendre le supplier pour qu’il passe aux choses sérieuses, ce qu’il ne fera pas avant d’arriver à l’hôtel. Sadique ? Oui.

Son sourcil s’arquait devant l’engouement du garçon pour son membre et il jetait un œil vers le chauffeur qui les avait vus. D’ailleurs il détournait les yeux du rétro et la voiture semblait accélérée. Oh oui, il l’avait vu… Et s’il allait leur en vouloir ? Sans doute pas.. Mais faisons lui croire que oui mais avant… « Yah… pas mordre. Pas de griffures non plus.. J’aime pas ça… » Bon, il voulait surtout pouvoir sauter de la chair fraîche le lendemain sans avoir à donner d’explications… Mais ça, il n’allait pas lui dire. Quoi que ? ça pourrait égayer sa jalousie ? Tentant, tentant… « Le fais pas… » Il posait deux doigts sur les lèvres de son amant et forçait un peu l’accès à sa bouche tout en poursuivant. « t’en meurs d’envie hm ? Montres-moi avant, donnes-moi envie de faire des choses illégales.. » Parce que oui, faire une fellation dans un taxi c’est tout sauf très légal… Mais avec un pourboire, le chauffeur laisserait le garçon faire non ? D’ailleurs sans trop de gêne, le plus vieux des deux commençaient des vas et viens très net dans son intimité à l’aide de son doigt. Un seul suffirait pour le faire patienter comme il faut…
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Ven 1 Avr - 22:10
    C’était officiel, ce type voulait sa mort, il ne voyait plus aucune autre solution possible. Lâchant un long soupire d’envie, Sheng sentait son membre manquer de place dans son pantalon. Il allait le rendre dingue, c’est fou … Il était même prêt à tout pour qu’il le prenne ici et maintenant. Remuant un peu les hanches, il avait du mal à se contenir. Finalement, ce type semblait être un très bon choix et forcément un futur et très bon coup d’un soir. Oh ! C’était formidable, jamais il aurait pu penser avoir la chance de faire cela dans un taxi. Du moins, commencer un peu à jouer dans un taxi. Affichant un magnifique sourire pervers, il le regarda avec envie. Il avait même eu l’idée de lui faire une petite gâterie. Il s’en fichait du reste, il le désirait lui ! Grognant un peu, il regardait dehors, mais l’hôtel ne semblait pas vouloir vite se rapprocher, quel dommage. Il allait devoir le dévorer ici si cela continuait. Le seul souci, c’est que Song Min ne semblait pas d’accord pour qu’il le morde. C’était injuste, il avait tellement de jeu amusant à faire. Il adorait mordre ses partenaires, cela rendait les choses plus sexy selon Sheng. Là, il avait l’impression de devoir faire semblant d’être sage.

    Le chinois laissa les deux doigts de Song Min rentrer dans sa bouche. Il n’était pas du genre trop difficile et résistant. La phrase de son futur amant le fit sourire. Oh ! Il voulait donc jouer à cela. D’accord ! Sheng était assez doué dans ce domaine. Il n’avait jamais eu trop de problème pour donner envie de lui. Il lâcha les doigts de son ainé, il lâcha d’une voix sensuelle. « Hyung … S’il te plait… J’en ai tellement envie. Elle doit être tellement grosse … Je veux l’avoir dans ma bouche… » Ne rajoutant rien de plus. Il lécha avec envie les doigts de Song Min avant de les prendre dans sa bouche et de jouer avec comme il fallait. Il voulait vraiment le tester à ce point ? Il était prêt à tout. On ne refusait pas du sexe à Li Sheng. Il ne fallait pas rêver. Il en avait besoin. C’était comme sa drogue. Alors qu’il était très attentionné vis-à-vis des doigts de son cher Song Min, il lâcha un petit cri de surprise en sentant le doigt du plus vieux rentrer en lui. Lâchant un petit rire suite à l’excitation, il ne mit pas trop longtemps avant de bouger un peu ses hanches en même temps que son doigt pour se donner un peu plus de sensation. Il était radin Song Min avec lui, il lui en donné si peu, il n’en pouvait plus. Il avait déjà tant envie. Et tant pis, si le barman gagnait et le rendait fou. Tant qu’il pouvait avoir du plaisir, pourquoi se priver ? Continuant ses vas et viens sur les doigts de Song Min, Sheng finit par les lâcher. « Hyuuung ~ » Il avait envie de passer à des choses plus amusantes. Faisant une moue adorable et commençait à ouvrir lentement le pantalon de Song Min. Sheng ne voulait pas le brusquer, il fallait y arriver progressivement et gentiment. Il fallait montrer patte blanche. En tout cas, pour le moment il glissa sa main dans son pantalon pour le caresser avec envie. Le chinois souriait ravi, oh ! Il était effectivement bien monté. Enfin une bonne chose dans sa semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Sam 2 Avr - 17:03

Yu Hin aimait jouer avec ses partenaires, il adorait ça, les voir suppliant, défaillir, en demander toujours plus. C’était tellement excitant qu’il ne se lassait jamais de ce genre de jeu. Puis il faut avouer que Sheng était une cible tellement adorable. L’appeler hyung, lui donner exactement ce qu’il aime sans le savoir, lui obéir. Il était le partenaire parfait. Tellement parfait que le jeune homme se demandait s’il allait dormir cette nuit-là où torturer son amant jusqu’à l’aube..

Il regardait le garçon s’occuper de ses doigts comme il allait prendre soin de son membre et un sourire naissant peu à peu sur les lèvres du plus âgé. Malgré son âge, Sheng savait très bien faire ce genre de choses, il était même très doué pour chauffer son partenaire… D’ailleurs pour le féliciter de ses connaissances, voilà que le barman insérait un second doigt en lui, doucement pour ne pas lui faire mal, surtout que dans l’espace confinée de son pantalon, tout pouvait mal se passer s’il ne faisait pas attention. Sheng lâchait ses doigts en lâchant un « hyung » des plus adorables… et des plus excitants. Entendre ce genre de choses ne l’excitait pas d’habitude mais avec la voix du garçon, avec son visage, ses yeux remplit de luxure, ses mains baladeuses, il n’avait pas d’autres choix que de se sentir encore plus à l’étroit dans son pantalon. « Hm ? T’en peux déjà plus Sheng ? » Murmurait le barman tout bas, le souffle déjà rapide malgré lui. Quand on disait qu’il n’en pouvait bientôt plus lui non plus… Ses sourcils se fronçaient et il jetait un coup d’œil dehors, reconnaissant la rue à la perfection… « On est bientôt arrivé Sheng, attends encore un peu… Tu pourras t’en occuper toute la nuit une fois là-bas… » N’attendant pas de réponse, Yu Hin lui volait ses lèvres pour un baiser qu’il rendait bien vite plus sauvage, glissant sa langue sur la lèvre inférieure du plus jeune et n’hésitant pas à la mordiller malgré ses recommandations ultérieur quand Sheng le lui avait fait. Lui a le droit de mordiller. Pas ses partenaires. Tout comme malgré ce qu’il venait de dire pour l’empêcher de plus le déshabiller, il ne retirait pas ses doigts de son intimité et continuait à le malmener délicieusement.

Ce n’est que quand il sentait la voiture ralentir qu’il retirait ses doigts et rhabillait le garçon rapidement. Ils n’allaient pas sortir dans cet état après tout…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

YuSheng [16/18?] - Who'll be the winner tonight?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» MRC ROAD WINNER (VINTAGE)
» porsche 956 24 h du mans winner 1983
» winner le mans 1995 / 1996
» The Sentinel (1977, Michael Winner)
» winner f 100

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIQ Entertainement :: TIME TO TAKE A BREAK MY FRIEND ! :: This is the end-