AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [+18] You shake my heart so hard... || ft. Adrien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Jan - 22:20
Andrea s'était levé en quatrième vitesse. Depuis qu'il avait retrouvé Adrien et avait une chance au moins d'être son ami, il avait repris un peu de l'énergie. Et aujourd'hui il avait envie de faire plaisir à son médecin préféré. Mais comment faire un plat quand vous ne savez pas cuisiner dites moi? Peu importe, il donnerait tout ce qu'il pourra pour y arriver... Et puis cuisiner pour un diabétique ça ne devait pas être bien compliqué.. si? Il passa donc toute sa matinée à fouiner le web à la recherche de quelque chose d'assez facile à réaliser. Il regarda ce qu'il avait dans son frigo et fit une grimace... Il n'y avait décidément rien dans ce frigo... Pourquoi cela se voyait tant qu'il ne savait pas du tout cuisiner? Il poussa un soupir et imprima la recette. Il enfila ses chaussures, prit ses affaires et alla à l'épicerie du coin pour aller prendre ce dont il avait besoin, puis il rentra chez lui et... Se lança.

Si vous connaissez un tant soit peu Andrea vous saurez que ce dernier est une vraie quiche en cuisine. Doté de deux mains gauches, il était très difficile pour lui de savoir déjà comment éplucher correctement une patate. Alors faire des Kimbaps.... Lorsqu'il prit son couteau de cuisine il le sentit mal. Très mal... Non seulement parce qu'un couteau de cuisine allait forcément venir lui couper les doigts... Mais aussi parce qu'il était presque certain que le légume ne se laissera pas faire non plus! Il se sentit profondément coincé... Et faire une soupe aux algues.... Non mais quelle idée avait-il eu de vouloir ça! Faire bouillir de l'eau???? Il allait forcément se brûler!! Ca allait être une affreuse catastrophe tout ceci... Andrea se pinça la lèvre... A la rigueur s'il passait outre la soupe? Et se contentait des kimbaps? Et puis tiens... Il pourrait aussi passez outre les omelettes? Les oeufs n'étaient jamais ses amis... Et du riz. Mais ça encore, lorsque vous avez un autocuiseur ça pouvait le faire. S'il s'écoutait parfois, il ne mangerai que du riz d'ailleurs.

Il commença par ça finalement. Le riz. Ça lui donnera du courage pour faire la suite. Parce qu'il allait devoir se débrouiller tout seul pour tout faire! Pendant que le riz cuisait, Andrea sortit les légumes et son couteau... Non vraiment... Comment faire? Il était presque sûr qu'il allait se faire mal! Bon en même temps quand vous avez les mains qui tremblent rien qu'en tenant un couteau... Pas étonnant après si vous vous coupez un pouce! Il prit son courage à deux mains et sans se presser il prépara les légumes... Ouf! Le couteau avait été son ami!! Et le riz avait aussi été bien cuit!! Il se sentit enfin plus léger et soulagé surtout. Aucune cata ne s'était produite! Un vrai miracle. Après quant à savoir si c'était mangeable.... Il goûta cependant pour tester! Il ne voulait pas rendre le médecin malade non plus! Il avait réussi les kimbap!

Il se sentit alors le courage de faire plus. Et le drame ne manqua pas d'arriver. En faisant bouillir de l'eau, allez savoir comment, l'abruti se brûla salement. Même mettre sa main sous l'eau froide n'apaisa pas sa douleur. Pas le choix. Il fallait éviter le drame. Il tenait à sa main! Il ne voulait pas la perdre! Alors il quitta son appartement, après avoir tout éteint dans la cuisine, oubliant carrément les Kimbaps chez lui et fila aux urgences. Sans doute qu'il n'aura pas grand chose, mais il avait eu si peur quand l'eau très chaude lui était tombé sur la main. Puis mince! Ca faisait mal! Et sa main était déjà bien rouge. Il se précipita à l'accueil quasiment tout paniqué:
- Bonsoir! Je me suis salement brûlé, je ne sais pas quoi faire, j'ai passé la main sous l'eau froide, mais ça me fait vraiment mal! Dites moi vite qu'un médecin est disponible ici s'il vous plaît!
L'infirmière s'excusa lui disant qu'il allait devoir attendre son tour. Andrea était plus que mal, sa main le torturait déjà et paniqué comme il était, il ne voyait pas pourquoi il devait passer après une otite sévère, un poignet foulé ou encore un bras cassé... Il insista du coup, agaçant un peu l'infirmière sans le vouloir. Si seulement Adrien pouvait être là... Et pas en repos... Il était quelle heure en plus? Midi? Ah s'il pouvait ne pas être en pause déjeuné! Finalement l'infirmière poussa un soupir et appela un médecin:
- Monsieur? Je sais que vous devez être en train de manger, mais un jeune homme paniqué pour une légère brûlure est là en train de s'agiter à l'accueil. Si vous pouviez venir le prendre en charge, ça nous aiderait... Elle raccrocha et lança il arrive, alors tenez vous tranquille maintenant. Et allez vous assoir là ajouta-t-elle en lui indiquant le premier siège pile en face de l'accueil. Andrea y alla à contre coeur et s'agitait dans tous les sens pour voir si un homme en blouse allait arriver pour le sauver.


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Jan - 22:07
    Depuis sa discussion et la soirée avec Andréa, Adrien semblait réellement la tête en l'air. Il faut dire qu'il avait du mal à s'imaginer de nouveau avec lui. Enfin ! En tant qu'amis bien sûr. Il faut dire que cela n'était pas toujours évident. Il avait besoin de prendre un peu de recule. Il se sentait heureux, mais en même temps … Il voulait plus que tout l'avoir de nouveau dans sa vie. Passant sa main dans ses cheveux, il continuait sagement sa tournée. Il en avait des cas aujourd'hui c'était impressionnant. Des petits bobos qu'ils pourraient soigner d'eux-même, mais aussi des cassures. Oui, c'était vraiment impressionnant le nombre de plaintes. Frottant sa nuque longuement, il finit par prendre une pause café et cigarette. Il savait qu'il devait arrêter, mais cela n'était pas possible. Il ne pouvait pas s'arrêter de suite. Il avait besoin de temps pour oublier ses mauvaises manières. Regardant les gens aller et venir par l'entrée. Le médecin était toujours pensif. Ah Andy, il allait pouvoir le voir de nouveau et profiter de sa présence. Mais … Il allait devoir faire en sorte de rester calme. Cela serait sûrement le plus difficile. Il rêvait de pouvoir le serrer dans ses bras et l'enlacer. Ah ! Andy … Fermant les yeux, le médecin se laissait partir dans ses pensées avant de se redresser subitement. Un collègue venait de le rejoindre sur le balcon. Partant dans une conversion sur le cas d'une jeune patiente, il prit sur lui pour ne pas laisser son ex venir dans son esprit.

    La journée se passait lentement et à l'heure du déjeuner, Adrien pu partir plus tôt. Ah ! Manger... Bon, il ne pouvait plus en profiter comme avant, mais c'était mieux que rien. C'était vraiment le plus adapte possible à sa maladie. En plus une des infirmières assez âgées qui était au courant de sa maladie faisait attention à ce qu'il pouvait manger. Mangeant les légumes sans trop de conviction, il fut ravi d'entendre son biper sonner. Se levant en laissant son repas sur place, il prit le téléphone pour joindre l'accueil. Oh ! Cela était une bonne nouvelle ! Il allait pouvoir lâcher les vilains légumes. Rangeant son repas au frais, il finit par sortir de la salle de repos pour aller en direction de l'accueil.

    Avançant dans le couloir, il fut choqué de voir Andy. Il aurait du se douter un peu … Mais en même temps, même si l'infirmière avait dit que cela n'était pas grave, il ne pouvait s'empêcher de se sentir mal et inquiet. Le regardant un peu inquiet il s'arrêta devant lui. «  Andy ! Qu'est-ce que tu as fais ?  » Il le connaissait, il savait qu'il était maladroit. Mais tout de même ! C'était vraiment angoissant de le voir ici, même si cela lui rappelé de doux souvenir. Il fit signe à l'infirmière à l'accueil avant de regarder à nouveau son ex. «  Suis moi, on va aller en salle de soin. » Il lui souriait, mais son regard semblait inquiet. Il ne voulait pas que Andy se fasse réellement mal. Il prit la direction d'une salle d'examen. Poussant la porte, il sourit à Andréa et lui demanda de monter sur la table d'auscultation. Ah … Andy sur une table. Cela allait lui faire repasser à des choses et lui donner des envies. Il fallait vraiment garder son sang froid pour ne pas lui sauter dessus. Il se tourna vers lui et attrapa en délicatesse sa main pour l'analyser. «  Ce n'est pas très grave, mais il faut quand même te soigner rapidement.  » Adrien, leva les yeux vers lui avec une folle envie de l'embrasser qu'il devait contenir. «  Tu ne fais jamais assez attention à toi. Tu vas vraiment finir par te faire mal. Je m'en voudrais si … Je ne pouvais pas te sauver un jour Andy. Tu es … Mon ami, je veux prendre soin de toi.  » Sentant une envie monstre grimper en lui. Il le fixait avec envie. Oh bon sang ! Se tournant soudainement et rapidement, il alla prendre de la crème pour lui appliquer en douceur sur la main.
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Jan - 21:45
Assis sur son siège dans l'accueil, Andrea s'impatientait. Sa main lui faisait mal, brûlure légère ou pas. Il voulait un médecin. N'importe qui. Adrien ou pas. Même si au fond de lui, il voudrait plus que ce soit Adrien qu'un autre. Il restait à l'affut de l'arrivée d'une blouse blanche, décrochant une grimace de la part de l'infirmière. C'est alors qu'il vit Adrien arriver. Il se leva le laissant venir jusqu'à lui. Il allait le sauver n'est-ce pas? Il se mordit légèrement la lèvre inférieure. S'il savait ce qu'il avait fait. Il n'aimait pas l'inquiéter ainsi, mais ce n'était pas de sa faute s'il avait deux mains gauches. - J-Je me suis brûlé... avait-il du coup simplement répondu, d'une petite voix, comme un enfant et comme s'il venait de faire une bêtise.

Son coeur battait contre sa poitrine, mais c'était une sensation agréable. Adrien va le soigner et ça ira mieux n'est-ce pas? Docilement il le suivit jusqu'à la salle et s'installa sur la table pour qu'Adrien puisse lui prodiguer les soins nécessaire. Tout ceci lui rappelait des souvenirs. Adrien était là, devant lui, si proche. Le souvenir ne l'aidait pas. Il se sentit rougir légèrement. Et sa main prenant la sienne comme dans une caresse. Adrien avait toujours eu des gestes doux avec lui. Andrea avait du mal à calmer son poux. Et Adrien risquait de le remarquer s'il continuait de lui tenir la main ainsi. Aussi, il la recula légèrement des doigts du médecin. Il n'osait pas non plus le fixer des yeux. Des envies qui ne correspondent pas à un ami lui venait. Il avait une vue imprenable sur les lèvres du médecin aussi. Adrien lui fit comme toujours une remontrance. Andy aurait aimé pouvoir disparaître dans la table. Etre tout riquiqui et s'y cacher. Les mots le touchèrent si fort qu'il finit par vraiment reprendre sa main dans son autre main non blessée. Adrien ne devait vraiment pas sentir la circulation rapide de son sang dans ses artères. Il se poserait des questions sinon.
- Je... Désolé... Je n'ai pas envie de t'inquiéter ainsi... Je-Je tiens à toi aussi... Il se pinça un peu la lèvre. Il détourna un peu le regard, sa main valide allant sur sa nuque.

Il le fixa des yeux un moment, se perdant dans le regard fiévreux du médecin. Sans doute qu'il verrait la même chose? Ah, il aimerait tant qu'Adrien l'embrasse... Le prenne dans ses bras... Mais il finit par baisser les yeux sur sa main malade, la trouvant bizarrement d'un coup plus intéressante. Adrien avait besoin de temps. Il en avait besoin. Il ne fallait pas qu'il brûle les étapes s'il voulait le retrouver. Il profita qu'Adrien aille chercher la crème pour calmer ses envies et faire baisser un peu le rythme de son coeur. Mais ils recommencèrent tandis qu'Adrien appliquait délicatement la crème sur sa main.

-... Tu es libre ce soir? Oui voilà, parler et penser à autre chose, même si ses yeux le regardait avec une envie monstre de le serrer contre lui, là, ici, sur cette table. Il reposa son regard sur sa main. J'avais prévu de te ramener de quoi manger... C'est pour ça que je me suis fait mal... moi qui cuisine jamais j'avais voulu le tenter... Enfin peu importe, juste... Ca te dirait de passer la soirée avec moi? Oh mon dieu. Il se rendait à peine compte qu'il lui donnait un rendez-vous. Chez lui en plus... Entre amis quoi... Il avait eu cette l'impression que c'était nécessaire de le préciser. Tout cela devenait extrêmement gênant. Andrea cru mourir d'embarras. Il avait chaud. Trop chaud. Il aurait peut être dû retirer sa parka?


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Jan - 14:45
    Andréa était réellement adorable. Il avait toujours eu le don de se rendre à croquer. Affichant un petit sourire en coin, le médecin avait continué d'examiner son patient. Il avait bien sûr remarquait le rythme cardiaque de Andy. Néanmoins, entre amis … Peut-être qu'il était juste un peu nerveux. Levant les yeux vers lui, il affichait un beau sourire quand son ex lui avoua tenir à lui. Ah ! Si seulement ils pouvaient se le montrer comme avant. Malheureusement, ils devaient prendre leur temps. Du moins, Adrien était sûr qu'il devait prendre un peu de recul sur leur couple. Penchant la tête légèrement sur le côté, il était plus que souriant. «  Je suis ravi de te l'entendre dire.  » Il continua ses examens, bon il n'avait rien de grave. Il avait juste abimé sa jolie main. Il devait pourtant faire attention à cette dernière. C'était pas une bonne chose pour un mangaka de se blesser après tout. Affichant des merveilleux sourires, Adrien se rappelait de leur rencontre. Oh ! Ils avaient été surpris, il n'aurait jamais eu son diplôme. Pourtant, c'était un instant de pur plaisir et bonheur. Revivre cela ? Il ne serait pas contre du tout.

    Étalant la crème avec douceur, il écouta la question de son ancien amant. Faire quelque chose avec lui ce soir ? Oh. Adrien resta concentré sur sa tâche et lâcha un long soupire qui témoignait qu'il était en pleine réflexion. Andréa devait le connaître ce soupire depuis le temps. Il ne voulait pas dire qu'il était contre l'idée, mais est-ce que son corps allait le supporter. Déjà, pour les soins, il avait envie de se laisser tenter. C'était pas facile. Attrapant une bande de soin, il l'enroula avec douceur autour de sa main. Il termina par mettre un petit pansement avant de lever les yeux vers Andréa. Il c'était décidé à refuser son invitation, à lui dire qu'il était trop tôt. Du moins, il aurait pu refuser, mais il avait fait l'erreur de lever les yeux vers lui. Lâchant un petit rire en se rendant compte combien il était faible vis-à-vis de lui, il finit par hocher la tête. «  Oui je suis libre ce soir.  » Il tapotait doucement la main de Andréa. «  Je serais ravi de passer cette soirée en ta compagnie après tout … Tu as déjà réussi à te blesser pour moi. Je ne peux pas prendre le risque de te laisser seul. Tu risquerais de te faire du mal encore.  » Il affichait un beau sourire et lâcha doucement la main de son amour. «  Je pourrais aussi veiller à ce que cela ne s'aggrave pas.  » Il donna une tape affective sur la jambe de son magnifique patient. Il se dirigea vers une petite pharmacie et sortit une crème neuve pour lui donner dans sa main valide. «  Applique-en toutes les heures et remet quelque chose sur ta main pour la protéger d'accord ? Ca peut être embêtant si tu ne fais pas cela compris ?  » Souriant il caressa en douceur les cheveux de Andréa, le regard dans le vide il finit par soupirer de nouveau. «  Te voir ici … C'est comme revenir quelques années en arrière.  » Se penchant vers lui, il déposa un baiser sur son front. «  J'étais vraiment sincère tout à l'heure. Ne me fais plus ce genre de peur s'il te plait.  »
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Jan - 21:37
Sur la table d'oscultation Andrea ne savait plus où donner de la tête. Il avait tellement envie d'embrasser le médecin, tellement envie de sentir son étreinte sur son corps... tellement envie de revivre le souvenir... Il en rougissait tellement les gestes attentionnés du médecin et sa proximité le rendait fou. Et puis il avait chaud. Affreusement chaud. Même ses joues il les sentait bouillir à vrai dire. Ah que faire? Le médecin le mettait dans tous ses états! Il voulait récupérer sa main mais en même temps il voulait qu'Adrien continue d'en prendre soin. Il allait bientôt devoir partir, mais il voulait encore le voir, continuer de le contempler ainsi et profiter de sa proximité. Alors il lui demanda s'il était libre ce soir pour venir chez lui. Oui. Il l'invitait. Comme un ami invite un autre. Même si dans sa tête il avait l'impression de lui proposer un rendez-vous amoureux. Prince et croquette serait tellement content de retrouver leur Pap- euh second maître! Pourquoi penser à ça maintenant? Adrien n'avait même pas encore dit oui. Il avait juste commencé à réfléchir...

Instinctivement, Andrea s'était pincé la lèvre inférieure attendant sa réponse. Il manqua d'exploser de joie à la réponse positive que lui donnait le médecin. Il s'en mordit même l'intérieur de la joue. Il ne se rendit même pas compte que le médecin se faisait particulièrement tactile avec lui en tapotant sa jambe. Il s'imaginait déjà chez lui, avec Adrien... Il n'osait pas imaginer la suite... Parce qu'ils n'étaient que des amis non? Alors ce sera une soirée entre amis comme une autre. Avec jeux vidéos ou bon film à regarder au fond du canapé... il prit la crème que lui donna Adrien et inscrivit dans sa tête ses conseils d'application.
- Merci...
La caresse dans ses cheveux lui donna un frisson. Tout comme ses paroles. Il fixa Adrien. Même pour lui c'était remonter dans le temps. Et puis ses lèvres sur son front... Son coeur avaient des mouvements qu'il ne pouvait même plus définir tant ils étaient désordonnés.
- Promis...J-je ferai attention, je ne veux pas t'inquiéter ni te faire peur par ma maladresse.

Il aurait mis ses lèvres sur les siennes pour sceller sa promesse. Mais il ne fit rien. Il se contenta de fixer Adrien avec envie, avant de finalement lâcher l'urgentiste des yeux et de descendre de la table de consultation. Il rangea la crème dans sa poche.
- Passe à mon appartement dès que tu as fini... o-ok? Je t'attendrai. Il lui sourit. Il ne voulait pas partir. Il hésita un bref instant à lui mettre un bisous sur la joue mais il se ravisa à contre coeur et quitta les lieux.

Il rentra chez lui, et se pressa de mettre de l'ordre chez lui. Son appartement était un vrai bordel, et Adrien pouvait arriver d'un moment à l'autre. Il tenta de ranger au mieux... Sa chambre? Un foutoir avec les vêtements qui s'y entassaient et qu'Andrea parvint à ranger malgré tout. Son bureau? rien à faire, trop de papier foutu en boules et pas assez de sac poubelle pour vider tout ça... Au moins sa chambre, sa cuisine et son salon était niquels. Il se disait qu'Adrien pourra aussi goûter ce qu'il a fait... Il testa d'ailleurs l'un des kimbaps qu'il avait fait... Il fut rassuré. C'était bon. C'était pas extraordinairement bon, mais c'était déjà ça, sachant que c'était sa première tentative de cuisine. Il n'allait au moins pas intoxiquer Adrien avec tout ça. Une fois le rangement fait, il s'allongea dans le canapé et attendit patiemment Adrien. Son coeur se remit à battre doucement alors qu'il revoyait encore la scène d'il y a quelques heures aux urgences... Si proches... et pourtant il n'avait pas osé... Il s'en mordilla la lèvre...


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Jan - 23:01
    Comment est-ce qu'il pouvait être aussi maladroit ? En tout cas, sa maladresse n'était peut-être pas une si mauvaise chose. Cela pouvait leur laisser l'occasion de se rapprocher. Il en était sur et certain. Il allait avoir la chance de pouvoir s'occuper de lui. Mais seulement à titre d'ami bien sûr. Il ne pouvait pas déjà trahir sa parole. Cela serait beaucoup trop rapide. Se mordant la lèvre inférieure le médecin aurait tellement voulu l'embarrasser à la place, il acceptait de venir le rejoindre le soir chez lui. C'était déjà une bonne chose non ? Hochant la tête quand il lui dit de passer chez lui, le médecin urgentiste sentait déjà son cœur s'accélérer d'impatience. «  Oui, je viendrais juste après.  » Affichant un magnifique sourire, il laissa Andy partir sans oser le retirer. Il aurait tout le temps de peser le pour et le contre après tout.

    L'après midi semblait être sans fin. Ce n'était pas possible, on venait faire reculer les aiguilles de la pendule au lieu de les faire avancer. Il avait beau continuer de soigner ses patients, il sentait son envie de rejoindre son ancien amant monter de plus en plus. Il n'avait pas envie de rester ici. Même s'il aimait plus que tout son métier, il était difficile pour lui de ne pas vouloir aller de l'avant. Soupirant longuement alors qu'une collègue lui parler, elle semblait froisser et lui donna un coup de classeur sur la tête. Le réveillant alors soudainement, le médecin se mit à rire et s'excusa. Il lui avoua même pourquoi il semblait si peu présent. Il avait réussi à lui avouer son homosexualité depuis qu'il l'avait vu fricoter avec une infirmière un soir. Elle pouvait parfaitement comprendre Adrien et ses orientations sexuelles. Il avait même eu l'occasion d'aborder le sujet Andréa. Même si elle le traita d'abruti fini pour son idée de rester juste amis, elle l'encouragea pour ce soir lui faire des avancer. Hum. Il n'était pas sur de réussir, mais il pouvait toujours essayer.

    En tout cas, de parler de Andy avec la jeune médecin, le temps passait réellement plus vite. Il avait fini son service. Passant par la douche, mis à disposition dans leur salle de détente, Adrien prit le temps de s'habiller le mieux possible. Bon il était toujours pareil que d'habitude, mais bref ! Il prit la peine d'envoyer un sms à Andy pour lui dire qu'il partait. Et sous les encouragements de sa collègue il partit de l'hopital. Il ne devait pas stresser autant. C'était pas comme un réel rendez-vous … Si ?

    Arrivant devant chez Andy, le médecin prit une bonne bouffée d'air avant de sonner à la porte. C'est fou ce qu'il pouvait se sentir nerveux. Il avait un peu l'impression de rentrer chez lui. Au détail … Que là, il n'avait pas de clé pour rentrer chez lui. C'était un peu plus problématique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Jan - 23:31
Dire qu'il aurait pu revivre les sensations du passé là bas à l'hôpital... Andrea ne se remettait toujours pas d'avoir été si proche de nouveau du médecin, au point d'en avoir des frissons partout. Il se demandait même s'il avait bien fait de lui demander de venir. Après tout, il aurait très bien pu lui donner ce qu'il avait fait plus tard... Il revoyait encore la scène d'il y a quelques heures et ressentait de nouveau son coeur battre la chamade. C'est Prince qui le sortit de ses pensées en venant sauter sur son estomac. Ah le vilain! Il était faible à cet endroit! Il avait poussé un petit cri mais ria doucement, avant de câliner le chat. Il avait bien grandit... Croquette aussi d'ailleurs...

Il profitai de ce petit moment avec le chat, appréciant vraiment le son de ses ronrons, lorsqu'il entendit sonner. Il se redressa vite, serrant Prince dans ses bras. Adrien... Déjà... Il était présentable au moins? Andrea se regarda un peu, tenant Prince encore dans ses mains. Mince! Il avait totalement oublié de remettre des vêtements dignes de ce nom!! Il était toujours dans la tenue qu'il mettait tout le temps quand il traînait dans son appart... Et mon dieu... Ses cheveux... Totalement décoiffé... Il retira au moins ce foutu masque que finalement il n'avait pas mis sur ses yeux. Adrien se demandera ce qu'il aura pu glander tout le temps qu'il a passé après sa visite à l'hôpital! Mais quel idiot il faisait...

La panique à bord. Le mangaka lâcha Prince et hésitait.... lui ouvrir de suite? Ou le faire attendre dehors cinq minutes??? Mais et s'il faisait froid??? Et puis même, non le faire attendre c'était pas possible!!! Tant pis... Il fera avec... Il se précipita vers le hall d'entrée, se recoiffa rapidement en passant devant le miroir de l'entrée, et inspirant un bon coup, il finit par ouvrir la porte, et lui adresser un grand sourire.
- Ah! Tu as fais vite! Entre! Fais comme chez toi..

Tout est normal. Oui oui oui... même sa tenue et le fait qu'il se balade pieds nus... Non le mieux était de juste pas y penser et faire comme si.. Oui, voilà. C'était normal... Il ferma la porte derrière Adrien et le laissa entrer et faire comme chez lui, s'installer où il voulait. Prince, comme toujours, très curieux, sauta sur un fauteuil ses grands yeux rivés sur Adrien. Croquette??? Bof... étalé de tout son long sur un pouf, il roupillait. Fébrile, Andrea s'était arrêté entre le salon et la cuisine avant de rejoindre Adrien. Il avait l'impression de passer encore plus comme un idiot, mais c'est que tout ceci -tenue et présence d'Adrien- finalement... Il ne s'y était pas préparé psychologiquement avant, au lieu de rêvasser. Et quelle idée de garder cette... robe de chambre aussi...

- Tu veux boire quoi? J'ai de l'eau, du jus, de l'alcool... Ou... Du thé? Du café...?... Andrea passa sa main dans ses cheveux. Etrangement il se demandait un peu comment s'y prendre. Depuis combien de temps il n'avait pas reçu quelqu'un chez lui? Bonne question... il avait l'impression de recevoir quelqu'un pour la première fois depuis des lustres... hum... Enfin dis moi juste ce qui te ferai plaisir...


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Jan - 18:36
    Devant la porte de Andréa, le médecin se sentait assez inquiet, non plutôt nerveux. Cela était assez angoissant, quand il allait rentrer dans ce logement, sa vie pourrait prendre un tournant important. Se mordant la lèvre inférieure, il passa sa main dans ses cheveux et retira son bonnet pour le ranger dans son sac. Oh ! Attendez, il allait ouvrir la porte … Adrien sentit une panique monter en lui. Il ne voulait pas qu'il le voit avec des cheveux en pagaille. Essayant de se voir dans la serrure, le médecin du avouer qu'il était peut-être trop tard. Se redressant finalement il glissa ses mains dans ses cheveux pour leur donner un effet décoiffé. Soufflant longuement, il entendit les pas de Andy derrière la porte. Son cœur s'emballa alors qu'il ouvrait la porte. Le voyant dans sa tenue, le médecin ne put s'empêcher de rire. Non pas pour moquerie vis-à-vis de lui, mais par rapport à lui. Il avait angoissé, mais finalement … Andréa avait un style parfait. «  Tu étais endormi ? Ou en train de jouer à Zelda ?  » Riant de nouveau, il rentra dans le logement. Oh. C'était étrange de revenir ici. Il n'aurait jamais cru avoir la chance de revenir ici. Tout semblait respirer le parfait Andréa.

    Rentrant dans le salon, il finit par sourire doucement. Andy et son sens du rangement. Cela était vraiment … Génial. Il avait eu si peur qu'il change et qu'il soit mieux sans lui. C'est fou ce qu'il pouvait se sentir rassuré. Posant son sac et retirant sa veste, le médecin fit le tour avant de s'asseoir dans le canapé. Son regard se posa sur les deux félins. Ah ! Ces boules de poils étaient présentes. Prince semblait même le fixer étrangement. Adrien tendit sa main vers le museau du chat, mais ce dernier préféra le snober que le sentir. «  Oh … Apparemment Prince, ne me reconnaît plus... Ou alors il est en âge de comprendre, que je ne l'aurais jamais adopté si j'étais seul.  » Son regard se posa sur son Andréa. A boire ? Oh oui … Il lui en fallait, il avait besoin de quelque chose pour se détendre. «  Je ne suis pas contre de l'alcool... J'ai besoin de souffler après le service.  » Il afficha un beau sourire à Andréa. Son regard resta fixé sur le sien alors qu'il sentit des pattes se poser sur ses jambes. Sursautant un peu, le médecin fit partir en courant Prince. Il ne semblait pas réellement ne pas le reconnaître, il devait douter peut-être de le revoir.

    Regardant le chat partit se cacher derrière la télévision, Adrien finit par sourire. Ah. Bon ok... Ces deux boules de poils le rendait presque gaga. Non, mais regardez Croquette... A croire que rien au monde pourrait le réveiller. Se levant, le médecin s'approcha de Andréa pour attraper en douceur son bras qui avait subit la brûlure. «  Ca va ? Tu n'as pas trop mal ?  » Ses doigts le touchèrent en délicatesse pour remonter son bras. Il l'étudiait avant de sourire. «  Faut faire attention... ok ? Je peux t'aider pour quelque chose peut-être ?  » Il ne put s'empêcher de prendre les bords de la robe de chambre de Andy entre ses doigts et sourire. «  Je suis sûrement étrange, mais … J'aime ce style. Je …  » Il se mordit la lèvre inférieure sans continuer. Il s'écarta même pour rentrer totalement dans la cuisine et il étudiait ce qu'il avait bien pu préparer pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Jan - 0:26
D'un coup, ses muscles s'étaient crispés. Adrien était en train de rire en le voyant. Il savait qu'il était ridicule ainsi... Aussi il se sentit un peu plus mal à l'aise à se présenter ainsi devant Adrien. Il aurait mieux fait de le laisser attendre devant la porte, le temps de se changer... mais peut-être qu'en fait non, il venait de bien faire... Il ne voulait pas imaginer le médecin finir par s'en aller ayant perdu patience devant la porte... non non. Il avait bien fait. Il était cependant embarrassé de se montrer ainsi devant lui, et avait même pris une petite voix pour lui répondre :
- N-Ni l'un ni l'autre... Je t'attendais simplement. Il n'osa pas expliquer qu'il s'habillait ainsi chez lui, quand il ne mettait pas le nez dehors. Donc oui, il se changeait souvent. Il trouva ses orteils vraiment intéressants, alors qu'Adrien entrait dans l'appartement. Andrea referma la porte derrière lui et souffla un coup histoire de se détendre au maximum. Tout se passera bien... Il l'espérait en tout cas. Avoir Adrien chez lui n'était plus arrivé depuis une éternité, et il devait en plus agir en tant qu'ami avec lui. Il le rejoignit dans le salon et le regarda tenter de faire de nouveau ami ami avec Prince. Le mangaka fit un mouvement de la main comme pour dire au médecin de pas se prendre la tête.

- Oh tu sais, plus il grandit, plus il porte vraiment bien son nom. Il viendra te faire un câlin quand il en aura envie. il jeta un regard à Prince en poussant un léger soupir. Ce chat alors... Il l'aimait beaucoup. Mais quel goujat... Il demanda ensuite si Adrien voulait prendre quelque chose. De l'alcool? C'était bon ça pour son diabète??? Il estima que le médecin était suffisamment grand pour juger de ça de lui même. Il sentit son coeur battre la chamade alors que le médecin le fixait des yeux.
- J'vais nous chercher de la bière alors...Il alla alors a la cuisine, coupant le contact visuel qui le mettait dans un état émotionnel trop gênant pour une amitié, souriant, amusé, en voyant Prince se cacher derrière la télé après une tentative de s'installer sur les genoux du médecin. Quel froussard aussi ce chat... Il avait ouvert le frigo et sortait les deux petites bouteilles de bières qu'il posait sur le plan de travail de la cuisine, quand il sentit Adrien lui prendre son bras blessé. Son cœur rata un ou deux battements et il fut saisi par un frisson.

- Non. Ça va. Avec la crème... Et les soins de ce matin... enfin la douleur est passée... Mon dieu... Ce toucher... Il l'appelait au vice... Ce n'était pas possible. Son corps réagissait au moindre geste du médecin, de façon incontrôlée. Il n'osait pas regarder le médecin droit dans les yeux, se contentant de fixer sa main courir sur son bras malade. - I-Il faudrait prendre les verres... Non? il allait lui demander aussi de prendre les kimbaps, mais la situation n'alla pas en s'arrangeant. Adrien venait de prendre les pans de sa robe de chambre, dire qu'il aimait son style... et la robe de chambre... Et ? Et la suite n'était pas venue. C'était suffisant de toute façon pour qu'Andrea sente son cœur s'agiter dans tous les sens. Ses joues devaient avoir pris une légère teinte rose. Il chassa tout ça cependant. Il fallait qu'il se reprenne. Il avait parlé d'une soirée entre amis!

Les mains tremblants légèrement, il décapsula les deux bouteilles et les tendit à Adrien.
- Tiens. Tu peux les ramener au salon? J'amène le reste... Il profita de cette petite prise de distance, vers le frigo, pour tenter de calmer ses émotions. Adrien le torturait doucement... il sortit le plat sur lequel il avait mis les kimbaps, ferma le frigo et posa le plat sur le plan de travail. Porter le plat au salon? Ses mains étaient prises de tremblements si léger, et son cœur frappait si fort qu'il se demandait s'il pourra le porter jusque là bas sans faire de catastrophe... Mah... il aurait du garder les bouteilles dans les mains... Ça lui avait parut moins lourd...

Comment terminera cette soirée? Est-ce que cela avait été une bonne idée de lui proposer de venir ainsi? Adrien le torturait sans doute sans qu'il ne s'en rende compte... Son toucher, ses mots, sa présence... Il allait devenir dingue, et tout gâcher à ne pas pouvoir se maîtriser... Il finit par prendre l'assiette de ses deux mains et à prendre la direction du salon... C'était sans compter Prince déboulant de nulle part, surprenant le mangaka, qui du coup se trouva déstabilisé, perdant l'équilibre...
- AH BORDEL! SALETÉ DE CHAT!

Enfin par un heureux hasard, il n'était pas tombé, ne s'était pas fait mal par terre et les kimbaps étaient sauvés... encore entier sur l'assiette, l'ensemble étant donc encore intact dans ses deux mains.


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Fév - 18:17
    En gardant ce peu de distance entre eux, Adrien, ne pouvait qu'avoir l'envie de venir l'embrasser. Il était magnifique. Ils avaient fait des erreurs tous les deux après tout non ? Ils étaient responsables, ils s'étaient fait souffrir mutuellement. Il était temps de se pardonner. Adrien en avait assez d'avoir mal, de ne plus pouvoir le toucher comme il le souhaite. Il était persuadé qu'il avait presque oublié son corps. La douceur de sa peau lui manquait et son odeur... La chaleur qui s'échappait de lui ou encore sa voix. Il avait tellement envie de revenir partager sa vie. Il était prêt à faire tous les efforts du monde pour lui. Il pouvait travailler moins, essayer d'être plus présent et être toujours le plus adorable et attentif possible. Se mordant légèrement la lèvre inférieure, il fut contraint de détourner le regard de force. Il ne pouvait pas continuer comme ça... Il avait beau essayer de se concentrer sur le bras brûlé de son ancien amant, il avait du mal à ne pas rêver de plus. «  Oui ? Tant mieux alors …  » Il était rassuré, mais pour le coup, il lui aurait bien demandé de l'embrasser. Ah non, il lui demandait s'il fallait des verres, a vrai dire, Adrien avait déjà trouvait une autre conversation. La robe de chambre de Andy. Il était vraiment adorable dedans. S'il pouvait en profiter pour le déshabiller un peu non ? Penchant la tête il lâcha la robe de chambre de son ancien chéri et resta tranquillement à côté de lui. Il ouvrit les deux bouteilles et il lui demanda de les porter. Oh ! D'accord, mais est-ce une bonne idée ? Il avait eu le temps de remarquer que son ancien compagnon n'était pas le mec le plus agile. Mais bon, il n'allait pas faire de remarques sur cela. Il fallait être le plus agréable. Hochant la tête pour dire qu'il était d'accord, il prit les bouteilles pour retourner au salon avec.

    Prenant place sur le canapé, il regarda croquette qui dormait toujours tranquillement. Cela était amusant de voir combien ils avaient pu grandir. Ils n'étaient plus des chatons. Ils avaient poussés. Andréa n'avait pas eu à beaucoup négocier pour avoir des chatons en tout cas. Souriant en coin, il laissa ses doigts venir se perdre dans le pelage de croquette. Cette boule de poil ne semblait pas contre des câlins. Au contraire, ses pattes s'étirèrent vers sa main, posant ses pattes sur son bras. Ah … Ça pouvait être mignon, même lui, il devait le reconnaître. Alors qu'il commençait à apprécier la présence d'un félin, il fut surpris de voir Prince partir en courant et filer dans la cuisine. Il avait quoi lui ? Écarquillant les yeux, il entendit Andy hurler après le chat. Riant un peu, il laissa Croquette pour revenir vers la cuisine. «  J'ai toujours eu raison ! Les chats … C'est pas forcément une bonne idée !  » Riant, il s'approcha du plat. Ca avait l'air vraiment bon. «  Hum ! J'ai faim rien qu'à voir cela !  » Attrapant le plat, il fit un clin d’œil à Andy et se rapprocha pour lui voler un petit baiser. Se redressant, son visage devint rouge écarlate. «  Merde ! » Bon sang ! Ce n'était pas une bonne idée de faire cela. Il avait merdé. Il fallait qu'il trouve une idée, une excuse. «  Désolé ! Je … Je crois qu'être ici, ma perdu … Je … Suis peut-être un peu nostalgique.  » Tournant les talons il s'enfuit dans le salon. S'asseyant, il passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Il avait tellement peur de se faire virer de chez Andy maintenant. Il avait fait quoi ? Il avait tout foutu en l'air, il lui demandait d'être juste ami et il l'embrassait. Bon c'était vraiment un petit bisou, mais tout de même, on embrasse pas sur la bouche ses amis ! Attrapant sa bouteille il but rapidement. Sa seule option c'était de boire et espérer oublier. Prince sauta sur le canapé et vient s'asseoir sur les jambes de Adrien. Le médecin caressa le dos du félin avant de se pencher au niveau du visage du chat. «  C'est ta faute ca !  » Il l'avait chuchoté et soupira doucement alors que le chat vient frotter sa tête contre son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Fév - 13:45
Prince s'était faufilé entre ses jambes. Et lui, Andrea, étourdi et toujours ailleurs comme d'habitude, n'avait pas fait gaffe et fut subitement interrompu dans le cours de ses pensées. Il faut le comprendre, il était plus que proche d'Adrien en ce moment même. Le médecin était sagement assis dans son salon, et avait encore eu des gestes tendres pour lui, notamment vis à vis de sa main blessée. Il mourrait d'envie de l'embrasser, de pouvoir le serrer tout contre lui. Mais Adrien avait bien spécifié qu'ils n'étaient que des amis, pour le moment. Il prenait donc sur lui, retenant ses folles envies. Et il pensait à tout ça, les bras chargé du plat de kimbap quand Prince courut entre ses jambes, lui faisant perdre l'équilibre. Il jura, mais réussi à ne pas se casser la figure par terre en faisant tout tomber.

Et Adrien se trouvait déjà proche de lui, le plat dans les bras, lui disant que les chats étaient dangereux, comme il l'avait toujours dit. Le mangaka fit une moue, brève cependant puisqu'Adrien exprimait déjà l'envie de goûter à ce qu'il avait préparé. Et puis soudain, tout se figea dans sa tête. Son coeur rata un battement. Adrien venait de lui voler un bref baiser. Andrea en perdit ses mots. Tout se mélangeait dans sa tête. Il reprit ses esprits alors qu'Adrien venait de s'excuser. Mais justement. Andrea ne voyait pas pourquoi il devrait s'excuser de ça. Adrien l'avait embrassé et c'était vraiment tout simplement incroyable pour lui. Il n'avait pas à s'en vouloir. Il le regarda fuir au salon et câliner Prince.

Que faire? Devait-il s'écouter, chasser Prince des genoux du médecin, prendre sa place et lui rendre ce petit baiser? Pouvait-il seulement oser le faire? Il aimerait pouvoir cesser de se prendre la tête. Il aimait beaucoup trop le médecin pour ne pas le faire ou même simplement en avoir envie. Il s'approcha alors du canapé, Prince allant de nouveau s'installer sur le fauteuil d'à côté. Debout face à lui, il laissa sa main venir effleurer la joue d'Adrien avant de s'assoir sur ses jambes et de lui rendre ce baiser volé.

- Tu n'as pas à t'excuser... A vrai dire... Je comprends aussi... Toi aussi... Tu me manques énormément. Je pourrais me retenir encore, parce que tu as dit vouloir être justes amis pour le moment... Mais c'est vraiment difficile... Et recevoir une telle chose de la part d'Adrien... Il voulait vraiment qu'il change d'avis et qu'ils cessent ainsi de se faire du mal.


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mar - 23:07
    Il n’aurait jamais cru agir de la sorte. Comment avait-il pu l’embrasser ? Maintenant, il avait l’air fin. Il n’avait pas arrêté de lui dire qu’il ne voulait être que son ami. A présent, il venait l’embrasser à la moindre occasion. Enfin … Presque, c’est vrai, il avait déjà été tenté de l’embrasser plutôt dans la journée quand il était venu pour sa brulure. Il faut dire que le revoir dans un hôpital, lui avait donné l’envie de recommencer avec lui. Andréa était forcément l’homme de sa vie. Comment est-ce qu’il pourrait s’imaginer avec une autre personne. En voyant le chat partir, Adrien leva les yeux devant lui. Oh. Rougissant un peu en voyant Andy devant lui, le médecin n’avait déjà plus envie de le voir comme un ami. Cela n’aura pas duré longtemps. Un léger sourire apparut sur son visage alors que son beau Andréa se posa sur ses jambes. Un frisson mordit la nuque du médecin alors qu’il sentait les lèvres du mangaka se poser sur les siennes. Ce baiser était comme un soulagement, il ne lui en voulait pas ? Comment expliquer ? Il était la personne la plus heureuse. Il n’aurait jamais cru pouvoir l’approcher et partager de nouveau des moments si intenses.

    L’entendre dire qu’il lui manquait, qu’il avait au fond besoin de lui ... Adrien se sentait satisfait. Glissant une main contre sa joue, il afficha un beau sourire. Caressant sa joue, il le fixait un long moment avant de hocher un peu la tête. « Je suis soulagé de t’entendre dire cela, jamais je n’aurais cru avoir la chance… De retomber amoureux de toi aussi vite. Mais … Rester amis avec toi seulement … Je ne pourrais pas Andréa. » Serrant doucement Andy dans ses bras, le médecin glissa ses lèvres dans le cou de son amour. « Tu m’as tellement manqué Andy … Je ne veux plus te quitter. S’il te plait, pardonne-moi. Je veux avoir la chance de passer chaque moment de ma vie avec toi. » Relevant les yeux vers lui, il vint l’embrasser avec amour et douceur.

    Lâchant doucement ses lèvres, il finit par afficher un magnifique sourire. Un petit rire s’échappa de sa gorge. « Je vais avoir du mal à te lâcher maintenant. » Il n’avait plus l’envie de le lâcher. Mais Prince ne semblait pas d’accord. Rapidement le félin vint mettre son nez entre eux. « Je suis même prêt à vivre avec eux aussi … Au fond … Ils m’ont un peu manqué. » Caressant Prince, Adrien regarda de nouveau Andréa. Il était prêt à faire des efforts pour les chats, cela était une preuve de sa bonne volonté non ?
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mar - 13:04
Recevoir un baiser de la part de la personne qu'il aime le plus au monde, de la part de la personne la plus précieuse à ses yeux mais qu'il a bêtement blessée à cause de sa bêtise légendaire, Andrea n'avait jamais pensé que cela pourrait se reproduire avant un moment. Le médecin ne lui avait-il pas dit qu'il souhaitait juste être ami avec lui? C'était confus dans la tête du mangaka, mais il se dit que ce baiser ne pouvait pas être arrivé ainsi par hasard et avait donc finalement laissé tomber son engagement de contenir toutes ses envies et sentiments vis-à-vis d'Adrien. Alors il s'était installé à califourchon sur ses genoux et avait rendu le baiser qu'on lui avait donné. Il exprima son manque et son besoin irrépressible d'avoir le médecin dans sa vie.

Son cœur cognait contre sa poitrine. Il ne lâchait pas Adrien des yeux. Ses mains se retrouvèrent au niveau de la taille du médecin et serrait le tissus du t-shirt du médecin, ne voulant pas du tout le lâcher. Les premiers mots du médecin le touchèrent tellement qu'il se sentait prêt à pleurer comme un idiot. Ah ! Il l'aimait tellement ! Si fort ! Et Adrien venait de lui dire ce qu'il avait toujours voulu réentendre ! Ses lèvres sur son cou lui donnèrent un frisson si agréable qu'il se serra davantage contre Adrien, se mordant la lèvre pour ne pas pleurer bêtement. Ses bras passèrent autour du cou du Médecin et l'enlaçaient dans une étreinte pleine d'amour, alors qu'il partagea de nouveau le baiser de son amour de toujours.

- Si tu savais... Si tu savais comme je suis heureux de t'entendre dire tout cela ! Tu m'as énormément manqué. Et c'est moi qui devrais te demander pardon une nouvelle fois. Je ne veux plus te lâcher non plus, ni t'abandonner de nouveau. Je ne peux pas vivre sans toi ! Je t'aime trop ! Dire qu'avant il n'avait jamais vraiment su lui dire ces trois petits mots. Les émotions le submergèrent tellement qu'il finit par se coller tout contre Adrien, le serrer très fort, le visage contre son épaule, ses mains s'aggripant à lui et à laisser quelques larmes mouiller ses joues.

Il se calma et redressa le visage vers Adrien. Il lui sourit :
- Ne me lâche pas alors et reste avec moi... Il eut un léger rire à l'évocation des chats et vint embrasser l'urgentiste avec amour. Vivons de nouveau tous ensemble.


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn Adrien
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 02/01/2016
Pseudo : Natia / Korea.



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Mar - 15:57
    L’avoir contre soi et pouvoir passer du temps avec lui était quelque chose de formidable. Jamais Adrien n’aurait pu penser être de nouveau là contre lui. Il admirait son visage avec un léger sourire en coin alors qu’une main vint se glisser dans ses cheveux. C’était lui son amour. A l’entendre lui répondre de la sorte, le médecin se sentait rassuré. Le serrant dans ses bras, un magnifique sourire avait pris place sur son visage. C’était comme revenir en arrière et oublier tout le reste. Il avait si mal vécu l’absence de son bel amant. Caressant doucement sa joue il hocha doucement la tête à sa proposition de vivre de nouveau tous ensembles. Oui, il était prêt à le faire. Il était prêt à venir s’installer de nouveau avec lui. Souriant heureux, Adrien hocha doucement la tête avant de lui embrasser le cou. « Je crois que je ne pourrais pas mieux rêver… J’ai tellement hâte de pouvoir vivre de nouveau en ta compagnie. » Posant sa tête sur son épaule, il afficha un doux sourire. Il était bien avec lui. Que demander de plus ? Peut-être de profiter de lui, mais bon … Ca il pouvait attendre encore un peu. « Je dois avouer que tout à l’heure à l’hôpital, j’avais déjà eu envie de te toucher. En plus … J’étais inquiet pour toi. J’avais juste envie de te tenir dans mes bras et te serrer, t’embrasser. » Relevant le nez, il finit par rire un peu.

    L’embrassant de nouveau, il finit par le renverser sur le canapé pour grimper au-dessus de lui. Désolé cher Prince. Il faut te pousser pour laisser tes papas profiter un peu de leur retrouvaille. Alors qu’Adrien glissait ses mains sous le haut de son cher Andréa, il finit par frissonner un peu. Cela n’était pas possible, son corps était fou de pouvoir le toucher de nouveau. Venant lui mordiller doucement le cou, Adrien semblait bien décidé à profiter de son chéri. Néanmoins, c’était sans compter sur la tranquillité. Prince qui n’avait apparemment pas apprécié de se faire chasser, sauta sur le dos du médecin en miaulant. Mais ce n’était pas tout, car croquette qui était habituellement tranquille et à dormir avait décidé de venir sur le canapé pour prendre une place. Regardant, alors Andy, le médecin observa les chats avant d’exploser de rire. Il finit par se redresser un peu. Prince se mit sur le haut du canapé pour les fixer. « Tu as des nouveaux gardes du corps ? Ils savent que je voulais un peu profiter de notre retour ensemble … Tant pis. » Cela serait difficile de faire sans les chats. Embrassant en douceur son chéri, Adrien caressa le torse d’Andy.

    Regardant les plats, le médecin semblait soudainement avoir un autre objectif. « Oh ! Mais, il faut goûter à ce que tu as préparé ! Tu t’es blessé en plus pour le faire. » Souriant, il se pencha pour attraper de quoi manger. Le médecin montra fièrement la nourriture à Andy avant de prendre une bouché. Restant sans rien dire un long moment. Ce n’était pas mauvais du tout ! Au contraire ! « C’est bon Andy ! Tu t’es dépassé ! » Le regardant en souriant, il caressa les cheveux de son mangaka avant de boire un petit coup. Il ne pouvait pas le violer… Autant en profiter pour se remplir le ventre !
Revenir en haut Aller en bas
Baek Andrea
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2016
Pseudo : Hyunnie - Patate



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Avr - 14:45
Andrea était tellement heureux de retrouver Adrien pour de bon ! Il se sentait léger, libéré aussi surtout, lui qui avait toujours eu envie de le toucher et de le tenir dans ses bras comme il le faisait maintenant et comme il avait toujours pu le faire avant leur séparation. Quelque part, il avait longuement espéré qu'Adrien accepte de revenir vers lui ainsi, mais avait aussi envisagé la possibilité que ça n'arrive jamais. Alors savoir qu'ils pourraient de nouveau vivre ensemble était pour lui comme vivre un rêve éveillé. Il retrouvait son Adrien, et toutes les sensations qu'il n'avait pas ressenties depuis longtemps. Aussi son corps réagissait sans doute un peu trop excessivement au moindres attentions du médecin. De légers frissons le prit quand Adrien vint embrasser son cou par exemple. Andrea serrait fort Adrien dans ses bras, trop heureux de le retrouver ainsi et s'imaginait de nouveau vivre avec lui. Il se sentait si bien dans ses bras, tellement mieux aussi maintenant.

Il rougit doucement à l'aveu d'Adrien. Ah... S'il savait ! - C'était un supplice pour moi... Le moindre touché de ta part allait me rendre fou tu sais... Moi aussi, j'étais prêt à craquer, te serrer dans mes bras, t'embrasser,... il ne rajouta rien de plus, se mordillant légèrement la lèvre, s'empêchant d'en dire davantage. Oui parce qu'il avait même imaginé revivre leur première fois à l'hôpital, ce matin. Il avait presque eut envie qu'Adrien le touche encore plus. Il sourit et les bras autour du cou d'Adrien, il partagea son baiser avec plaisir, se laissant allonger sur le canapé. Il en oublia les chats et tout le reste. Lorsqu'Adrien glissa ses mains sous son T-shirt, il eut un frisson tel qu'il se sentit légèrement cambrer sous lui. Son corps avait été comme en manque de lui, en manque de ses caresses et réagissait un peu trop excessivement.

Et puis d'un coup tout cessa le laissant trop sur sa faim. Sales chats ! Ils n'auraient pas pu débarquer plus tard ? Les laisser tranquilles ? Il fit une moue.
- Ils sont mignons, mais parfois ils gâchent tout... Il répondit au baiser et savoura les caresses de son chéri, laissant ses doigts effleurer sa nuque. Se redressant un peu en regardant Adrien se focaliser ensuite sur ce qu'il avait préparé, il ne le quitta pas des yeux un seul instant, appréhendant ce qu'il allait penser de sa cuisine. Il manqua de rougir de nouveau bêtement à son compliment. Il sourit et vint passer ses bras autour de la taille du médecin avant de venir embrasser son cou :
- Je t'en ferai souvent alors maintenant que je connais la recette ~ Andrea lui sourit et mangea un peu aussi. Il prit un kimbap et le tendit à Adrien pour qu'il le mange.
- Fais aah~


I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you. I'd wait here forever just to, to see you smile, 'cause it's true, I am nothing without you.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

[+18] You shake my heart so hard... || ft. Adrien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [SOFT/TUTO] SHAKE & SAVE : Prendre une capture d'écran de votre HTC [Gratuit]
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Adrien Goetz : "Intrigue à l'anglaise" et autres livres
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIQ Entertainement :: La Ville de Jeju :: Espaces Administratifs :: Hôpital-