AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mai Xun - Teach me how to love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mai Xun
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 05/01/2016
Pseudo : Patate



Shining Like A Star
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Jan - 21:02

Mai Xun

Je m'appelle Mai Xun, j'ai 22 ans, et je suis un CELEBRITY. Je suis né à Tianjin en Chine et suis donc de nationalité chinoise. Actuellement je vis à la résidence UNIQ  

Je suis un rookie depuis 2 ans. Mes spécialités sont la danse et le chant.

Actuellement, je suis célibataire, je suis attirée par les hommes et les femmes et on raconte que je ressemble à Oh Sehun.
A part ça, j'aime la musique, écrire, lire. Je collectionne les tirelires et je ne pourrais pas vous expliquer d'où me vient cette passion dans la mesure où je ne le sais pas moi-même. Je déteste la plupart des artistes de l'agence -pour moi ce sont des rivaux de base-, le play-back et l'auto-tune..

♛ Caractère : généreux, travailleur, doux, blagueur, taquin, loyal || jaloux, égoïste, un brin narcissique, fourbe, impulsif

Il est difficile de cerner Xun qui est changeant, qui peut passer d'un extrême à l'autre et qui ne sait pas lui-même  où il en est. Il donnerait tout ce qu'il possède pour retrouver son père, qui lui a toujours manqué. Il parle couramment le chinois, sa langue maternelle, le japonais, mais aussi le coréen, le vietnamien et l'anglais. Il apprend en ce moment l'arabe

♛ History : L'histoire de Xun ne commence pas au jour de sa naissance mais plutôt quelques jours avant son neuvième anniversaire. Car avant ce jour, rien ne laissait penser que Xun était promis à un avenir déplorable. Il déteste tout bonnement parler de l'abandon de son père. Ce dernier les a laissés seuls sa mère et lui, se dépatouiller avec la vie, ses difficultés, des choses dont n'avait auparavant pas conscience le garçon. C’est à cause de lui que sa mère avait osé quitter son pays natal pour s’installer sur la péninsule Coréenne. Par pur amour pour lui. Xun avait aussi été un enfant désiré par ses parents. Mais rien n’y avait fait.  Il déteste parler de ça et ne le mentionne que rarement, lors d'émissions de variété dans lesquelles on lui demande de tirer quelques larmes à l'assistance. Même ses amis les plus proches n'osent pas aborder le sujet tellement la réaction du jeune homme est imprévisible. Car c'est ça le souci avec Xun : il est imprévisible. Je vous mets au défi de le cerner.

Si Xun n'était pas arrivé sur le devant de la scène, il serait très certainement en train d'étudier les langues, ou la science du langage ou quelque chose du genre dans une université chinoise. Mais il a décidé que son destin serait tout autre, reléguant sa passion au rang de passe-temps. À l'âge de douze ans, il a décidé qu'il deviendrait célèbre. Quand Xun a une idée en tête, personne ne la lui retire. Sa mère n'avait donc même pas essayé. Elle pensait que cela lui passerait avec le temps. Mais ce ne fut pas le cas. Le jeune homme travailla dur, très dur pour arriver à ses fins. Il apprit seul la guitare, un instrument qu'il maîtrisa très bien avec le temps. Si bien qu'il s'en servit lors de son audition. Mais pas seulement. Il y avait la danse. Sa mère n'étant pas en mesure de lui payer de cours, Xun s'entraîna seul dans sa chambre, puis dans la cour de l'immeuble quand il vint à manquer de place. Il était même capable de répéter sans musique, peu lui importait. Il se servit de supports vidéo pour acquérir les techniques et travaillait presque toujours au feeling, comme il lui était difficile de trouver assez d'espace devant un miroir.

À l'âge où ses camarades commençaient à sortir s'amuser, Xun se découvrit plutôt solitaire. Xe n'était peut-être pas le mot. Il appréciait la compagnie des autres et faire la fête ne l'embêtait pas, loin de là. Il préférait simplement se trouver dans un cercle restreint, passer une soirée avec ses amis dans un canapé, plutôt que de faire partie d'une vingtaine de fêtards ivres morts.

Xun travailla dur et cela porta ses fruits. Lors d'une audition organisée à Jeju, il fut sélectionné par la Uniq Entertainement. Celle-ci avait d'abord hésité concernant le cas du jeune homme. Certes, les juges avaient été impressionnés par son talent de danseur, d'autant plus quand ils avaient su qu'il n'avait jamais vu de professeur. Le musicien les intéressait également, le mannequin même, éventuellement. Mais il péchait pour le chant. Xun avait une voix particulière, certes, mais dont il ne savait de toute évidence pas se servir. Cela pourrait-il être rectifié par des cours et une pratique intensive ? L’agence paria sur lui et lui fit quitter son quotidien pour lui faire découvrir les merveilles de Jeju. Le rêve de Xun était en train de prendre corps.

Les premiers temps furent extrêmement difficiles. Sans être un fils à maman, Xun souffrait beaucoup d'être séparé de celle qui était son seul point de repère. Il savait pourquoi il était là. Il avait un but : devenir célèbre et retrouver par ce biais son père. Il devait passer à la télé, il devait faire des tournées. Et pour cela il devait travailler encore plus. Il arriva à Jeju à l'âge de seize ans et l'agence artistique l'inscrivit à l’université l'année de ses dix-neuf ans, dans la section artistique. Il avait fini le lycée dont il avait suivi l'enseignement en pointillé. Les cours l'occupant énormément, en plus de la formation que lui imposait l’agence, il finit par oublier son dépaysement. Il n'était certainement pas prêt à se détacher si brutalement de sa mère, mais les choses étaient ainsi et il devait s'y faire.

Loin de la vigilance de sa famille, Xun commença à prendre des libertés. Autour de lui, les gens ne restaient pas indifférents. Il y avait des filles qui chuchotaient sur son passage, mais aussi des garçons qui venaient sans détour le draguer. Il découvrait son charme, il découvrait ses capacités de séduction. Il ne résista pas longtemps à les mettre en œuvre. Au début, les choses étaient raisonnables de ce côté-là. Il explorait simplement sa sexualité, discrètement, comme tout jeune homme de son âge l'aurait fait.

Ce fut un peu plus tard que cela commença à devenir inquiétant. L'agence, désireuse de revenir sur son investissement, fit débuter son jeune Rookie, Xun savait qu'il n'était pas prêt. Il venait de redoubler sa première année à l’université à cause du chant. Ses professeurs lui répétaient qu'il n'y avait pas de mauvais chanteurs, seulement des gens qui ne savaient pas utiliser leur voix. Il avait beau travailler, il n'avait pas encore compris comment parvenir à développer son outil. Qu'importait ! Uniq Ent.  avait à sa disposition les moyens nécessaires afin que les mélodies restassent harmonieuses sur les enregistrement alors il chanta – il serait toujours temps qu'il apprît correctement – il fit des photos, il tourna un clip… et il fit sa première scène. Il y avait du public, des caméras, même un journaliste dans sa loge. Il sentait qu'il touchait au but. Son père le verrait bientôt. Il le verrait, il serait fier de lui et il reviendrait.

Les semaines et les mois, passèrent. Il doit concilier son métier dorénavant, ses cours et ses répétitions. Il subit beaucoup de pression. Au sein de l'agence, Xun est plein de faux semblants. Il déteste les autres artistes, il les méprise. En réalité, tout cela ne cache que de la jalousie. Il sait qu'il n'a pas leurs voix, il sait qu'il n'a pas leur talent. On l'a choisi pour sa belle gueule, son doigté en guitare et en composition et ses techniques de danse. Xun a certes du charisme mais il fait du play-back sur scène. Et il déteste ça. On lui parle de famille, de solidarité entre artistes et il feint de se plier à cet état d'esprit quand il déteste chacun de ceux qu'il considère comme ses concurrents.

Ne sachant pas vraiment gérer son tempérament, Xun se réfugie dans la luxure. Le sexe lui permet d'évacuer la pression, de passer ses nerfs, d'exprimer sa frustration mais aussi d'avoir un peu d'attention. Homme ou femme, il s'en fiche. il a des groupies, il en profite. Il achète leur silence avec un beau sourire, un mot doux, et elles se sentent privilégiées ; il les persuade que pour que ce moment ne reste rien qu'à eux, elles doivent n'en parler à personne. C'est ainsi qu'il évite les scandales. Néanmoins, son manager, dont il est proche, désapprouve avec ferveur le comportement irréfléchi de Xun, redoutant que le Rookie ne mette bêtement fin à sa carrière. Il suit ses agissements de près, mais Xun a besoin de ça, comme un drogué a besoin de sa dose d’héroïne ou de cocaïne.

Xun se sent-il mieux une fois qu'il remercie ses conquêtes ? Rien n'est moins sûr. Il n'oublie que pour quelques instants la tristesse, le manque, la frustration et la jalousie. Tout ça revient bien vite à la surface, une fois le moment passé. Il se dévalorise par rapport aux autres et la pression sur ses épaules est telle qu’il ne sait pas si un jour il arrivera à reprendre confiance en lui et à améliorer vraiment pour de bon ses capacités en chant.  

HYUNNIE
▸ ÂGE : 25 ans ▸ COMMENT T'AS CONNU UNIQ ? : c'mon bébé ▸ DÉJÀ PARMI NOUS ? : Liam - Andrea - Guoliang - Miya ▸ QUE PENSES-TU DU GRAPH / DU FOFO ? : so beautiful ~ ▸ UN DERNIER MOT ? : 002

Code ©Hyunnie
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Jan - 21:45
Bon retour ! XD Au lieu de priver des mecs, prive les idoles ! Merde ! XDD Sheng va jamais s'en sortir avec vous ! XDDD

Amuse toi bien avec lui ! 003
Revenir en haut Aller en bas
 

Mai Xun - Teach me how to love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa
» [Film] Love Actually

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIQ Entertainement :: JOIN US ! :: Les Auditions :: Les Admis-