AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle trop OMG ! |Pv Miya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité
Sam 26 Déc - 14:20
    Assis à l'intérieur du cat café, Sheng attendait sagement que Miya arrive. Jouant avec un chat qui semblait avoir décidé d’élire domicile sur ses jambes, il affichait un doux sourire. Ah ! Il adorait venir ici, en même temps il aimait beaucoup les chats. Alors forcément c'était un paradis sur terre pour lui ici. Ouvrant son magazine people qu'il venait juste d'acquérir avant de rentrer dans le café, le jeune homme se mit à lire l'article qui l'intéressait vraiment. Cet article sans grande surprise concerné Aaron. Il aurait savoir des choses sur lui. Souriant en coin, il semblait assez ravi de ce qu'on pouvait raconter sur son idole préférée. C'était important, il voulait que tout le monde ait une bonne idée de lui. Continuant de feuilleter le magazine, Sheng du s'arrêter sur les pages de mode alors que le chat venait de lui mordre le bras. «  Aaah ! Mais qu'est-ce que tu fabriques toi ?  » Souriant, n'ayant aucune colère contre le félin, il se remit à le caresser. Apparemment monsieur le chat n'était pas d'accord qu'on l'oublie trop longtemps. Il faut dire qu'ayant été envoûté par son article il n'avait plus caressé ce pauvre et adorable chat. Continuant alors ses caresses son regard se posa sur une des photos. Un sourire amusait apparut sur son visage et il se leva de sa chaise d'un bond. Le pauvre chat apeuré partit rapidement ce caché. «  Ooh ! Cette fille ressemble tellement à ma Miya !  » Oui, c'était sa Miya, son amie ! Et accessoirement Aaron était son idole. Même s'il voulait que les autres l'aime bien, il n'aimait pas trop quand des filles roucoulaient un peu trop en parlant de lui.

    Se grattant le crane en regardant autour de lui, Sheng remarqua que les regards c'étaient un peu posé sur lui. Rougissant, le jeune homme s'inclina poliment pour s'excuser avant d'aller s'asseoir dans un coin plus discret du café. Posant ses fesses sur le petit canapé à côté d'un autre félin, le jeune homme tenait fermement son magazine dans les mains. C'était fou tout de même ! Clignant de yeux en fixant la photo, il se décida de sortir son téléphone pour envoyer un messager à Miya en lui disant qu'il avait quelque chose de génial à lui raconter. Mais bien sûr que cela ne concernait pas Shin Hwa. Sinon la pauvre, elle allait peut-être se faire des idées. D'ailleurs il n'avait pas eu l'occasion de lui parler de sa rencontre avec Aaron, cela allait sûrement être au sujet aujourd'hui. Posant le magazine fermé sur la table, le jeune homme regarda une jeune femme s'approcher de lui. Oh ! Elle était vraiment jolie, mais apparemment … D'après son regard, elle venait juste pour le chat à côté de lui. Dommage. Faisant une petite moue un peu triste, il attendit sagement que son amie arrive pour commencer à papoter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 6 Jan - 0:05
Un nouveau jour de congé. Joie et bonheur! Miya adorait ces jours là. Elle pouvait rien faire, rester en pyjama toute la sainte journée, jouer avec Bobby ou encore se manger des tas de petits gâteaux, sans que son manager ne viennent lui dire que c'était mal! Elle était ce matin dans son salon à jouer avec son chien quand elle reçu un message de son ami, Sheng. Quand elle repensait à comment elle l'avait rencontré, elle en riait beaucoup! Elle aimait bien ce petit-grand- fan boy, de deux ans son aîné. Et puis surtout elle le trouvait chou à aduler ainsi Winchester Aaron, le Oppa qui la guide dans ses petites actions vers son frangin chéri. Elle lu le message du vendeur et attisée par la curiosité, elle se précipita dans sa chambre pour aller prendre des affaires avant de courir vers la salle de bain. Elle se lava, se maquilla, s'habilla, donna une caresse à Bobby et se mit en route pour ce fameux petit café à chat. Elle adorait les animaux. Et ce café était leur lieu préféré, parce qu'il y avait à la fois douceurs sucrées et chats fluffy.

Elle arriva alors que Sheng était déjà assis à une table. Elle s'avança furtivement vers lui, voulant le prendre par surprise, et puis une fois tout près de lui, elle lui attrapa l'épaule:
- Surpriiiise! fit-elle en même temps. Elle avait fait fuir le chat, mais ce n'était pas très grave ça. Il lui pardonnera vite de lui avoir fait peur ainsi non? Elle sourit vraiment amusée de sa bêtise, riant même légèrement. Elle s'assit en face de lui, accueillant une petite boule de poil sur ses genoux. Comment vas-tu? Je ne t'ai pas trop fait attendre au moins? J'ai fait vite cette fois dans la salle de bain... Puis Bobby voulait trop venir avec moi. Le pauvre se serait sentit mal ici. Donc j'ai du jouer des pieds et des mains pour qu'il ne sorte pas.
Elle profita du passage d'une serveuse pour se prendre quelque chose à boire, comme un bubble tea. Elle se tourna vers Sheng de nouveau et demanda:
- Tu veux quelque chose? On pourra parler plus tranquillement comme ça. Oui parce qu'elle n'aimait pas être dérangée quand elle papotait avec Sheng! Elle voulait être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Jeu 7 Jan - 21:16
    Assis à la table, le jeune homme était encore sous le choc. Il n'aurait jamais cru voir un jour … Miya, ou … Une femme qui lui ressemblait horriblement. C'était étrange. Perdu dans ses esprits, il ne vit pas son amie arriver dans la pièce. Regardant le chat allongé en face de lui, il affichait un petit sourire en coin amusé avant de pencher la tête sur le côté. C'était mignon quand même cette créature. Soudainement une attaque, quelque chose d'horrible, d’impensable et imaginable arriva ! Du moins, il aurait du s'en douter. Miya était une experte pour lui faire le coup. Sursautant, il se retournait un peu en ouvrant grand ses yeux. Oui, c'était bien elle. Elle prit place autour de la table et Sheng ne cessait de la fixer. A voir de loin on pourrait croire qu'il était totalement sous le charme ou amoureux. En réalité, il était stupéfait pour sa ressemblance avec cette fille sur la photo. Il était d'ailleurs un peu à côté de la plaque, il n'avait pas réagit en entendant le nom de Bobby. Cette boule de poil était craquant. Il cligna des yeux et semblait enfin se reconnecté à la fin des propos de son amie. Oups. Il pouvait adopter la technique de hmhm. Mais pour le coup... Il n'était pas sur que cela soit réellement une bonne tactique. Lui dire qu'il n'avait rien écouté ? A la rigueur oui, mais après. Cela pouvait être mal perçu. Passant une main dans sa nuque et souriant légèrement, il préférait encore ne rien dire. Même s'il s'en voulait, ce n'était pas valide de s'expliquer et lui dire qu'il n'écoutait rien du tout.

    Miya commanda auprès d'une vendeuse et il regarda son amie l'air encore un peu absent. « Hum. Oui la même chose s'il vous plait.  » En espérant qu'elle avait pris quelque chose de bon, sinon … Tant pis pour lui. Un peu lointain il finit par ouvrir son magazine à la page et regarder la photo sans la montrer à Miya. « Tu sais … Je crois vraiment qu'il y a une fille … C'est carrément toi, c'est flippant ! Regarde !  » Il avait une voix plus que sérieuse et le regard perdu alors qu'il mettait la photo de cette mystérieuse jeune femme à côté du visage de son amie. «  Et c'est encore plus troublant à côté de toi. J'ai l'impression d'être dingue. Je vois des idoles même dans mes amis.  » Ah ! Sa mère avait raison, il avait trop la tête dans les étoiles, il avait du mal à être réaliste par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 18 Jan - 23:03
Son ami avait l'air plus que troublé. Miya ne pensait pas lui faire un tel choc, aussi elle s'inquiéta un peu pour lui. Il avait l'air absent. Il la fixait longtemps du regard, et elle se demandait si elle n'avait pas un truc sur le visage.
- Sheng? Elle agita la main devant ses yeux, mais rien. Non. Rien. Elle sortit tout de même son miroir pour s'assurer que tout allait bien. Tout allait bien. Alors pourquoi son ami avait l'air ailleurs? En plus, elle n'était même pas sûre qu'il aime la boisson qu'elle avait prise. Et puis ça y est, Sheng se mit à parler. Elle cligna un peu des yeux. Quelqu'un qui lui ressemble? Un sosie?

Miya vit alors Sheng prendre le magazine se trouvant sur la table devant lui et exprimer son étonnement face à la ressemblance. Miya tourna la tête vers la page en question et reconnu direct le magazine. Elle manqua de s'étouffer avec sa boisson. Elle n'avait jamais dit à Sheng qu'elle était une idole et une mannequin. Et surtout elle n'avait jamais parlé du fait qu'elle avait fait une interview avec Aaron... Elle n'avait pas envie que Sheng prenne ses distances à cause de son statut. Mais... C'est aussi une quiche dans l'art du mensonge... Alors s'imaginer en train de lui dire "AHAHAHA ! MAIS NON SHENGIIIIE C'EST PAS MOIII" lui donnait la nausée.

Elle posa sa boisson sur la table et prit un air sérieux. Elle lui prit le magazine des mains aussi, avec douceur. Et inspirant un grand coup, elle se lança :
- SHENGIE ! mince, c'était peut-être un peu fort comme départ non? Elle sentit les regards tournés vers eux. Elle s'éclaircit un peu la voix. Et parlant un peu moins fort :
- Shengie, tu n'es pas fou et tu ne vois pas double non plus. Tout ses tics qu'elle avait quand elle était mal à l'aise apparut les uns après les autres. Sa main glissa sa mèche derrière l'oreille. Elle se pinça la lèvres, croisa les jambes, se tordit un peu les mains et puis regardant son ami :
- Désolée, je ne te l'ai jamais dit. C'est moi sur la page là. C'est... C'est vraiment moi. et marmonnant d'une toute petite voix. Je suis idole à la Uniq... En tant que mannequin...

Bon heureusement, il n'y avait pas de fan ici.... Donc Shengie pouvait avaler la nouvelle tranquillement. Elle le regardait presque en mode chien battu. Elle aurait préféré qu'il l'apprenne autrement. Il était tellement gentil ! Elle ne voulait pas qu'il la traite comme il traitait les idoles... Elle aimait bien sortir avec lui, passer du temps en tant que personne normale, qu'il la voit comme une personne normale, elle ne voulait pas qu'il ne la voit plus comme Miya son amie. Quelle bêtise aussi de ne pas lui avoir dit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 20 Jan - 23:33
    On avait osé voler l'identité de son amie. Cela était honteux. Il fallait faire quelque chose de suite. C'était impossible pour lui de la laisser dans cette situation, cette fille devait avoir honte d'elle. Sheng était réellement remonté, pire qu'une bombe prête à exploser. Comment on pouvait faire cela à son amie, c'était impensable. Il n'avait d'ailleurs pas remarqué les changements de comportements de Miya. Il était bien trop occupé à comprendre. Il était même prêt à monter un groupe anti-fan contre cette usurpatrice de physique. C'est fou quand même ce que les gens pouvaient être égoïstes !Elle n'a sûrement pas pensé au mal qu'elle pouvait faire. Aux tords aussi, c'est fou ca ! Alors que Miya prenait la magazine dans ses mains, Sheng se voyait déjà établir une stratégie de contre attaque. Il n'allait pas laisser cette personne remporter la victoire. Ca ! Jamais !

    Sursautant et revenant sur terre alors que son amie se mit à hurler son prénom. Le chinois écarquilla les yeux plus que surpris. Pourquoi agir de la sorte ? C'était totalement impensable. Il se passait quoi ? Il avait fait quoi ? Il était réellement perdu pour le coup. Clignant des yeux un petit moment, il finit par écouter sagement Miya. Il resta figé. Sa respiration semblait même s'arrêter et il perdit tout contrôle sur son esprit. Comment ca ? C'était elle. Elle ne lui avait jamais rien dit.

    Le jeune homme pris sa boisson pour boire avant d'afficher une affreuse grimace. «  Tu n'as pas de trop bon goût en boisson Miya …  » Il regarda alors son ami avant de se mettre à rire et reposer son verre. Doucement il prit les mains de la jeune femme dans les siennes tout en lui souriant. «  Ne tant fais pas, je ne suis pas de mauvaise humeur. Je peux comprendre … Ca doit pas être faciel d'être une idole parfois.  » Le jeune homme regarda une dernière fois la photo dans le magazine avant de regarder malicieusement la mannequin. «  J'y crois pas … Je suis ami avec une mannequin ! Ouaah ! Je me disais bien que tu étais trop belle pour être normale toi …  » Oui … Normal, normal comme lui quoi. Elle n'avait aucun défaut, cela aurait été dommage de ne pas mettre cela en valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Dim 24 Jan - 19:42
Miya se sentit un peu mal. Elle se disait qu'elle aurait du lui dire qu'elle était idole ou juste mannequin, qu'elle aurait du ne pas le laisser découvrir les choses ainsi. Elle n'avait pas envie qu'il la voit juste comme une idole ou qu'il pense que du coup ça va pas le faire pour leur amitié... Alors elle s'était faite toute petite sur sa chaise. Elle sirotait doucement sa boisson, attendant une réaction de son ami.

- .. Tu pouvais prendre autre chose aussi. avait-elle gentiment répondu à la remarque sur sa boisson. Mais promis la prochaine fois, je te prendrai un truc que t'aime. Bah oui, elle aimait bien le taquiner mais tout de même, ce n'était pas au point de lui prendre une boisson qu'il n'aimait pas.

Miya vit alors Sheng prendre le magazine se trouvant sur la table devant lui et exprimer son étonnement face à la ressemblance. Miya tourna la tête vers la page en question et reconnu direct le magazine. Elle manqua de s'étouffer avec sa boisson. Elle n'avait jamais dit à Sheng qu'elle était une idole et une mannequin. Et surtout elle n'avait jamais parlé du fait qu'elle avait fait une interview avec Aaron... Elle n'avait pas envie que Sheng prenne ses distances à cause de son statut. Mais... C'est aussi une quiche dans l'art du mensonge... Alors s'imaginer en train de lui dire "AHAHAHA ! MAIS NON SHENGIIIIE C'EST PAS MOIII" lui donnait la nausée.

Elle se doutait bien qu'il ne serait pas de mauvaise humeur, mais elle ne voulait pas non plus qu'il soit déçu ou se sente trahi ou que savait-elle encore. Mais oui, peut être que dans le fond elle se prenait la tête pour rien. Elle lui sourit doucement.
- Mah... Ca dépend des jours ! Mais bon... Tu sais, mon père... il a été idole aussi avant... alors, il m'aide un peu à ce niveau là. Elle n'avait pas pu s'empêcher de rougir un peu au compliment de Sheng.

Trop belle pour être normale? En même temps... Elle était la fille d'un grand monsieur ! Même qu'il était connu en Corée du Sud... alors elle avait du hériter de quelques un de ses charmes ! Et puis bon, son modèle en mode reste Keenan aussi! Elle ria un peu, assez amusée. Avant de tout de même avouer :
- Mah... D'un autre côté... Justement... J'aime bien ne pas juste être vue comme une idole ou une mannequin... C'est aussi pour ça que j'ai jamais osé te le dire. Je me sentais normale, comme toi. Alors si ça pouvait ne pas changer, elle serait vraiment heureuse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 25 Jan - 21:55
    Il fixa longuement la jeune femme après qu'il lui ai dis qu'il était impressionné. Il doit avouer que maintenant … Il ne savait plus trop comment agir avec elle. C'était pas comme ci, elle était une fille différente. Elle restait son amie Miya. Mais... Cela lui faisait vraiment étrange de devoir la voir autrement. Hochant doucement la tête, le jeune homme semblait encore un peu perdu dans ses esprits. Prenant sa boisson, il semblait oublier le goût perdu. A la première gorgée, il grimaça de nouveau et regarda le contenu. «  Pouaah ! C'est vraiment pas bon.  » Il frotta son nez avant de reposer son verre et regarder Miya dans les yeux. Avant de se mettre à rire un long moment. «  Je suis vraiment ton ami … J'ai du mal à y croire. C'est incroyable !  » Il regarda le verre pour le reprendre et le finir rapidement et totalement. Frémissant de dégoût, il reposa le verre sur la table avant de rire. «  Sache que même si tu as des goûts étranges en boisson et que ta vie déchires … Tu seras toujours la même pour moi.  » Il l'avait connu sans savoir qu'elle était une idole. Il ne voulait pas changer cela.

    En attrapant, un jeu pour chat, il attira un félin pour jouer avec. Le jeune homme finit par regarder son amie et avec le jouet il fit monter le chat sur les jambes de Miya. «  Je suis un dresseur de chat !  » Riant, il finit par caresser le chat qui était sur son amie. «  Tu as de la chance, tu dois avoir une vie formidable ! Je suis presque jaloux. Moi qui pensais avoir une amie comme moi. Mais non. Je suis forcément seul et le seul mec chiant avec sa vie.  » Il tira la langue à Miya avant de trouver un autre chat avec qui jouer. Un beau persan, il semblait avoir un pelage très doux. Essayant de jouer avec le chinois finit rapidement par se retrouver à jouer seul. Il finit par taquiner le nez de Miya. «  Joue avec moi, mon jolie chat !  » Il ria un peu en continuant de la taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Jeu 10 Mar - 22:37
La mannequin aurait tellement préféré que Sheng ne sache jamais son métier. Elle ressentait un drôle de mélange émotionnel en ce moment. Une sorte de tristesse, parce qu'il allait la voir juste comme la mannequin non? Une forme de culpabilité parce que bon, ce n'était jamais une bonne chose de cacher ainsi des choses à ses amis. Elle se demandait vraiment si les choses pouvaient rester telles qu'elles étaient maintenant qu'il le savait. Elle sourit cependant en l'entendant lui dire qu'elle serait toujours la même pour lui. Ça la rassurait en fin de compte.

Elle sursauta un peu en sentant les pattes du chat venir sur ses jambes. Elle rit doucement aux paroles de son ami.
- Un très bon dresseur de chat même ! avait-elle renchéri. Elle le regarda en poussant un soupir. Elle lui tira les deux joues.
- Aigoo !! A dire des choses comme ça, tu vas me rendre triste !! fit-elle en même temps. Elle lui adressa un gentil sourire. Elle poussa un léger soupir de nouveau. Shengie était un être formidable donc elle ne voyait pas pourquoi il disait de telles choses. Se sentait-il déprimé tout d'un coup ?

- Tu as une vie tout aussi formidable. Je parie même que tu dois faire beaucoup de jaloux à avoir autant de gens connus dans ton entourage ! Et puis avoir une vie banale, tu n'imagines pas combien c'est cool : tu peux sortir prendre un café tranquille, tu peux parler et cotoyer qui tu veux, tu n'es pas obligé de sortir avec précaution parce que dès le matin des paparazzis sont planqués dans les moindres petits buissons qui sont pas loin de chez toi,... Si tu veux on échange nos vies ? Elle lui tendit la main comme si elle lançait un deal. Et puis elle rit. Bien sûr qu'elle n'était pas sérieuse en lui lançant cette question. Mais elle était sincère sur le fait qu'être une personne ordinaire avait de nombreux avantage.

- Et tu n'es pas chiant. Ta vie non plus n'est pas chiante. J'aime quand tu me parles de la tienne. Elle est simple, mais belle dans sa simplicité. La mienne est trop mouvementée. Elle doit même me détruire la santé, vu le peu d'heures de sommeil que j'ai et que je récupère un peu trop n'importe quand ou n'importe où... Puis je te parle même pas des régimes... Elle fit même une grimace en repensant au dernier qu'elle avait du faire. Elle qui aime trop les bonnes choses sucrées, c'était toujours un véritable calvaire de se contenter de légumes, fruits et autres choses du genre.

Elle le regarda jouer avec le chat. Avant de rire de nouveau. Avant de faire un mouvement de la main et un "rawr". Ce qui eut pour effet de la faire rire une nouvelle fois.
- Et à quoi veux-tu jouer ? demanda-t-elle en lui poquant le bras de son index par petites touches successives, avant d'attaquer la zone se trouvant sous ses côtes et connue pour être sensible chez certaines personnes, pour le taquiner aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 15 Mar - 17:09
    Pourquoi est-ce qu’elle lui tirait les joues de la sorte ? Ce n’était franchement pas agréable en plus. Faisant une petite moue boudeuse, il finit par pencher la tête sur le côté. Pourquoi est-ce qu’elle agissait de la sorte ? Il n’avait rien dit de mal, si ? C’était difficile à dire. Du moins, pour lui, il n’avait rien dit d’étrange, certes, il s’était plains, mais comment ne pas rêver d’une autre vie. En tout cas, rapidement Sheng ne fut pas d’accord avec Miya. Il n’avait pas une vie si banale. Au contraire, il avait des visites médicales régulières, des peurs, des angoisses qu’un jour son corps décide de ne plus le soulever… Comment lui expliquer ? Non. Mieux vaut lui faire croire qu’il avait une vie si passionnante et magnifique. Une vie sans contrainte, oui … Mais ça… Même en rêvant d’une autre vie, ne pas être connu et ne pas avoir sa maladie était quelque chose qu’il aurait rêvé d’avoir. Son regard semblait un peu lointain, alors qu’il repensait à son père. Il allait finir ainsi … Oh, non. Pourquoi est-ce qu’il avait si peu de chance dans la vie. Prenant une grande inspiration, il regarda la main que lui tendait Miya comme pour « échanger de vie ». Hum. Non, elle ne voudrait sûrement pas de sa vie et même sans sa maladie. Il en était sûr. Ils se plaignaient d’aise parfois ces idoles. Ils le savaient en signant qu’ils allaient être exposé à tout cela. Il allait avoir des anti-fans, des fous … Mais surtout un soutien évident d’une grande majorité de fan qui les adore et les adules. « Non, je ne veux pas échanger ma vie avec toi ! » C’était uniquement pour lui éviter un affreux avenir remplit de tristesse.

    Elle ruinée sa santé ? Oh, lui, aussi sa vie était ruinée. Cela était beau de voir que cela était réciproque. L’amitié jusqu’au bout … Souriant doucement, le jeune homme gonfla doucement ses joues avant de se gratter la tempe gauche. « J’ai au moins le privilège de manger tout ce que je veux ! Même si cela me pousse à avoir un petit peu trop de ventre …. » Riant, le jeune homme finit par finir sa boisson. Il ne l’aimait vraiment pas. Mais il ne pouvait pas faire autrement. Il n’allait pas la laisser.

    Riant de bon cœur, il fut ravi de voir son amie jouer le jeu. Et se prendre pour un chat. Oh, oh ! Cela était plutôt ressemblant, bien qu’elle soit plus dans la section lionne que chatte. A quoi jouer ? Il affichait un petit sourire en coin, qu’il perdit bien vite en sentant la demoiselle lui poker le bras sans arrêt. Oh non ! Elle était mise en marche chiante ? Zut ! Il aurait dû faire attention. Alors qu’il allait lui proposer un jeu, il sentait les doigts de la demoiselle dans ses cotes. « AAAH ! NON ! » S’écroulant, il se laissa glisser dans son assise, pour finir les fesses par terre. Il semblait même paralysé. Les yeux écarquillés et le souffle rapide, il regarda la jeune femme en fronçant les sourcils. « Vilaine ! Tu as osé m’attaquer ! C’est vil ! Je ne me voyais pas finir … Les fesses à terre. » Riant de bon cœur, Sheng se hissa sur son siège avant de faire semblant de bouder. Voilà, tant pis pour elle, Sheng allait la bouder maintenant. « Je ne te parle plus … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mer 13 Avr - 10:48
Miya sourit au refus de Sheng d'échanger sa vie contre la sienne. Bien sûr qu'il n'était pas question d'inverser les rôles, ou d'échanger leur quotidien. Malgré tout les inconvénients, elle aimait cette vie, elle en avait rêvé toute son enfance et elle était pas mal épaulée par ses deux papas, surtout par le sien ceci dit. Bien sûr qu'elle avait eu connaissance de tous les inconvénients que sa vie impliquait, aussi elle s'en foutait pas mal des potins qui pouvaient bien circuler sur elle, les régimes sont durs oui mais finalement pas si terrible que ça, c'est dur oui, mais elle se sent suffisamment forte pour supporter ça. Ce qui est par contre terrible, c'est l'impression de pouvoir un jour finir dans son coin et c'est aussi tout à fait humain de trouver parfois les paparazzis fatiguant, de rêver d'avoir au moins 3 semaines de vacances d'affilée, et d'avoir envie de relâcher la pression par moment.

Elle ria doucement. Lui ? Avoir du ventre ?
- A te regarder, je me demande où il est ton petit ventre ! Elle lui sourit tout en riant de nouveau Tu es parfait Shengie ! Et tu as une belle taille mannequin. Je suis sûre que tu peux porter tout ce que tu veux et que le seul soucis que tu as c'est de ne pas savoir quoi prendre à la fin parce que tu aimes tout. Tout comme moi. Elle aimait le shopping... mais elle trouvait ça toujours compliqué au final. Surtout que si elle prenait tout à chaque fois, elle finirait avec plus grand chose dans le porte monnaie.

Et puis elle finit par se sentir mourir de rire en voyant Sheng finir par terre suite à son attaque. Elle n'avait pas pensé Shengie faire partie de la catégorie très sensible de cette zone. Aussi elle l'aida tout de même à se rassoir sur la banquette. Et puis le voyant bouder :
- Shengiiie boude pas ! Allez pardonne moi ! Promis je ne le refais plus ! Voyant qu'il boudait encore, Miya vint se placer face à lui et lui offrit un joli minois de chaton triste. Shengiiie ~ juré je ne le refais plus ! et on joue à ce que tu veux aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Mar 3 Mai - 11:35
    Sheng avait toujours eu un souci avec son poids, il n’était pas gros, loin de là, mais il avait tendance à vite prendre du ventre. C’était une zone qu’il devait muscler régulièrement. Le jeune homme tapota doucement sur son ventre alors que Miya lui affirmé qu’il n’était pas gros. C’était gentil, de lui dire cela, il était ravi de l’entendre. Le seul ennui … C’est qu’il avait du mal à y croire. Il avait toujours tendance à être très exigeant avec son propre corps. Qui voudrait d’un homme avec du ventre ? Pas lui en tout cas. Oui, peut-être qu’il avait peur qu’on lui reproche ce petit ventre qu’il pouvait reprocher aux autres. Hochant doucement la tête, il finit par répondre à son amie. « En général ça va … Mon seul ennui c’est de parfois passer les fesses quelque part. Des pantalons sur moi, peuvent faire trop moulant par moment, ça ne me plait pas forcément pour aller en cours. » Par contre, pour sortir et tirer les beaux mecs, il n’était pas contre du tout, au contraire !

    Tout semblait parfois bien se dérouler. Du moins, jusqu’à ce que Sheng finisse les fesses par terre à avoir du mal à reprendre son souffle. Le jeune homme avait du mal à s’arrêter de rire, ce n’était pas possible d’être aussi chatouilleux non ? En tout cas, il eut du mal à retrouver un peu ses esprits. Remontant alors ses fesses sur son fauteuil, le jeune chinois avait toujours un beau sourire sur les lèvres. Bon, maintenant qu’il était plus calme, il pouvait parfaitement faire les garçons boudeurs. Chose qu’il fit très rapidement. Il serait capable de tenir un long moment pour embêter son monde, cependant, en voyant son amie se mettre juste sous son nez pour se faire pardonner, le jeune homme ne put s’empêcher de sourire de plus belle et hocher doucement la tête. « Oh ! Ce n’est pas drôle de te faire la tête ! J’ai du mal … Tu es trop gentille avec moi. » Soupirant un petit peu, il finit par sourire de nouveau et il se mit à réfléchir un instant. « Ce n’est pas un jeu mais … Que dirais-tu de faire les boutiques ? Si tout te vas, je peux faire de toi, une vraie poupée géante à habiller comme j’aime ! Tu me dois au moins ca je trouve. … Pour toute la douleur que j’ai pu subir par ton attaque. » Prenant une moue adorable, il voulait qu’elle accepte pour avoir la chance de passer encore un peu plus de temps avec elle et surtout s’amuser. Ce n’était pas toujours facile de passer du temps avec ses amis quand ils sont connus. Cela expliqué pourquoi, elle n’était pas forcément souvent libre pour qu’ils puissent se voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Jeu 12 Mai - 20:21
Miya trouva de nouveau son ami mignon à être ainsi soucieux de son apparence, de son poids, et de son petit bidon qui n'était vraiment pas gros comme il le prétendait. Et elle le trouva d'autant plus mignon qu'il affirmait avoir trop de fesses aussi. Elle eut un sourire attendrit. Shengie avait ce petit côté féminin qui le rendait si adorable par moment ! Elle lui tapota doucement l'épaule pour le rassurer.
- Allons, allons Shengie ! Je ne les vois pas certes tous les jours et je ne passe pas non plus mon temps à les regarder, mais je suis sûre qu'elles sont bien tes fesses ! En tout cas, tu es vraiment beau Shengie ! Alors ne cache pas ça derrière des vêtements un chouille trop amples ! Et si c'est le regard des autres qui t'ennuie... Dis toi que c'est parce que tu es beau qu'ils ne peuvent pas faire autrement que de te regarder ?

En tout cas, elle trouvait son ami très bien comme il était et si elle pouvait le rassurer et le décomplexer un peu, alors elle le ferait. Après, savoir si ce qu'elle venait de lui dire était vraiment ce qu'il aimait entendre... Pas sûr que ce soit le cas. Peu après, elle le taquina un peu ne le sachant pas aussi chatouilleux. Et face à un Shengie boudeur, Miya sortit l'air tout triste digne d'un chat et ses grands yeux qui demandent pardon. Et comme cela devait arriver, Sheng ne tarda pas à cesser de bouder. Elle lui sourit :
- Mah ! Qui ne serait-pas aussi gentil que moi avec un ami aussi mignon et adorable que toi ? Elle était franche.. un peu trop peut-être ? En tout cas, elle tenait assez à Li Sheng pour le considérer parfois comme son véritable Oppa.

Et voilà d'ailleurs qu'il lui proposait une sortie shopping. Elle l'imagina en train de  l'habiller, comme une petite poupée, lui faire enfiler des vêtements tout aussi bien cute que ridicule. Elle eu les joues un peu roses à vrai dire.
- Et pourquoi pas ? J'aime le shopping en plus ! Et puis comme ça, je pourrais de mon côté en savoir plus sur tes goûts vestimentaires!
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
Lun 16 Mai - 15:26
    Miya était vraiment adorable avec lui, que ce soit pour lui dire qu’il était beau ou qu’il était adorable. Sheng sentit des rougeurs sur son visage alors qu’il ne répondait rien à ses compliments. Il avait du mal … A s’imaginer dire quelque chose. Elle le trouvait beau ? Hum. Tant mieux. Si, cela venait d’elle, peut-être que c’était sincère alors. Se mordant doucement la lèvre, il avait fini par lui proposer une sortie shopping. Elle acceptait, c’était génial ! Souriant de toutes ses dents, il finit par pouffer en l’entendant parler de ses goûts vestimentaires. Il ne savait pas trop s’il devait lui montrer le Sheng sage de tous les jours, ou celui qui sortait en boite de nuit ? Hum. Difficile à dire. Peut-être qu’il fallait mieux qu’il cache des parties de sa vraie identité. Après tout cacher cela en plus de sa maladie. « C’est vrai ? Je suis heureux alors ! On peut papoter plus ainsi ! On y va ? » Souriant toujours ravi, il se leva rapidement de son assise pour tendre sa main vers son amie. « Madame, si vous pouvez me faire l’honneur de me suivre. » Rigole un peu et attends sagement.

    Une fois qu’il avait sa main dans la sienne, le jeune homme afficha un beau sourire et ne perdit pas un instant pour aller en direction des magasins. Sheng se sentait heureux de pouvoir sortir de la sorte avec son amie. Ce n’était pas souvent qu’il avait la chance de passer du temps seul avec elle. « Tu préfères quel style de vêtement ? Que je sache un peu. Me donner une petite idée. » S’arrêtant devant l’une des plus belles galeries marchandes de la ville, Sheng fixa Miya en souriant. « Prête pour se magnifique moment en ma compagnie ? » Riant un peu, il finit par rentrer dans la première boutique et filer vers le rayon des femmes. Il avait une idée bien précise de quoi lui faire essayer, mais il fallait mettre la main dessus. Chantonnant un peu, Sheng sortait des pièces pour les soulever vers Miya comme pour juger et reposer aussitôt en secouant négativement la tête. Mais rapidement son attention se posa sur quelque chose. Affichant un sourire gamin sur ses lèvres, il l’attrapa et fila vers son amie. Il posa alors un bob sur le haut du crane de Miya un sourire malicieux avant de vite le perdre. « Non ! Même avec ca, sur la tête tu restes jolie ! C’est abusé … » Il fit semblant de bouder avant de rire et en attraper un pour le mettre sur sa propre tête. « Allez, tu viens chérie … Allons faire un safari ! » Il tenait fièrement son bras à Miya pour la guider vers un grand miroir pour qu’ils s’observent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle trop OMG ! |Pv Miya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'est jamais trop tard pour apprendre une nouvelle langue
» Nouvelle facturation Billag
» Nouvelle affiche teaser pour le COBRA d’Alexandre Aja ?
» La Submariner nouvelle est arrivée !
» nouvelle position amoureuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIQ Entertainement :: TIME TO TAKE A BREAK MY FRIEND ! :: This is the end-